Une compétition d’économies d’énergie s’engage à Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 06/10/2021 à 02:00 | Mis à jour le 06/10/2021 à 10:54
Photo : Cambodia Airports
Phnom-Penh airports

21 bâtiments sont engagés, depuis le 1er Septembre, dans une course aux économies d’énergie dans le cadre de la Cambodia Energy Efficiency Competition (CEE Comp). La compétition, qui durera jusqu’en Juin 2022, s’appuie principalement sur le changement des habitudes et une meilleure gestion des équipements existants.

 

Cela n’aura échappé à aucun résident de la capitale : les bâtiments poussent depuis quelques années comme des champignons. Hélas, ils représentent à eux seuls plus de la moitié de notre consommation énergétique. L’air climatisé en est le premier responsable, et pèse sur la facture énergétique des entreprises comme sur leur bilan carbone. Plusieurs sociétés ont donc décidé de s’attaquer au problème en participant à une compétition d’économies d’énergie entre bâtiments. Une façon ludique d’engager leurs personnels.

 

CEE Comp récompense ainsi les candidats ayant réalisé chaque mois le plus d’économies sur leur facture d’électricité mais pas seulement … Elle récompense également les organisations qui contribuent à sensibiliser le plus d’employés possible aux éco-gestes et à la promotion de nouvelles habitudes quotidiennes. Chaque mois, un classement provisoire est établi et communiqué aux candidats.

 

Le télétravail s’étant généralisé ces derniers mois, les entreprises gagnent beaucoup à repenser leurs usages énergétiques. CEE Comp est une occasion de faire le point sur le fonctionnement de leurs locaux et de les adapter en fonction du nombre d’occupants. Surtout, les équipes du projet rappellent qu’il est tout à fait possible de sensibiliser à distance en attendant le retour de tous les employés sur site. La plupart des éco-gestes appris au travail peuvent par ailleurs être transférés à la maison. Un bon moyen d’attirer l’attention et la motivation de tous. 

 

Des objectifs ambitieux propres à chaque organisation  

 

Tous les candidats ont leurs propres raisons de participer à la compétition : sensibilisation aux enjeux environnementaux, cohésion d’équipe, réduction des factures d’électricité…

 

Pour Avanced Technical Supplies (ATS), une entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions électriques, il s’agit du prolongement d’un engagement de pris il y a quelques années déjà : “Ayant déjà réduit notre consommation d'énergie de 30% entre 2017 et 2020, nous souhaitons continuer à chasser le maximum de gaspillage d'énergie en adoptant un comportement humain plus adapté et surtout plus durable grâce à la CEE Comp!” déclare Raphaël Bevillard, Technical Manager chez ATS.

Raphaël Bevillard, Technical Manager chez ATS
Raphaël Bevillard, Technical Manager chez ATS 

 

Cambodia Airports, l’opérateur des 3 aéroports internationaux, a inscrit 2 bâtiments pour la compétition, “Nous souhaitons démontrer notre capacité à toujours chercher des solutions pour une meilleure efficacité énergétique. Toutes les actions qui concourent à réduire l’empreinte de nos activités sont envisagées et mises en œuvre. Nous souhaitons également partager les bonnes pratiques avec le reste de la communauté et notamment les sociétés qui font face aux mêmes contraintes techniques et climatiques que nous, ici au Cambodge. Sans doute allons-nous également apprendre de leurs expériences. », résume Alain Brun, son Directeur général.

 

Aeroport de Phnom Penh
Cambodia Airports

 

Changer les habitudes de chacun : par quoi commencer ?

 

Depuis le début de la compétition, les équipes de CEE Comp accompagnent les candidats à mettre en place des équipes relais au sein de chaque bâtiment. Celles-ci pourront s’appuyer sur la proximité avec leurs collègues pour analyser les habitudes, comprendre les besoins et mettre en place des actions efficaces pour réduire les consommations énergétiques.

 

“Nous avons déjà créé une Green Team au sein d'ATS, dont le rôle sera de déterminer toutes les solutions possibles pour continuer de réduire notre consommation d'énergie mais aussi de renforcer notre esprit d'équipe entre les différentes divisions de l'entreprise. Notre Green Team impliquera tous les employés avec des campagnes de sensibilisation et des ateliers prévus avec la CEE Comp” nous confie Raphaël Bevillard

 

“La Green Team compte des représentants de plusieurs départements afin de nous apporter des idées nouvelles, innovantes. Nous allons mettre l’accent sur les initiatives de terrain dont les résultats se voient rapidement pour mobiliser nos collaborateurs ; les gestes simples et individuels seront privilégiés mais nous allons aussi étudier des règles générales comme de fixer un seuil minimal pour l’air conditionné.”

 

CEE Comp : qui sont les candidats de cette première édition ?

 

Pour cette première édition, la compétition rassemble 21 bâtiments aux profils variés, du secteur bancaire (AMK Microfinance, BRED Bank), à l’architecture et la construction (Archetype, LBL Construction) en passant par la restauration et la logistique (Thalias, DHL). Certains candidats, comme AMK Microfinance, ont inscrit pas moins de 4 bâtiments de la capitale !

 

Cambodia Airports a sélectionné 2 bâtiments très différents sur l’aéroport International de Phnom Penh. Un bâtiment administratif classique avec une activité stable et concentrée aux heures de bureau et le terminal cargo qui, selon Florent de Warren, le responsable QHSE, sera plus difficile à appréhender avec ses contraintes d’exploitation et un grand nombre de facteurs externes liés à l’activité.

Pour ATS, qui loue ses locaux de 400m2 à Tumnob Teuk, le principal défi est de pouvoir réduire la consommation électrique sans s’engager dans des investissements à moyen et long terme.

 

Les candidats CEE Comp pour l’édition 2021 sont AMK Microfinance, Archetype, ATS, BRED Bank, Cambodia Airports, CominKhmere, Decathlon, DHL, Eurocham, Heineken, LBL Construction, Thalias Hospitality et Total Energies.

 

CEE Comp banner

 

Cette compétition est organisée par Sevea et l’Institut Technologique du Cambodge (ITC) et a reçu le soutien de la Cambodia Climate Change Alliance ainsi que de Schneider Electric.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale