Vendredi 23 juillet 2021

Attaques d'ours : le ministre de l'environnement prépare un projet d'ordonnance

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 23/06/2021 à 00:00 | Mis à jour le 23/06/2021 à 14:59
Un ours

Le ministre de l'Environnement Tanczos Barna a annoncé, dans un message publié sur Facebook, ce que contient le nouveau projet d'ordonnance qui est en cours d'élaboration au sein du gouvernement, concernant l'intervention en cas de situations d'urgence causées par des attaques d'ours.

 

Dans les derniers jours, deux personnes ont été attaquées par un ours à Harghita et sont hospitalisées dans un état grave à l'hôpital des urgences de la région de Miercurea Ciuc, la présence de ces animaux étant signalée presque quotidiennement dans certaines localités de la région.

Pendant les mini-vacances de la Pentecôte, les gendarmes et policiers de Harghita ont été appelés 18 fois pour chasser les ours dont la présence a été signalée à Băile Tuşnad, Miercurea Ciuc, Voşlăbeni, Sicasău et Izvoru Mureşului. Un ours avec trois oursons sont même entrés dans la gare de Baile Tusnad, où ils auraient causé des dommages.

 

C'est dans ce contexte que Tanczos Barna a organisé une réunion avec des maires, des représentants d'associations de chasseurs et d'associations d'agriculteurs de la région de Harghita, au sujet de l'ordonnance qui permettrait une intervention immédiate dans les situations d'urgence causées par les ours. Dans un message sur Facebook, Barna a précisé que, en fonction de la gravité de la situation, les ours agressifs qui attaquent sur le territoire des localités, pourront être relocalisés ou abattus par une équipe de gendarmes ou de chasseurs, dans les 24 heures qui suivent son signalement. Concernant les zones tampons des localités, le ministre a précisé qu'il s'agira de recourir à des interventions "préventives" en éloignant, en tranquillisant et en déplaçant ou en abattant les ours agressifs. Il a aussi ajouté que les mairies passeront des contrats avec les associations de chasse pour effectuer ces interventions.

Le ministre a précisé que, selon les données du mois de juin, il y a eu 30 à 40 alertes par jour au numéro d'urgence 112 pour signaler des attaques d'ours et il ne se passe pas un jour sans qu'on entende parler de victimes humaines. "Le problème s'est accru et le ministère doit développer le cadre juridique pour une intervention immédiate." a-t-il déclaré sur Facebook.

 

D'un autre côté les militants écologistes accusent le ministre de "spéculer sur l'opportunité" de légaliser la chasse aux trophées.

Dans un message publié sur la page Facebook de Greenpeace Roumanie, des militants écologistes accusent le ministre Tanczos Barna de « spéculer sur l'opportunité », « à un moment où l'opinion publique est préoccupée par les visites et les attaques d'ours dans les communautés et frustrée par le manque d'implication du Ministère de l'environnement ".

"Une intervention de prévention en forêt, même aux endroits où l'ours n'est pas descendu dans le village, mais "pourrait" devenir dangereux (...) ouvre grand la porte pour organiser des parties de chasse aux trophées", peut-on lire dans le message de Greenpeace.

Une autre ONG environnementale, Agent Green, a lancé une pétition pour le limogeage du ministre Tanczos Barna.
 

 

 

 

 

 

source

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir