Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2248

L'EFI de Phnom Penh est prête pour accueillir tous ses élèves

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 02/09/2021 à 19:00 | Mis à jour le 03/09/2021 à 05:54
Photo : Fabrice Filachet, Nouveau Principal de l'école française internationale
Fabrice Filachet, nouveau principal de l'école française internationale

La 6e rentrée démarre progressivement à l’EFI – École Française Internationale de Phnom Penh. Cette nouvelle année scolaire s’annonce particulièrement intéressante et prometteuse pour le jeune établissement bilingue qu’est l’EFI, malgré le contexte sanitaire.

 

Nous avons rencontré Fabrice Filachet, le nouveau principal de l’EFI qui nous a détaillé ses projets et ses objectifs pour cette année et celles à venir.

 

Vous avez pris votre poste dans une période particulière, comment avez-vous appréhendé cette rentrée scolaire ?

 

La première chose à faire a été de suivre attentivement l’évolution de la situation et les annonces faites régulièrement par le ministère de l’Éducation de la Jeunesse et des Sports et par le ministère de la Santé, afin de nous préparer au mieux pour cette nouvelle année. Ainsi, nous avons élaboré différents scénarios afin de proposer les meilleurs dispositifs d’accueil possibles en fonctions des décisions gouvernementales.

 

Justement, suite aux dernières annonces du gouvernement concernant les écoles, quel est le scénario retenu par l’EFI ?

 

Nous accueillons positivement les dernières annonces faites par le gouvernement qui permettront aux enfants de reprendre bientôt le chemin de l’école. Pour notre part, nous allons pouvoir accueillir très prochainement l’ensemble de nos élèves, de la TPS (Toute Petite Section de Maternelle) à la 3e. En effet, le projet éducatif de l’EFI basé sur des classes à petits effectifs rentre parfaitement dans le cadre des recommandations ministérielles.

L’an dernier, déjà, l’EFI avait été l’une des premières écoles autorisées à rouvrir par la mise en œuvre d’un protocole sanitaire strict. De plus, nos campus nous permettent de maintenir la distanciation sociale requise durant l’ensemble du temps passé dans l’enceinte de l’école.

 

 

L’EFI semble donc déjà avoir trouvé sa place au sein du paysage éducatif cambodgien. Vous êtes pourtant une jeune école, quelles sont vos perspectives de développement ?

 

À mon arrivée, j’ai eu le plaisir de découvrir la dynamique dans laquelle l’école est lancée depuis sa création, ainsi qu’une équipe très attachée à son projet pédagogique. Cette équipe s’est d’ailleurs renforcée pendant l‘été avec l’arrivée de nouveaux enseignants, d’un Responsable de la vie scolaire et culturelle et d’un Principal Adjoint en charge de la maternelle et du primaire.

C’est tous ensemble que nous travaillons sur la mise en place de notre prochaine accréditation Cambridge Assessment International Education.

 

Qu’est-ce que cette accréditation va apporter à l’EFI ?

 

Comme vous le savez, le projet pédagogique de l’EFI repose en grande partie sur le bilinguisme français-anglais. C’est pourquoi il était essentiel pour nous d’obtenir la reconnaissance d’un organisme certificateur international de référence au niveau de la langue anglaise. Les programmes Cambridge seront donc progressivement intégrés dans le parcours scolaire de nos élèves, en complément des programmes de l’Éducation Nationale Française.

 

 

Vous allez donc obtenir une reconnaissance pour la partie anglophone de vos enseignements, mais qu’en est-il de la partie francophone ?

 

L’accompagnement du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France nous a permis d’obtenir cet été une convention avec le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance). Ce conventionnement, couplé à la pratique pédagogique de nos enseignants du collège, permettra à notre première cohorte d’élèves de 3e de passer le Brevet des collèges en juin prochain dans les meilleures conditions.

Ainsi, ce double conventionnement valorise le caractère unique du parcours bilingue offert aux élèves de l’EFI.

 

 

En plus des petits effectifs et du bilinguisme, quelles sont les autres spécificités de l’EFI ?

 

L’EFI n’est pas seulement une école bilingue, c’est surtout une école internationale avec près de 30 nationalités accueillies et plus de 20 langues différentes parlées au sein de notre communauté scolaire. C’est pourquoi, en complément du français et de l’anglais, nos élèves ont la possibilité d’apprendre en plus le khmer, le mandarin, l’espagnol, mais également le latin, une première au Cambodge !

L’art et la musique tiennent également une place importante dans la scolarité des élèves de l’EFI, avec deux enseignants spécialistes au sein de notre équipe.

 

 

Avez-vous un message à faire passer auprès des élèves, des parents, de la communauté française ? 

 

Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir accueillir très bientôt les élèves sur nos campus.
Nous avons par ailleurs encore quelques places de disponibles dans nos classes et nous serions ravis d’accueillir de nouvelles familles dans notre communauté scolaire.

Pour terminer, je reprendrais simplement les mots du philosophe américain John Dewey,

 L’éducation est non pas une préparation à la vie, l’éducation est la vie même.

Nouvelle décoration du portail de l' École Française Internationale de Phnom Penh
Nouvelle décoration du portail de l' École Française Internationale de Phnom Penh

 

 

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur l’EFI, rendez-vous sur leur site Internet : www.efi.asia 

ou contactez directement l’école par téléphone : +855 (0)92 259 124 ou par email : contact@efi.asia.

0 Commentaire (s) Réagir