Lundi 17 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le premier ministre Hun Sen en déplacement en Europe depuis mercredi

Par Victor Bernard | Publié le 18/10/2018 à 20:00 | Mis à jour le 19/10/2018 à 13:41
Photo : Le premier ministre Hun Sen. Crédits: Cambodia PRime Minister Facebook Page
Hun Sen avion

Le premier ministre Cambodgien a décollé dans la nuit de mardi à mercredi de Phnom Penh pour se rendre au meeting de l’ASEM à Bruxelles. S'ensuivent deux visites en Turquie et en Suisse.

La première étape de ce voyage sera donc Bruxelles pour la tenue du 12e sommet de l’Asia Europe Meeting (ASEM), au cours duquel le chef du gouvernement cambodgien prononcera un discours sur le programme de développement durable à l’horizon 2030. Durant les deux journées du rassemblement, il rencontrera nombre de ses homologues européens, notamment Dimitri Medvedev, premier ministre russe, Viktor Orbán, chef du gouvernement hongrois ou encore Andrej Babiš, premier ministre tchèque. 

Le premier ministre s’envolera de Bruxelles pour Ankara afin de rendre officiellement visite à Recep Tayyip Erdoğan, président de la république de Turquie. Après deux jours passés dans le pays, Hun Sen se rendra pour terminer en Suisse, à Genève, afin d’y assister à une conférence sur le commerce. 

Il sera accompagné durant tout ce voyage par le ministre des affaires étrangères, Prak Sokhonn, par le ministre des transports, Sun Chanthol ainsi que des hauts fonctionnaires cambodgiens et une délégation de chefs d’entreprises, présents à la chambre de commerce du Cambodge, dont la présence en Suisse sera notamment importante.

Dans le contexte actuel de menaces de suspension par l’Europe de l’accord de commerce préférentiel accordé jusqu’à présent au Cambodge, tous les yeux seront rivés sur les discussions qui vont s’établir entre le premier ministre du royaume et ses homologues européens. Rappelons que l’Union Européenne a lancé vendredi 5 octobre dernier une procédure visant à interrompre d’ici un an cet accord commercial préférentiel, pourtant vital pour le Cambodge.
 

Nous vous recommandons

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

ACHAR ven 19/10/2018 - 16:26

L'UE doit mettre fin à cet accord car le peuple cambodgien ne profite pas de cette manne. Le clan de Hun Sen s’accapare de 90% de la richesse du pays par un système de corruption très ingénieux. Plus de 4 Mds U$ dorment actuellement dans les comptes de cette kleptocratie qui gouverne le Cambodge.

Répondre
Commentaire avatar

Antoine mar 23/10/2018 - 01:18

Au nom de la liberté d'expression où est ma réponse ?????????

Répondre
Commentaire avatar

Antoine lun 22/10/2018 - 14:41

800 000 ouvrières couturières donc 2000 000 de leurs membres de leurs familles vont crever de faim les investisseurs vont faire deplacer leur usines en Nigeria ou dans des autre dictaturs. Pauvre Cambodge après le drame de 1975 à 1979 sous le régime sanguinaire génocide de Khmère Rouge Politique Pot avec 2 000 000 de morts aucune famille n avait échappée la perte de leur membre. Cette fois ci vous les puissances économiques libérales condamnent le peuple cambodgien, vous étiez où avez vous intervenu pour sauver le peuplé cambodgien sous la tyrannie de Police Pot de 1975 à 1979. Allez tous visiter le Cambodge maintenant pendant un à trois mois en tant que touristes faites vos propres constats : les sourires , la Paix et le développement sont revenus. Sur le plan politique votre sanctions poussent le Cambodge dans les griffes des puissances chinoise, Russe qui ont été pronostiquer par les Responsables de la CCI de l'I E et des Etats Unis. Le Cambodge a besoin des aides et des conseillers de l'U.E. pour développer la démocratie et le développement économique libéral et l'éducation et la tolérance comme le doctrine du Bouddhisme de la cohésion pour développer ensemble pour la Paix et la prospérité du peuple cambodgien si on avait trop souffert. Nous avons besoin de tous à travailler ensemble et non les insultes sans intérêt qui bloque l 'Union et le vivre ensemble. Pitié un peu de l' ' Humanité le peuple cambodgien vous sera éternellement très reconnaissant.

Répondre