Mercredi 23 mai 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MA ROUMANIE EN IMAGES - Géraldine Borderie, à la rencontre de l'autre

Par Franco-Roumanie | Publié le 05/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 05/12/2017 à 00:00
Photo : Géraldine Borderie
Géraldine Borderie

Pour cette nouvelle chronique, nous avons demandé à Géraldine Borderie qui a gagné l'année passée le concours des "Révélations Roumaines de 2016", de choisir quelques-unes de ses photos pour présenter à nos lecteurs "sa Roumanie" en images.

 

De la curiosité, une pointe d’humour, une certaine sensibilité pour rencontrer l’autre, tout cela m'a naturellement conduite à la photographie. A mon arrivée en Roumanie, il y a déjà trois ans de ça, j'ai été fascinée par cette nouvelle culture qui s'offrait à moi. Tout est parti d'une amitié avec mon professeur de photographie, Fred, qui m'a donné envie de prendre mon appareil photo et de partir à la découverte du pays. J’ai trouvé en Roumanie une terre accueillante, de l’humanité à chaque coin de rue où les contrastes se rencontrent, s’apprivoisent. C’est un pays qui évolue vite et tout particulièrement sa capitale, Bucarest, une ville très attachante, vivifiante et parfois très déroutante. Ici, le passé est encore vif, mais les habitants nourrissent aujourd’hui un nouvel espoir et une volonté réaffirmée. Ma passion pour la photo que ce soit des photos de rue ou des portraits, m’a permis d’aller à la rencontre des habitants de ce pays, de leurs histoires et de leurs régions (Bucarest, Magura ou le Maramures).

J’espère qu’au travers de mes photographies, dont voici un bref aperçu, vous recevrez une partie de ce que l’on m’a donné.

Géraldine Borderie

 

 

baiser sous la pluie
Baiser sous la pluie, un instant de tendresse volé

 

 

 

Elles s'habillent en rouge et noir
Elles s'habillent en rouge et en noir, petite touche littéraire en pensant à Stendhal

 

 

 

la vieille au chat
Cette vieille dame sortait littéralement du mur

 

 

 

Lipscani 72
Lipscani, pendant la Pillow Party, évènement annuel et insolite

 

 

 

Lipscani Childwood 72
Lipscani, jeux d'enfants dans le manteau de l'hiver

 

 

Lipscani L'espionne 75
Lipscani. L'espionne, une pointe d'humour

 

 

femme de courage
Pour le courage de cette vieille femme qui traverse la rudesse du froid

 

 

Dacia
Maramures - Quand charettes et Dacia 1300 se croisent

 

 

Maramures - Moconita
Maramures - Mocanita, le train à vapeur d'antan - Visite de la vallée de Vaserului

 

 

gregory-rateau

Nous vous recommandons

LEA BROKER LOGO LIGHT

Franco-Roumanie

La rubrique Franco-Roumanie a pour dessein de mettre en valeur le lien fort entre nos deux cultures qui ont déjà une longue histoire d'amitié. Chaque mois nous vous présentons un amoureux francophone de la Roumanie avec notre partenaire Lea broker.
5 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Ouidirenath mer 06/12/2017 - 23:29

Canon . Bravo Géraldine. On sent vraiment bien ton regard malicieux, bienveillant et curieux à travers tes photos, c'est fou ;)

Répondre
Commentaire avatar

Harry Corouge mar 05/12/2017 - 21:20

Très belles photos

Répondre
Commentaire avatar

Marie-Agnès Erdozain mar 05/12/2017 - 17:44

Beau travail. J'aime particulièrement la vieille femme marchant dans la neige. Elle a l'air perdue au milieu de nul part.

Répondre
Commentaire avatar

Noel mar 05/12/2017 - 08:18

Merci de nous faire partager ces instantanés ! J'aime beaucoup la vieille dame qui a l'air de faire partie intégrante du mur !

Répondre
Commentaire avatar

Emilien le Sarthois mar 05/12/2017 - 15:49

Tendresse, spontanéité, poésie des choses et des gens à la ville comme en campagne : de quoi oublier certains... clichés sur la Roumanie ! De toute beauté, bravo !

Répondre

Communauté

PANAIT ISTRATI VU PAR - Bianca Burtza-Cernat, critique et historienne

Par amour pour l'écrivain roumain de langue française Panaït Istrati et à l'occasion du festival Istrati qui démarrera bientôt, LePetitJournal.com de Bucarest est allé à la rencontre de l'historienne