Mesures pour la reprise des évènements culturels en Roumanie (juin)

Par Grégory Rateau | Publié le 20/04/2021 à 00:00 | Mis à jour le 20/04/2021 à 00:00
mesures reprise évènements culturels roumanie

Le ministère de la Culture a proposé un ensemble de mesures permettant le bon déroulement d'événements à partir du 1er juin dans des lieux intérieurs et extérieurs.

 

Les mesures ont été décrites sur la base de la législation en vigueur et des recommandations des autorités et seront analysées par le ministère de la Santé et le Comité national des situations d'urgence (CNSU), a indiqué le ministère.

Pendant l'état d'alerte, des événements avec une audience importante se dérouleront selon plusieurs scénarios. L'organisateur de l'événement doit choisir entre ces derniers :

Selon le premier scénario pour les événements en salle, ceux-ci peuvent être organisés en utilisant la capacité maximale du lieu si le taux d'incidence de Covid-19 est inférieur à 7,5 pour 1000 habitants dans la localité respective et si les participants peuvent montrer avant les éléments suivants: preuve de vaccination, un test Covid-19 négatif ou un document médical datant de moins de 90 jours attestant qu'ils ont développé des anticorps après avoir été atteints de la maladie. Les participants pourront présenter soit un test RT-PCR - SARS-CoV-2 réalisé au plus 48 heures avant le début de l'événement, soit subir un test rapide le jour de l'événement.

Un ensemble de mesures supplémentaires s'appliquera: le public pourra assister à l'événement debout, et un minimum de quatre m² doit être alloué pour chaque personne; les participants devront porter un masque pendant l'événement; les boissons et la nourriture ne pourront être servies que dans des lieux spécialement aménagés et uniquement en suivant les normes de l'arrêté émis par le ministère de l'Économie, de l'Entrepreneuriat et du Tourisme et par le ministère de la Santé.

Le deuxième scénario pour les événements en salle présentera plusieurs options. Selon la première option, les événements pourront être organisés sans dépasser les 2/3 de la capacité du lieu mais pas plus de 500 personnes, si le taux d’incidence du coronavirus est inférieur à 3 pour 1000 habitants. L'accès du public à ces événements ne sera conditionné par aucun document médical.

La deuxième option prévoit la tenue d’événements en salle sans dépasser la moitié de la capacité du site et avec au plus 300 personnes si le taux d’incidence de Covid-19 est inférieur à 5 pour 1 000 habitants. L'accès du public à ces événements n'est conditionné par aucun document médical.

Selon une troisième option, les événements en salle seront organisés sans dépasser 1/3 de la capacité du site et avec au plus 200 personnes si le taux d’incidence est inférieur à 7,5 pour 1 000 habitants. L'accès du public à ce type d'événements ne sera conditionné par aucun document médical.

Des mesures supplémentaires s'appliqueront pour les événements en salle organisés dans le cadre du deuxième scénario. Des places seront aménagées pour le public et le personnel vérifiera que la distanciation sociale est respectée pendant l'événement. Un siège vide sera laissé entre les spectateurs, ou une distance d'un mètre sera observée entre les membres du public. Les groupes de deux personnes et les membres de la même famille seront autorisés à s'asseoir ensemble.

Dans le cas d'événements organisés dans des restaurants, bars ou cafés, les événements seront organisés selon les règles du secteur HoReCa énoncées dans l'arrêté émis par le ministère de l'Économie, de l'Entrepreneuriat et du Tourisme et par le ministère de la Santé.

Selon le premier scénario pour les événements en plein air, ceux-ci pourront être organisés quel que soit le nombre de participants et le taux d'incidence de Covid-19 dans la localité respective si tous les participants peuvent montrer l'un des éléments suivants: une preuve de vaccination, un test Covid-19 négatif ou un document médical datant de moins de 90 jours et attestant qu'ils ont développé des anticorps après avoir été atteints de la maladie. Les participants pourront présenter soit un test RT-PCR - SARS-CoV-2 réalisé au plus 48 heures avant le début de l'événement, soit subir un test rapide le jour de l'événement.

Dans le même scénario, le public se tiendra debout, et un minimum de quatre m² sera alloué à chaque personne. Le public est tenu de porter un masque et les boissons et la nourriture ne seront servies que dans des lieux spécialement aménagés, conformément aux normes de l'arrêté émis par le ministère de l'Économie, de l'Entrepreneuriat et du Tourisme et par le ministère de la Santé.

Le deuxième scénario pour les événements en plein air comporte deux options. Selon la première option, les événements pourront être organisés avec un public de plus de 500 personnes si le taux d'incidence du coronavirus est inférieur à 3 pour 1000 habitants dans la localité respective. Dans le cadre de la deuxième option, des événements en plein air pourront être organisés avec un public de plus de 300 personnes si le taux d'incidence du coronavirus est inférieur à 7,5 pour 1000 habitants mais supérieur à 3 pour 1000 habitants. L'accès du public à ce type d'événements ne sera conditionné par aucun document médical.

À l'instar du deuxième scénario pour les événements en salle, des dispositions seront prises pour le public et le personnel vérifiera que la distanciation sociale est observée pendant l'événement. Un siège vide sera laissé entre les spectateurs, ou une distance d'un mètre sera observée entre les membres du public. Les groupes de deux personnes et les membres de la même famille seront autorisés à s'asseoir ensemble. Les boissons et la nourriture ne seront servies que dans des endroits spécialement aménagés.

Dans le cas des salles de cinéma, différents scénarios s'appliqueront, en fonction des caractéristiques locales et régionales et de la situation épidémiologique générale. Les salles de cinéma en salle pourront organiser des projections de films aux 2/3 de la capacité de la salle si le taux d’incidence est inférieur à 3 pour 1 000 habitants; à la moitié de la capacité du lieu si le taux d’incidence est inférieur à 5 pour 1 000 habitants; à 1/3 de la capacité du lieu si le taux d’incidence est inférieur à 7,5 pour 1 000 habitants. L'accès du public ne sera conditionné par aucun document médical.

Le public doit porter un masque pendant la projection; Les salles de cinéma 4DX ne seront pas autorisées à ouvrir; Des lunettes 3D à usage unique peuvent être distribuées, tandis que les lunettes réutilisables doivent être désinfectées après chaque dépistage. Un siège vide sera laissé entre les spectateurs. Les groupes de deux personnes et les membres de la même famille seront autorisés à s'asseoir ensemble. Les cafés, bistrots et autres lieux vendant de la nourriture et des boissons doivent se conformer aux règles sanitaires en vigueur.

L'ensemble complet des mesures est disponible ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Vivadest mer 21/04/2021 - 10:00

A part ça Elena et Nicolae n'auraient pas fait mieux.

Répondre
Commentaire avatar

vivadest mer 21/04/2021 - 08:40

Le seul bon côté de tout ce corona circus c'est que plein de gens se seront mis à apprendre les mathématiques!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale