Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - 5 citadelles à visiter absolument en Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 13/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 13/03/2020 à 09:04
Photo : Wikipedia / Ervin Boer
escapades citadelles roumanie tourisme

Perchées en haut d'une colline ou occupant une position défensive stratégique, ces citadelles relèvent chacune à leur façon du génie architectural roumain et nous racontent un peu de l'histoire de ce beau pays méconnu.

 

 

La citadelle Poenari

Si les légendes liées à Vlad Tepes vous fascinent, il vous faudra visiter la citadelle Poenari située au sommet de la montagne Cetatuia à environ 27km de Curtea de Arges. Construite directement sur la roche grâce à une ancienne technique byzantine, elle fut érigée par le voïvode Negru Voda dans la première partie du XIVe siècle pour se protéger des invasions ottomanes. Puis, en 1462, la cité aurait servi de refuge à Vlad Tepes quand les Turcs ont envahi la région, avant de la choisir comme résidence secondaire. Une légende raconte que l'épouse de Vlad Tepes se serait jetée dans le vide pour ne pas tomber aux mains des turcs, son corps étant tombé dans la rivière en bas de la montagne qui reçut son nom: Raul Doamnei. Pour arriver à la citadelle, il faudra donc vous armer de patience car il vous devrez gravir les 1480 marches pour y accéder mais une fois arrivé là-haut vous serez récompensé pour votre effort. En effet, un magnifique panorama avec vue sur les gorges de la rivière Arges vous y attendra, le barrage du lac Vidraru et surtout les majestueuses montagnes Fagaras à l'horizon.

poienari-chateau-roumanie
Wikipedia / Emmanuel BRUNNER Manu25

 

 

La citadelle de Rasnov

A environ 15km de Brasov, perchée en haut d’une colline abrupte, se trouve une des plus vieilles et des mieux conservées fortifications médiévales de Roumanie : la cité de Rasnov. Appelée aussi « cité paysanne », l’imposante cité a été construite entre 1211 et 1225 par les habitants de Rasnov, pour faire face aux attaques des Tatares et comme refuge contre les catastrophes naturelles. Accueillant l’ensemble de la communauté, la cité a été habitée près d’un siècle et demi par environ 400 personnes comme en témoignent encore aujourd’hui les petites habitations typiques d’un bourg médiéval que vous pourrez également visiter. Vous aurez aussi la possibilité de voir la fontaine de la Cité dont on raconte qu’il a fallu 17 ans aux locaux pour la creuser et pouvoir accéder à l’eau, 146m plus bas, mais aussi ses différentes tours comme la Tour Pentagonale ou la Tour du Lard, ou en apprendre plus sur leurs systèmes de défense comme le « barbacan » ou des pièges dissimulés à l’entrée comme la terrible « gueule de loup ».

rasnov-citadelle
Wikipedia / Bibi20885

 

 

La citadelle de Sighisoara

Sur la « Colline de la Citadelle », surplombant la vallée de la rivière Târnava Mare, la belle citadelle médiévale de Sighișoara vous invite à un voyage à travers le temps, vous permettant d’avoir un aperçu de ce à quoi ressemblait une cité du 15e siècle. Même le très célèbre Vlad Tepes serait né ici en 1431. Seule forteresse médiévale encore habitée d’Europe, Sighișoara est une véritable « ville-musée », avec de nombreux bâtiments construits dans différents styles architecturaux : du style roman en passant par le style gothique, néo-gothique, baroque ou Renaissance. La valeur indéniable de la citadelle la fait figurer sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Aujourd’hui vous pouvez visiter ses 9 tours et 3 bastions qui sont encore debout dont la magnifique Tour à l’horlorge, l’escalier des écoliers, le centre médiéval ou encore ses nombreuses églises de la ville. La meilleure période pour visiter cette petite merveille c'est encore au mois de juillet, précisément pendant le Festival Médiéval.

sighisoara-citadelle-roumanie
Wikipedia / Nicubunu

 

 

La citadelle de Deva

A 20km de Hunedoara, se trouve une des plus importantes forteresses de Transylvanie, la citadelle de Deva, qui a protégé pendant des centaines d’années la Vallée du Mures, gardant l’entrée et la sortie de cette partie de la Transylvanie. Construite au 13e siècle, sur un cône volcanique, la citadelle est visible de loin, dominant la vallée de la rivière Mures. Son histoire est longue et extrêmement riche, elle a eu tout d'abord un rôle défensif contre les attaques des Tatares, elle a aussi été un refuge pour les nobles pendant les révoltes paysannes, une résidence nobiliaire, une prison, et elle assurait également la protection des voyageurs et commerçants qui passaient par la Vallée du Mures. Détruite en 1849 à cause d’une explosion dans le dépôt de munitions, la cité était devenue une ruine jusqu’en 2019 quand, grâce à des fonds européens, des travaux de restauration ont commencé. L’histoire de la citadelle est aussi accompagnée de nombreux mythes et légendes comme certaines qui parlent de tunnels souterrains qui mèneraient jusqu’au Château des Corvin de Hunedoara. Aujourd’hui, vous pouvez encore observer les remparts et les tours, les portes monumentales, les créneaux, les bastions et les ruines du palais des nobles. L'accès se fait à pied (à travers le Parc de la Citadelle) ou par téléphérique.

cite-deva-fagaras-roumanie
Wikipedia / Neighbor's goat

 

 

La citadelle de Fagaras

Construite à la fin du XIVe siècle, la Citadelle de Fagaras figurait dans la liste des plus beaux châteaux du monde, établie par le site de voyage Hopper en 2014. Située entre Brasov et Sibiu, elle est parmi les citadelles les plus grandes et les mieux préservées de Roumanie. A l’origine, elle avait comme but la protection du sud-est de la Transylvanie contre les Tatares et les Ottomans. Elle est devenue célèbre lorsque le prince Mihai Viteazu l’a occupée en 1599 et l’a offerte en cadeau à sa femme, Mme Stanca, qui en fit un lieu connu pour ses bals annuels où elle y invitait tous les nobles transylvains.

Plus tard, pendant la période communiste, entre 1948 et 1960, au sein de la cité existait une des prisons pour détenus politiques parmi les plus terrifiantes du pays. Dans la Tour de la prison vous pourrez d’ailleurs voir une cellule qui fait 50cm et où les prisonniers restaient dans une eau froide et stagnante qui leur arrivait souvent jusqu’aux genoux.

Avec une histoire de plus de 600 ans, la citadelle est impressionnante avec ses murs massifs et le fossé qui l’entoure. Vous pourrez visiter ses 5 tours, les 6 maisons du deuxième étage, la chambre à coucher du Prince, la Fontaine et l’endroit de la pendaison. Vous y trouverez le Musée du Pays de Fagaras et la Bibliothèque Municipale ainsi qu'une cave à vin. Pour préserver l’atmosphère médiévale, des gardes en costumes d’époques ont été recrutés et vous pourrez suivre la relève de la garde chaque jour à 15h précise.

citadelle-fagaras-roumanie
Wikipedia / Andrei Dan Suciu

 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Petre21 ven 13/03/2020 - 20:37

Il ne s'agit pas de LE "barbacan" mais de LA barbacane. Un terme d'architecture militaire. Article très intéressant, quoi qu'il en soit, bien sûr!!! Amitiés à la rédaction.

Répondre