Jeudi 19 juillet 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MA ROUMANIE EN IMAGES - Fabrice Droulers, lucidité et émerveillement

Par Franco-Roumanie | Publié le 30/04/2018 à 00:00 | Mis à jour le 30/04/2018 à 20:02
photographies Roumanie

Pour cette nouvelle chronique "Ma Roumanie en images", nous avons demandé au photographe et documentariste, Fabrice Droulers, qui traverse la Roumanie depuis 17 ans, de nous faire découvrir à travers ses photos, un peu de cette réalité qu'il a touchée du regard.

 

Le train venait de quitter la Puszta. La plaine monotone hongroise laissait la place aux vallées verdoyantes  et aux rivières enchanteresses. Des petits bambins exaltés, saluaient notre bruyant tortillard avant de replonger dans le cours d’eau. C’est dans cet instant de grâce, dans la moiteur de l’été 2001, que je rencontrai ma Roumanie il y a dix-sept ans. Un pays certes traumatisé, mais empreint d’un charme étourdissant. Je consacrais mon mémoire d’anthropologie à des Roms Gabor, puis mon premier film documentaire sur le quotidien d’un petit village de Transylvanie: « Jours tranquilles à Bagaciu». Après quelques années passées à Bucarest, j’habite désormais Sibiu, où je réalise un film documentaire avec des enfants autistes, conjointement à mes activités de photographe professionnel.

 

Fabrice Droulers

 

 

“Les deux amis” (Sibiu)
“Les deux amis” (Sibiu)

 

“L’arbre”(Sibiu)
“L’arbre” (Sibiu)

 

“Le retour”(Sibiu)
“Le retour” (Sibiu)

 

“Rosu”(Bagaciu)
“Rosu” (Bagaciu)

 

“Mère et fils” (Botiza, Maramures)
“Mère et fils” (Botiza, Maramures)

 

“Festin” Botiza
“Festin” Botiza

 

“Au café des amis” Botiza
“Au café des amis” Botiza

 

“Aux champs” Botiza
“Aux champs” Botiza

 

“Fierté” (Arges)
“Fierté” (Arges)

Pour suivre le travail de Fabrice Droulers : http://fabricedroulers.com/ ou sur sa page facebook : https://www.facebook.com/fabricedroulersphotography/

 

auteur-gregory-rateau

LEA BROKER LOGO LIGHT

Franco-Roumanie

La rubrique Franco-Roumanie a pour dessein de mettre en valeur le lien fort entre nos deux cultures qui ont déjà une longue histoire d'amitié. Chaque mois nous vous présentons un amoureux francophone de la Roumanie avec notre partenaire Lea broker.
4 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

doris lun 30/04/2018 - 19:34

Belle sensibilité des images et du regard, merci!

Répondre
Commentaire avatar

FRANCINE AUBRY lun 30/04/2018 - 11:24

le sixième photo est avec Vasile le violoniste, un très grand ami!! beau reportage, merci

Répondre
Commentaire avatar

fabrice lun 30/04/2018 - 12:16

Merci Francine! Pour voir d'autres photos de cette série : http://fabricedroulers.com/

Répondre
Commentaire avatar

Bucarest lun 30/04/2018 - 20:09

nous venons de rajouter les liens pour suivre Fabrice dans l'article.

Répondre

Que faire à Bucarest ?

CINE - «Au revoir là-haut», l’amitié sauve parfois

Pour cette nouvelle recommandation-critique, Grégory Rateau vous invite au cinéma Elvira Popescu pour découvrir le dernier film d’Albert Dupontel. Un film ambitieux et très visuel dans le Paris de l’a