Le ministre de la défense contredit Zelensky sur une possible attaque de la Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/04/2022 à 17:30 | Mis à jour le 15/04/2022 à 12:30
menace contre la Roumanie guerre

Commentant la déclaration du président ukrainien Volodymyr Zelensky selon laquelle la Russie pourrait attaquer d'autres pays de la région, dont la Roumanie, si l'Ukraine tombait, le ministre de la Défense Vasile Dîncu a déclaré qu'il n'y avait aucune preuve de cela.

 

S'exprimant sur la chaîne de télévision Antena 3, Dîncu a déclaré qu'il était tout à fait compréhensible que Zelensky défende sa cause, dans une certaine mesure, il défend l'ensemble de l'Europe, mais il a assuré qu'il n'y avait aucune raison de conclure que la Russie voulait lancer un assaut contre les États membres de l'OTAN.

"Je ne pense pas qu'il existe des preuves d'une telle chose, et nous ne prenons pas non plus en compte ce scénario", a commenté Dîncu.

 

La Roumanie, prochaine cible selon Zelensky

Dans un message vidéo sur Twitter, Zelensky a déclaré que "la Pologne, la Moldavie, la Roumanie et les États baltes deviendront les prochaines cibles si la liberté de l'Ukraine tombe". Il a déclaré que l'Ukraine se défendait contre la Russie depuis "beaucoup plus longtemps que prévu par les envahisseurs" et a averti que la guerre deviendrait un "bain de sang sans fin, répandant la misère, la souffrance et la destruction" sans armes supplémentaires.

Lorsqu'on lui a demandé s'il considérait personnellement que les informations présentées par le président ukrainien prouvent le génocide en Ukraine, Dîncu a répondu qu'"il n'est pas nécessaire d'être un grand expert" pour voir les atrocités perpétrées par l'armée russe. Mais il a ajouté que le ministère qu'il dirige n'a pas la compétence pour faire de telles évaluations.

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale