Mardi 7 décembre 2021
TEST: 2248

Un programme de garantie de 200 millions USD pour les entreprises

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 30/03/2021 à 02:27 | Mis à jour le 30/03/2021 à 06:40
Photo : Micheile Henderson
Micheile Henderson

La société publique Credit Guarantee Corporation of Cambodia (CGCC) a lancé lundi un programme de garantie de reprise des activités (BRGS) de 200 millions de dollars US, visant à soutenir les entreprises pendant la pandémie de Covid-19.

Selon un communiqué de la CGCC, ce programme a été conçu pour aider les entreprises, y compris les micro, petites et moyennes entreprises, à améliorer leur accès aux prêts formels des Institutions Financières Participantes (IFP).

La CGCC est la toute première société de garantie de crédit au Cambodge, sous la direction technique et financière du ministère de l'Économie et des Finances. Sa mission principale est de fournir des garanties de crédit aux IFP pour soutenir et aider les entreprises financièrement viables qui ne disposent pas de garanties lorsqu'elles demandent des prêts.

La première tranche du BRGS se monte à 200 millions de dollars US.

Les propriétaires d'entreprises pourront emprunter auprès des IFP de la CGCC suivantes : ACLEDA Bank, Asia Pacific Development Bank, AMK micro-finance institution, Cambodia Post Bank, Canadia Bank, Phillip Bank et Prince Bank.

Le programme sera également disponible dans d'autres banques et institutions de micro-finance qui sont en passe de devenir des  IFP de la CGCC.

La garantie de la CGCC servira de nantissement ou de sécurité pour 70 à 80 % du montant du prêt emprunté, réduisant ainsi la garantie physique exigée des emprunteurs,

"Le lancement du BRGS par la CGCC arrive à point nommé pour soutenir les entreprises qui prévoient d'emprunter pendant cette pandémie", a déclaré Ros Seilava, secrétaire d'État au ministère de l'économie et des finances et président de la CGCC.

Cette étape importante soutient la politique du gouvernement visant à maintenir une croissance économique durable et inclusive et conforme à la politique de développement industriel 2015-2025

a-t-il ajouté.

 

0 Commentaire (s) Réagir