TEST: 2240

Que s'est-il passé à la Fashion Week berlinoise ?

Par Apolline Lamy | Publié le 22/03/2022 à 12:30 | Mis à jour le 22/03/2022 à 14:13
Photo : © Berlin Fashion Week - Instagram @Franziskagiffey
fashion week de Berlin 2022

Pour beaucoup d’entre nous, Berlin n’est pas la capitale de la mode. Cependant, lorsqu’on se balade, le style vestimentaire berlinois se démarque des autres. Du lundi 14 mars au dimanche 20 mars, se tenait la Fashion week berlinoise.

 

La Fashion Week allemande a eu sa première édition en juillet 2007, depuis elle attire toujours autant les jeunes créateurs de streetwear et pas seulement. Dès juillet 2011, l’événement se déroule dans différents lieux de la capitale, devant la porte de Brandebourg, dans la Mercedes-Benz Arena (l'entreprise étant le principal sponsor de l'événement), mais aussi dans des centres commerciaux où ont lieu différents shows et défilés. Cette année, on retiendra le défilé d'Esther Perbandt au Bikini Berlin ou alors l'installation d'une boutique éphémère pour Susumu Ai dans le centre commercial Quartier 205 à Friedrichstraße. 

L'ouverture de la Fashion Week 2022 a eu lieu en présence de Franziska Giffey, dans la Kraftwerk Berlin, ancienne centrale électrique construite à la même période que le Mur et qui alimenta les foyers de Berlin Est pendant le régime de la RDA. Plus de 150 créateurs de la scène berlinoise et internationale y étaient représentés.

 

Franziska Giffey à la Fashion week de Berlin
© Berlin Fashion Week -  Instagram @Franziskagiffey

 

Berlin, nouvelle capitale de la mode ?

Le fait que cette Fashion Week soit à Berlin n'est pas anodin, d'après les créateurs de mode, cet événement reflète le caractère et l'identité de la capitale allemande. Cette ville est jeune et libre et n'a jamais fini d'être explorée. On y découvre toujours des recoins inattendus... Comme pour la mode, tous les styles y sont présents : des baskets aux talons et des smokings aux sweat-shirts. 

Cette année, il n’était pas seulement question de mode et de vêtements mais surtout de climat, de politique et de guerre.

 

Vers une mode durable ?

Plusieurs conférences ont abordé le thème d'une mode plus durable, questionnant par exemple la possibilité de ne vendre que des vêtements faits main. Une des expositions phares de cette Fashion week a été celle de Natascha von Hirschhausen nommée « Wasteless future exhibition », elle était logée au quartier 205 à Stadtmitte. Lors de la découpe des tissus pour les vêtements, nombre d’entre eux sont jetés, au moins 20 % selon les dires de la créatrice. Son but est de réduire ce chiffre à 1 %.

 

La question de la mode politique ?

Ce qui a principalement marqué les esprits lors de cette Fashion week, c’est l’aspect politique qu’elle a endossé. Dans le contexte actuel, se pose la question de la nécessité de la mode en temps de guerre.

La réponse a été émouvante. Jean Gritsfeld, designer ukrainien, ne pouvait pas être à Berlin étant bloqué à Kiev, son discours a donc été retransmis. Il affirme de manière très touchante que ce n’est pas juste un show mais surtout un manifeste. Il explique que lorsque des bombes tombent à côté de votre maison, il n'est pas de première nécessité de se sentir bien habillé, mais d'être protégé par ses vêtements.

Pour lui, la mode rime aussi avec poésie, indépendance, amour. 

Le monde de la mode a été touché par cette guerre. Un autre moment fort en émotion, lorsque Killian Kerner, designer allemand, a habillé ses mannequins avec des sweats à capuche noirs portant l'inscription Peace et avec une vidéo en arrière-plan où était marqué « Stop the war ».

 

 

 

La Fashion Week berlinoise 2022 a su être à la hauteur des nouveaux enjeux, qu'ils soient politiques ou écologiques. 

Il y aura une deuxième Fashion week en juillet, reste à voir si elle saura confirmer les attentes de la première. 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

photo Apolline Lamy

Apolline Lamy

Etudiante toulousaine en Erasmus à Berlin, Apolline a plaisir à partager ses découvertes et excursions ainsi que les dernières actualités berlinoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale