Portrait d’Anne-Chrystelle Bätz, présidente de l’association Emploi Allemagne

Par Emma Granier | Publié le 08/06/2022 à 12:10 | Mis à jour le 08/06/2022 à 15:22
Photo : Anne-Chrystelle Bätz © LPJ_Berlin - Emma Granier
Anne-Chrystelle Baetz © LPJ_Berlin - Emma Granier 2

Anne-Chrystelle Bätz explique les missions de l’association Emploi Allemagne et nous confie quelques conseils pour mener à bien une recherche d’emploi outre-Rhin. 

 

Détermination et élégance, deux adjectifs qui décrivent bien Anne-Chrystelle Bätz. Installée en Allemagne depuis plus d’une quinzaine d’années, cette Française originaire de la région Rhône-Alpes et en Allemagne depuis 2004, occupe le poste de présidente de l’association Emploi Allemagne depuis 2019. 

 

Les missions de l'association Emploi Allemagne

Quand on lui demande quel est le rôle de l’association Emploi Allemagne, Anne-Chrystelle Bätz nous explique clairement que c’est d'abord d’être un maillon entre les Français qui ont besoin de soutien dans leur parcours professionnel et le service public allemand. En effet, depuis 1994 et la création de l’association, celle-ci a pour but de faciliter l’accès aux bonnes informations et aux bons contacts pour les Français en recherche d’emploi outre-Rhin.

 

Si son implication et son attachement à l’association ne sont pas anodins, c’est parce qu’Anne-Chrystelle a elle-même bénéficié de cet accompagnement lorsqu’elle est arrivée en Allemagne en 2004. « C’était mon premier contact avec l’association (à l'époque dans l'ancien service emploi du consulat de Munich) et j’ai été imprégnée par cet accueil très positif. » L’association aide les chercheurs d’emploi à mener cette réflexion en amont de la recherche active.

 

Ce sont des personnes expérimentées qui reçoivent les challenges des personnes et leur donnent ensuite des clés pour les booster dans leur recherche. Le but est que la personne devienne autonome et proactive.

 

« Job alimentaire ou nouvel échelon dans sa carrière ? Il faut déjà savoir ce que vous recherchez pour trouver les outils qui vous conviennent le mieux. Si vous candidatez dans une grande entreprise internationale, dans une PME allemande (Mittelstand) ou dans une start-up, les employeurs n’auront pas les mêmes attentes. »

 

Le but de l'association n'est pas d'aider ses adhérents en leur donnant le template du CV à l’allemande. Mais c'est plutôt de les accompagner à faire un bilan de leurs compétences et de leurs motivations. C’est un travail d’introspection que l'association propose notamment par le biais des Visio écoute. Ces sessions de deux fois une heure sont proposées aux adhérents avec un des accompagnants bénévoles de l’association. Ce sont des personnes expérimentées qui reçoivent les challenges des personnes et leur donnent ensuite des clés pour les booster dans leur recherche. Le but est que la personne devienne autonome et proactive.

 

Par où commencer pour trouver un emploi en Allemagne ?

Tout en dessinant un cercle dans l’air d’un geste de la main, Anne-Chrystelle Bätz nous explique la spirale du challenge. Au début c’est difficile, il faut gravir la pente. On a un objectif et il se trouve tout en haut du cercle. Quand on l’atteint, on est au sommet et on peut s’autoriser un moment de repos en se laissant glisser vers le prochain challenge. Il ne restera plus qu’à remonter la pente vers ce nouvel objectif.

 

L’association Emploi Allemagne est là pour aider les chercheurs d’emploi à gravir cette première pente en leur mettant le pied à l’étrier. Le service public allemand peut apparaitre assez obscure pour un étranger qui arrive dans ce pays dont il ne parle peut-être pas forcément la langue. Si l’on est curieux, on découvre que beaucoup des outils sont proposés en français ou a minima en anglais. Mais le pré-requis, c’est la motivation personnelle !

 

Pour Anne-Chrystelle, il est important de commencer par faire le point sur son identité professionnelle et sa motivation. Quel est votre job de rêve ? Quel salaire attendez-vous ? etc. Les séances de Visio écoute proposées par Emploi Allemagne sont un bon point de départ pour effectuer ce travail.


Deuxième étape, se renseigner sur les ressources qui existent pour les chercheurs d’emploi en Allemagne. Lorsqu’on arrive dans un pays étranger, il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes références. Voilà quelques exemples de ressources en ligne qui seront utiles à tous et à toutes lors de la recherche d’emploi :

Le service pour l’égalité de traitement des travailleurs de l’UE

Make it in Germany

Permanences téléphoniques du Ministère du travail et des affaires sociales

Handbook Germany

La bourse de l'emploi

 

Enfin, il faut construire et entretenir son réseau. La fameuse vitamine B (pour Beziehungen, les "relations" en allemand), est un atout à ne pas négliger lors de la recherche d’un travail. C’est également un des leitmotivs de l’association nous confie Anne-Chrystelle, ou comme elle le dit : "faire bénéficier de la communauté de chacun pour s’entraider."

 

Si vous souhaitez rejoindre l’association, en tant que membre ou bénévole, retrouvez toutes les informations sur le site d’Emploi Allemagne.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale