Vendredi 17 septembre 2021

Les prescriptions de l’OMS pour le Cambodge

Par Raphaël FERRY | Publié le 01/08/2021 à 18:30 | Mis à jour le 01/08/2021 à 04:39
Photo : Un marché en plein air dans le district de Banteay Srei. photo: Administration du district de Banteay Srei
Un marché en plein air dans le district de Banteay Srei Administration du district de Banteay Srei 2

Li Ailan, la représentante de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Cambodge, a appelé à des actions rapides et collectives alors que le pays lutte contre les variants du Covid.

 

Dans une déclaration publiée vendredi en fin de journée, Mme Li a indiqué que la pandémie est loin d'être terminée et que le nombre de cas et de décès confirmés quotidiennement pour le Covid-19 restent élevés au Cambodge.

 

Elle avait déjà exprimé ses préoccupations mi juin dernier. Aujourd’hui ses craintes se focalisent sur l’apparition du variant Delta.

 

Le variant Delta présent au Cambodge

 

Le variant Delta a été détecté parmi les migrants rentrant par les frontières terrestres et se trouve maintenant dans la communauté locale, a-t-elle dit, ajoutant que ce variant est le plus contagieux de tous ceux connus à ce jour. 

Dans de nombreux pays, il a rapidement remplacé les autres variantes en circulation, entraînant une augmentation des cas et des hospitalisations. Le variant Delta fait des ravages dans le monde entier et d'autres variantes, potentiellement encore plus dangereuses, apparaîtront si nous ne supprimons pas le virus. Peut-on-lire dans le communiqué de l’OMS

 

Le Cambodge se trouve à un moment critique. Le gouvernement a pris des décisions difficiles, notamment le confinement dans huit provinces frontalières et le lancement de la campagne nationale, qui constituent des étapes importantes dans la lutte contre la pandémie, en particulier en réponse au variant Delta.

 

Le succès de ces interventions dépendra de leur mise en œuvre efficace et de leur respect par la population

déclaré Mme Li.

 

Li Ailan, la représentante de l'Organisation Mondiale de la Santé au Cambodge
Li Ailan, la représentante de l'Organisation Mondiale de la Santé au Cambodge 2.jpg

L’OMS soutient l’action du gouvernent cambodgien

 

L'OMS Cambodge travaille en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et ses partenaires pour mettre en œuvre la stratégie de riposte au COVID-19 du gouvernement cambodgien. 

 

Le gouvernement continue de prendre toutes les mesures nécessaires pour supprimer la transmission et demande à chacun d'adhérer aux mesures de sécurité personnelle et publique et, surtout, de promouvoir ces mesures au sein de sa communauté.

 

Peut-on-lire dans le communiqué, qui poursuit :

 

L'OMS a fourni des conseils et un soutien dans un certain nombre de domaines importants pour une réponse rapide : 

  • supprimer la transmission par la détection précoce, l'analyse de la situation et des interventions non pharmaceutiques ciblées, y compris des mesures combinées de santé publique et sociales
  • accélérer la vaccination contre le COVID-19 et veiller à ce que les travailleurs de la santé, les personnes âgées, les personnes souffrant d'une maladie sous-jacente et d'autres populations vulnérables et à haut risque soient prioritaires ;
  • augmenter la capacité et le parcours de soins des patients, en particulier la capacité des unités de soins intensifs et la surveillance de la " ligne rouge ".

 

La vaccination et les distances sociales sont les clefs de la lutte au Cambodge

 

"J'exhorte chacun à prendre toutes les mesures nécessaires et recommandées pour se protéger, protéger sa famille et les autres contre l'infection. Nos actions collectives détermineront notre succès ou notre échec dans la lutte contre le Covid-19", a dit Mme Li

 

 « La vaccination a bien progressé au Cambodge et le vaccin reste l’élément clef de lutte contre la maladie. »

 

L'OMS recommande vivement à chacun, quel que soit son statut vaccinal, de continuer à adopter des comportements préventifs tels que le port d'un masque, le maintien d'une distance physique, le lavage fréquent des mains au savon, l'évitement des espaces bondés, confinés et fermés, et des rassemblements le maintien à domicile en cas de maladie et la recherche immédiate d'une assistance médicale dans le centre de santé le plus proche.

 

Hier le ministère de la Santé a déploré 22 nouveaux décès portant leur nombre total à 1397 et 658  nouveaux cas positifs.

 

Nous vous recommandons
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir