Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les retrouvailles de la reine-mère avec le lycée Descartes

Par Paul Vernois | Publié le 20/01/2019 à 19:50 | Mis à jour le 21/01/2019 à 12:34
Photo : Crédits : lycée français René Descartes
reine mere descartes cambodge

La reine-mère Norodom Monineat Sihanouk s’est rendue lundi dernier au lycée Descartes pour y transmettre ses vœux pour l’année 2019.

Lundi 14 janvier, à l’occasion de la nouvelle année 2019, la reine-mère Norodom Monineat Sihanouk a rendu visite au lycée français René Descartes de Phnom Penh. Des retrouvailles avec cet établissement où la reine-mère avait étudié en 1950, lors de l’ouverture du lycée.

Ce n’est donc pas sans émotion que la reine-mère a prononcé son discours devant les élèves du lycée et le corps professoral. « Je forme le vœu que cette scolarité au lycée français vous offre de mieux comprendre le monde, d’affiner votre esprit critique, d’acquérir un savoir riche de la diversité de nos cultures, française, khmère, internationale. »

 

reine mere descartes
Crédits : lycée français René Descartes

 

La reine-mère et le proviseur Gilbert Vignal ont tenu à rappeler l’attachement du lycée français René Descartes et du Cambodge à la culture française. Le lycée français René Descartes est un établissement homologué par le ministère de l’Education nationale français dont il suit les programmes scolaires. L’établissement a ouvert ses portes en 1951 du temps du protectorat français. Il compte 63% d’élèves français - les binationaux représentent 26% de l’effectif total - et 32% d’élèves cambodgiens. Des élèves qui deviendront des ambassadeurs de l’enseignement français autour du monde.

Le proviseur a indiqué vouloir mettre en valeur cette diversité qui, comme l’a déclaré la reine-mère dans son discours, fait la richesse de la communauté scolaire du lycée Descartes.

Née Paule-Monique en 1936 à Saigon, en Indochine française, la reine-mère est aujourd’hui âgée de 82 ans. Son père, Jean-François Izzi, d’origine française, corse et italienne, était banquier et directeur du Crédit Foncier à Saigon. Sa mère, Pomme Peang, venait de Phnom Penh.  

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sonit78 mer 23/01/2019 - 02:10

Ancien du lycée Descartes,j'avais passé mes années scolaires du Petit au lycée Descartes. J'ai passé mon baccalauréat en juin 1974 (dernière promotion avant l'événement des Khmers rouges). Lire et entendre un évènement passé au sein du lycée me serre toujours le cœur. J'espère pouvoir rendre un jour ce qu'ils m'ont offert. Bonne continuation et félicitations a l'ensemble du corps enseignants.

Répondre
Commentaire avatar

alsacefreefox.aap@hotmail.com mar 05/02/2019 - 16:20

En 1970, j'avais ete un ami confident avec le Prince Norodom Norindrapong (14-15 ans) qui allait souvent me chercher pour l'accompagner, dans son Austin Mini-Mok avec deux officiers de sa Garde Personelle; c'etait l'heure de soupe-chinoise a Phsar Chass; ...A tous ses ''surprise-party'' a Chamcar-Mon (1965-69)...Je n'avais plus de ses nouvelles; plus tard, le Prince Norindrapong ''serait'' hospitalise a Paris (1973-74)...Je n'en savais pas plus. Son cousin (IEU Panasiddh mon meilleur amis au Lycee Sisowath) m'en avait jamais du details ni donne quelque bribres de nouvelles. Nous sommes en 2019,...depuis, je n'avais jamais pu me rendre a PhnomPenh. Le Royaume du Cambodge opte pour le ''communisme'' depuis 1979...Samdech Norodom Sihanouk s'etait refugie en Chine jusqu'a sa mort... Mon unique reportage 1994, logrs de mon dernier retour avec Phillipe BOREL (FR3-1994) a ete diffuse a FR3. Plus tard, j'avais ete introduit pres de MCHASS Norindrapon grace a M. IEU Panasiddh, l'un de mes amis de classe qui etait mon meilleur ami au lycee Sisowath (depuis 6e-1re); Panasiddh etait le cousin du Prince Norindrapong qui nous invitait, voire nous promener avec dans ses deplacements (Chamcar Morn et Balades a PHN), en sa compagnie. Ayant le BAC en main, je quittais PhnomPenh pour l'universite de Pharmacie et Droits en France (1994-95)...Plus tard, j'avais opte pour l'information en commencant par ORTF pour lequel j'etais administratif du Deprtement des Achats (ORTF-1994-98). J'avais ete envoye a l'I.N.A. (Institut National d'AudioVisuel (Bry-Sur-Marne) et reussi la promotion Technicien AusioVisuel, grace a ma mere adoptive (Mme. LECLERC) la Promotion-1999. Des lors, je travaillais en tant que correspondent entre R.France Internationale (Un Sam Ath) et VOA (Meach Sovannara), en liaison avec le Cambodge, jusqu'en 1999...Maintenant, la Retraite!!... J'ai trois enfants: *mlle. Pannithy KIM (de mere Annie Oudin KIM) *mlle.Pauline Wibol KIM, *Alexandre Yinarith KIM. ./.

Répondre
Commentaire avatar

Gerard Perrin Wenger lun 21/01/2019 - 03:52

J'étais avec Monique à l'ouverture du Lycée Descartes en 1950. Nous avons le même âge et la même date de naissance, le 18 juin 1936. Nous nous souhaitons encore une longue vie. Mes amitiés les plus sincères. Que de bons souvenirs au Lycée et au Cercle Sportif ( maintenant l'ambassade Américaine) Hà Nôi, le 21 janvier 2019

Répondre

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles.