Mercredi 28 octobre 2020

Covid : un Français testé positif à Siem Reap

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 07/10/2020 à 02:52 | Mis à jour le 07/10/2020 à 06:38
Photo : Mufid Majnun
mufid-majnun-aNEaWqVoT0g-unsplash

Lundi 5 octobre, le Ministère de la Santé du Cambodge a publié sur Facebook un communiqué révélant un nouveau cas positif au Covid-19 à Siem Reap. Il s’agit d’un jeune Français récemment revenu de France .

Ce français détecté positif au Covid-19 est asymptomatique. Il ne présente aucun symptôme clinique, il n’est donc pas considéré malade. Avant son départ de France, il a effectué son test à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine. Ses deux tests à l’arrivée à Phnom Penh furent également négatifs. Il a alors été autorisé à retourner à son domicile de Siem Reap. Il a voyagé en minivan avec quatre passagers et tous portaient un masque pendant la durée du trajet. Ensuite, il n’a pas strictement respecté une quatorzaine et a côtoyé plusieurs personnes et malheureusement le test du 13 ème jour de quarantaine s’est révélé positif.

L’information a vite été relayée sur les réseaux sociaux et par nos confrères de Khmer Times provoquant un mini vent de panique. Certains de nos compatriotes on vu leur rendez-vous, leur cours annulés juste parce qu’ils sont français. Nombre de gens qui furent en contact avec lui se font tester.

Le Ministère de la Santé du Cambodge a déjà signalé des cas de personnes déclarées négatives après les deux tests effectués à l’arrivée sur le territoire et testées positives au 13ème jour.

Le nécessaire respect d'une quatorzaine stricte

M. Adrien Cavey, le consul de France au Cambodge, insiste sur l’importance de respecter le protocole édicté par les autorités cambodgiennes, en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La quatorzaine est obligatoire à l’arrivée au Cambodge ; il ne s’agit pas d’un confinement volontaire. 

Pour connaitre les Conditions d’entrée sur le territoire cambodgien pour les étrangers

Cliquez ici

Aucune nationalité ne doit être stigmatisée. Cependant, il faut continuer d’informer et rappeler la population à la plus grande prudence. La situation sanitaire et économique est déjà suffisamment compliquée pour tous sur la planète, il n’est pas besoin de culpabiliser des citoyens et de rendre le climat encore plus anxiogène comme on peut le constater sur les réseaux sociaux. 

Le non-respect des consignes par notre compatriote est regrettable. Il admet cette erreur aux lourdes conséquences pour la communauté locale. Mais depuis des semaines, d’autres voyageurs sont revenus d’Europe et n’ont pas fait mieux.

Actuellement suivi à l’hôpital provincial de Siem Reap, il subira deux tests à 48 heures d’intervalle. Suite à deux tests négatifs, tous les patients rentrent à leur domicile sans aucune contrainte.

L’Ambassade de France est en relation permanente avec l’Institut Pasteur et le Ministère de la Santé du Cambodge afin d’évaluer la situation sanitaire. Le Français hospitalisé est suivi par le consul honoraire au quotidien et par l’Ambassade de France. 

Cette situation doit surtout servir de réflexion pour tous afin d’éviter le relâchement. 

Le site internet de l’Ambassade de France diffuse toutes les informations utiles actualisées régulièrement. En cas de doute sur un risque de contamination, il est conseillé de se signaler auprès des services du Consulat de France à Phnom Penh ou du Consulat Honoraire à Siem Reap. Ces services sont à l’écoute de tous les citoyens français.  

Récemment le Cambodge affichait fièrement zéro cas de Covid-19. La communauté française ne doit pas être stigmatisée dans le pays en raison de ce cas. Il est du rôle de chacun d’éviter la diffusion du virus mais aussi de la rumeur via des réseaux sociaux sur lesquels l’information souvent déformée est très partagée. 

Françoise GOUEZOU

Collaboratice du Petit Journal à Siem reap

Nous vous recommandons

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Valleguidonensis ven 09/10/2020 - 02:16

Attitude déplorable et totalement irresponsable. En tant qu'expatriés, nous sommes des invités au Cambodge, et nous devons nous plier aux règles, d'autant plus quand il s'agit de respecter et de protéger la santé de la population du pays qui nous accueille. Le Cambodge n'aurait pas les moyens de faire face à une épidémie de grande ampleur, et il a déjà tellement d'autres problèmes, sanitaires et autres, auxquels il doit faire face ! Si on n'est pas capable d'avoir le sens des responsabilités, on reste chez soi et on ne vient pas ici mettre la vie des gens en danger par sa stupidité.

Répondre
Commentaire avatar

Wildcat jeu 08/10/2020 - 12:06

Bonjour, est-ce que vous vous rendez compte qu'en tant que journaliste vous n'êtes pas censée donner votre avis à tout bout de champ mais relater les faits et donner la parole aux différents acteurs concernés ?

Répondre

Actualités

EDUCATION

Ecoles : la troisième phase de réouverture

Le ministère de l'éducation a annoncé hier la troisième phase de réouverture des écoles, qui verra tous les élèves du pays retourner en classe avec un programme modifié et des mesures préventives.

Vivre au Cambodge

EDUCATION

Ecoles : la troisième phase de réouverture

Le ministère de l'éducation a annoncé hier la troisième phase de réouverture des écoles, qui verra tous les élèves du pays retourner en classe avec un programme modifié et des mesures préventives.