Mardi 21 septembre 2021
TEST: 3548

Le vin en Inde, un marché complexe, en expansion

Par Charlotte | Publié le 19/12/2019 à 00:55 | Mis à jour le 19/12/2019 à 00:55
Vin Inde Mumbai expansion

Rouge, blanc, rosé, pétillant, jeune, tannique, fruité, minéral… tant d’adjectifs qui résonnent chez de nombreux occidentaux. Le vin fait partie de notre paysage. Que l’on soit un amateur aguerri ou un consommateur plaisir, savourer un verre de vin est plutôt commun. 

Qu’en est-il en Inde ? Qui sont les consommateurs et comment le boivent-ils ? Quel type de vin est le plus populaire ? Zoom sur un marché encore infime au potentiel énorme.

 

C’est à partir de 2002 que la consommation de vin a pris son essor en Inde. Cette année là, le plus célèbre des vignobles locals, Sula, a fait son entrée sur le marché. Son implantation s’est accompagnée de campagnes marketing et événementielles qui ont largement contribué à la connaissance du produit. S’en est suivi l’apparition d’une poignée d’autres producteurs locaux rendant ainsi possible l’achat de vin.

 

marché vin Inde expansion

 

Aujourd’hui la consommation de vin atteint environ 20 millilitres* par an par habitant. A titre de comparaison un français consomme en moyenne plus de 40 litres chaque année, un américain 11 et un chinois 1,5. Lors d’une interview télévisée pour ET Now, Rajeev Samant, PDG et fondateur de Sula Vineyards, relativisait ainsi ce niveau de consommation indien "inférieur à une cuillère à soupe par personne et par an…".

Pour autant, le sous-continent avec ses 1,3 milliards d’habitants, constitue un marché à potentiel. Imaginez que 1% de la population se mette à boire la boisson de Bacchus et ce serait dix millions de consommateurs qui se presseraient chez les cavistes ! 

 

Toutefois, la plupart des professionnels du secteur s’accorde à le dire, fort potentiel certes, mais sur un marché jeune et complexe à pénétrer !

 

Taux de taxe imbattable 

Le taux de taxe imposé à l’import est l’un des freins majeurs des maisons de vins françaises. 150 % de GST (Goods and Service Tax) s’applique, soit l’un des taux les plus élevés du monde ! Les experts du secteur expliquent cela comme un protectionnisme du marché, mais également comme un moyen de limiter la consommation d’alcool dans le pays. Les spiritueux sont notamment taxés à 300 % !

Malgré cette taxe élevée, la croissance des vins importés se poursuit, atteignant ainsi ces dernières années 12 %*. 

Aux côtés des Français principalement de Bordeaux et du Languedoc Roussillon, les vins italiens ont la cote, suivi par les vins australiens et espagnols.

Comme dans la majorité des pays nouveaux consommateurs, le classement en terme de couleurs commence par le rouge, arrive ensuite le blanc et enfin le rosé.

 

Marché vin Inde expansion

 

"Les Indiens débutent leur consommation et apprentissage avec des vins locaux, faciles à boire et à comprendre. Au fur et à mesure que leur palais s’exerce, ils s’orientent vers des vins importés assez jeunes. Puis, ils finissent par des vins plus vieux, tanniques demandant une meilleure connaissance pour être appréciés à leur juste valeur." Sujata Patil – Sales head wine division. 

 

Vin Inde marché expansion
Répartition de consommation vins importés VS vins locaux

 

Sur le marché local, trois producteurs se partagent les parts :

  • N° 1 : Sula
  • N° 2 : Fratelli
  • N° 3 : Grover Zampa 

 

Le fait qu’il y ait une production locale en développement, est très positif pour le marché. Cela permet de démocratiser le produit et de développer la culture du vin auprès des consommateurs.

Sophie Holzberg - Château Franc-Cardinal


 

Une consommation urbaine issue de la classe moyenne

La classe moyenne, friande de mode étrangère, voyage et rapporte avec elle son envie de boire du vin. La consommation se concentre auprès des classes moyennes et élevées, dans les grandes villes notamment Bombay, Delhi ainsi que Bangalore. 


 

Un marché novice en plein apprentissage

"Ici les cavistes, le milieu de l'hôtellerie et de la restauration ont besoin d’être accompagné dans leur vente. Cela nécessite des ateliers de dégustation, des échantillons offerts, etc., afin qu’ils soient en mesure de guider le consommateur dans son choix." Thibault Vial - Domaine Les Roques de Cana. 

 

Population de masse, curiosité et goût, trois atouts majeurs pour les producteurs, importateurs et distributeurs qui tentent de développer les connaissances des professionnels et des consommateurs pour rendre le marché plus attractif encore. 


 

* Source : Subhash Arora de The Indian Wine Academy 

 



Inscrivez-vous pour recevoir GRATUITEMENT du lundi au vendredi notre NEWSLETTER (! attention Bombay est dans le bas de la liste !) et suivez-nous sur Facebook et Instagram.

 

 

 

Nous vous recommandons
Charlotte

Charlotte

De la Croix-Rouge à l’entrepreneuriat social, Charlotte s’épanouit dans le contact humain. Curieuse, dynamique, elle goute aux expériences qui se présentent pour en faire des opportunités de vie. Rencontre, cuisine, apprentissage sont ses maîtres mots.
0 Commentaire (s) Réagir