Lundi 25 octobre 2021
TEST: 3548

Plus d'1/3 des décès dans le monde dus à la rage sont en Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 30/09/2021 à 00:59 | Mis à jour le 30/09/2021 à 11:25
Photo : @The Welfare of Stray Dogs
un chien en train d'être vacciné contre la rage

La rage reste une maladie très répandue dans le monde, responsable de dizaines de milliers de morts chaque année et elle fait partie des maladies négligées touchant surtout les populations pauvres et vulnérables vivant en milieu rural isolé. Elle est le plus souvent transmise par les chiens. La rage peut être prévenue efficacement par la vaccination, mais est toujours mortelle une fois les premiers signes de la maladie déclarés (source Institut Pasteur).

 

L’Organisation Mondiale pour la Santé dirige la collaboration « Tous unis contre la rage », une plateforme multipartite destinée à plaider en faveur d’investissements dans la lutte contre la rage et à leur accorder la priorité, ainsi qu’à coordonner les efforts mondiaux d’élimination de la rage. L’objectif est de ramener à « zéro le nombre des décès humains dus à la rage d’origine canine d’ici à 2030 » (source OMS).


La rage, une maladie mortelle mais facilement évitable

La rage est responsable d’environ 59 000 décès annuels dans le monde, principalement en Asie et en Afrique, le plus souvent suite à une morsure par un chien enragé. Chaque année, environ 17 millions de personnes reçoivent un traitement après exposition à des animaux chez lesquels on soupçonne la rage (Institut Pasteur). Selon l’OMS, le coût de la rage à l’échelle mondiale est estimé à 8,6 milliards de dollars US par an.

Les enfants de moins de 15 ans représentent 40% des personnes mordues par un animal pour lequel il existe une suspicion de rage.

 

La vaccination préventive permet de protéger les personnes vivant dans des milieux où la rage est présente. La vaccination post morsure permet de bloquer le développement de la maladie si elle est effectuée selon le protocole en vigueur.

La vaccination des animaux et en particulier des chiens est aussi impérative pour éliminer la rage. 

 

La rage en Inde

L'Inde représente 36 % de tous les décès dus à la rage dans le monde et signale environ 20 000 cas par an, selon le portail national de la santé.

On estime qu’il y a environ 35 à 40 millions de chiens errants en Inde. A Mumbai, ils sont environ 100 000.


Le programme de stérilisation et de vaccination des chiens errants de Mumbai

Depuis 1994, la municipalité de Mumbai a changé de procédure et n’abat plus les chiens errants. Ils sont attrapés, emmenés dans des centres pour y être stérilisés et vaccinés. Ces centres sont généralement gérés par des ONG. 

L’OMS considère que l’immunité collective contre la rage est acquise lorsque 70 % de la population canine est vaccinée. Le vaccin doit être renouvelé tous les ans.

 

un veterinaire examine un chien apres sterilisation
@The Welfare of Stray Dogs


Cette pratique a permis de diminuer drastiquement le nombre de décès humains à la suite d’une morsure. On comptait environ 50 à 60 décès avant 1994 à Mumbai, aujourd'hui, il y a moins de 10 décès par an (en 2020, seulement 1).

 

The Welfare of Stray Dogs (WSD), une des ONG, suit et contrôle la population canine de toute la zone sud de Mumbai. Les chiens sont attrapés par les agents de la municipalité et emmenés dans le centre de WSD. Ils sont d’abord stérilisés, puis surveillés pendant quelques jours selon le protocole de l’OMS. Ils sont vaccinés avant d'être remis en liberté.

WSD vaccine environ 10 000 chiens par an et en stérilise environ 3 000. 

En 2021, WSD a bénéficié d’un don de vaccins à l’occasion de la journée mondiale de la rage le 28 septembre et a pratiqué une campagne de vaccination massive directement dans les rues. En une semaine, plus de 700 chiens du sud de la ville ont été vaccinés.
 

des chiens sous surveillance après stérilisation
Les enclos dans lesquels les chiens stérilisés sont gardés avant d’être remis en liberté @The Welfare of Stray Dogs

 

Quatre autres ONG interviennent dans les autres zones de la ville.


Depuis 2001, les chiens errants ne sont en général plus exterminés en Inde et le gouvernement national incite les municipalités et les districts à pratiquer la stérilisation / vaccination. 


La sensibilisation à l’issue fatale de la rage, une nécessité pour l’Inde

La plupart des ONG travaillant avec les chiens errants ont un programme de sensibilisation à la prévention de la rage. 

The Welfare of Stray Dogs, par exemple, intervient dans les écoles, les universités et dans des lieux publics à Mumbai pour présenter les mesures de prévention de la rage et les gestes et réflexes à avoir en cas de morsure par un chien. Depuis mars 2020, ces actions se font pour la plupart en ligne, les établissements scolaires étant toujours fermés.

 


 

La vaccination contre la rage est disponible dans tous les hôpitaux publics en Inde : vaccin préventif et  vaccin post morsure. Il est impératif de suivre le protocole complet de vaccination.


 





 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Bombay ?

Chennai Appercu
DÉCOUVERTE

A la découverte du fleuve KAVERI dans le sud de l’Inde

Fleuve sacré, la Kaveri est un enjeu économique majeur pour l’Inde du sud, le partage de ses eaux est une source de conflit depuis des décennies principalement entre le Karnataka et le Tamil Nadu.