TEST: 2248

Un ripou à l'unité Anti-Corruption

Par Raphaël FERRY | Publié le 03/02/2022 à 18:30 | Mis à jour le 04/02/2022 à 11:34
Inscription du Phnom Penh anti corruption unit

L’Anti-Corruption Unit (ACU) a déclaré dans un communiqué que son unité d'enquête interne a découvert que Touch Tith Vathana, 27 ans, un agent du département des plaintes internationales et des affaires juridiques, était corrompu.

 

Les personnes qui ont été victimes de corruption de la part de fonctionnaires de l'Unité de lutte contre la corruption sont encouragées à fournir de plus amples informations à l'unité dès lors qu'elle a envoyé l'un de ses membres devant le tribunal.

 

Un ripou à brigade anti-corruption

 

"Touch Tith Vathana a utilisé diverses méthodes pour obtenir des gains personnels illégaux alors qu'il était chargé de recevoir les plaintes", indique le communiqué. "Lorsqu'il a été suspendu, il n'a pas cessé ses actions illégales et a exigé davantage du plaignant."

 

L'enquête interne a recueilli des preuves et interrogé Tith Vathana avant de parvenir à sa conclusion, précise le communiqué. Son dossier a été transmis au tribunal municipal de Phnom Penh pour détournement de fonds publics et corruption.

 

L'unité anti-corruption encourage le public à lui fournir immédiatement des informations au cas où une personne mal intentionnée prétendrait pouvoir utiliser sa position à l'ACU pour faciliter toute activité illégale, indique le communiqué.

 

Des diplômes entre 3 000. et 5 000 dollars 

 

Dans une autre affaire, l'ACU a demandé à Chan Ponleuk, vice-président de l'Université de la défense nationale, de clarifier des irrégularités liées à ses fonctions et responsabilités.

 

Selon la déclaration, M. Ponleuk aurait exigé des paiements du personnel, des cadres, des étudiants et des candidats à l'emploi, en énumérant les demandes :

  • 250 à 500 $ en paiements périodiques de la part des membres du personnel.
  • 500 $ par cours pour les étudiants.
  • 500 $ pour reporter les études d'un an.
  • 300 à 500 $ pour reprendre les études.
  • 5 000 à 8 000 dollars pour obtenir un poste d'enseignant.
  • 10 000 à 15 000 dollars pour un poste plus élevé à l'université.

 

"Certains étudiants étudient pendant trois ans et obtiennent trois diplômes, à la fois des licences et des masters. Ils ne viennent pas à l'école moyennant de 3 000 à 5 000 dollars,  ils obtiennent quand même un diplôme», indique le communiqué de l'ACU.

 

M. Ponleuk aurait également vendu quatre voitures appartenant à l'université et divers autres équipements pour son profit personnel.

L’ACU a sommé M Ponleuk de lui fournir des explications .

"Par conséquent, veuillez clarifier cette affaire et fournir les documents pertinents ci-dessus à l'ACU en temps voulu. Les éclaircissements de votre Excellence serviront de base à l'ACU pour déterminer s'il convient ou non de mener la procédure à son terme", indique le document.

 

Le président de l'université, Chea Dara, le ministre de la Défense Tea Banh et le porte-parole du ministère de la Défense, Chhum Socheat, n'ont pas pu être joints pour faire des commentaires.

 

 

Pech Pisey, directeur de Transparency International Cambodge, a déclaré que les actions de l'ACU étaient les bienvenues.

"Le Cambodge connaît toujours une corruption généralisée - l'ampleur de la corruption est énorme, dans tous les secteurs, à tous les niveaux, nationaux et subnationaux", a-t-il déclaré.

"Actuellement, les gens ont peur et hésitent à dénoncer la corruption", a-t-il ajouté. 

"Les personnes qui travaillent dans ces secteurs savent que de tels cas se produisent souvent".

 

Mech Dara

Lepetitjournal.com remercie vodenglish.news de lui avoir permi de traduire cet article et ainsi de permettre au public francophone d'y accéder.

Sur le même sujet
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

cambodge dim 06/02/2022 - 02:26

Familier. Se dit d'un policier corrompu.

  • source Larousse.fr

Répondre
Commentaire avatar

gilles-lebreton@hotmail.fr jeu 03/02/2022 - 15:36

UN ripoux ?

 

Répondre

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale