André Thomkins : Travail intellectuel – Travail manuel, jour et nuit

Par Eva Delmas | Publié le 19/03/2022 à 20:00 | Mis à jour le 19/03/2022 à 20:00
Photo : © Serge Stauffer
André Thomkins Art Exposition

 

La collection Scharf-Gerstenberg propose une exposition temporaire sur l’artiste suisse André Thomkins, "Travail intellectuel - Travail manuel, jour" et nuit du 18 mars au 24 juillet 2022.

 

170 dessins, aquarelles, peintures et objets de l’artiste André Thomkins sont exposés à la collection Scharf-Gerstenberg de la Nationalgalerie de Berlin. Il s’agit de la première grande exposition de l’artiste à être présentée à Berlin depuis la rétrospective de Thomkins à l’Akadémie der Künste en 1987.

 

André Thomkins Art Exposition
André Thomkins, Sans titre, 1947/1948, aquarelle sur papier, Photo : Stefan Altenburger Photographie, Zürich.

 

Un « artiste d’artistes »

André Thomkins a acquis la réputation d’« artiste d’artistes ». Lui-même et son œuvre sont considérés comme initiés dans le domaine de l’art d’après-guerre. Le corpus d’œuvres créé par l’artiste défie toute catégorisation. Proche du dadaïsme et du surréalisme, Thomkins propose dans ses œuvres humour et ironie. L’esprit de recherche de l’artiste lui fera développer de nouveaux procédés artistiques et créer des objets uniques comme le Knopfei (œuf-bouton). Cette œuvre est une « éclosion du cosmos », selon Thomkins. Il s’agit ici d’une démonstration artistique unique, la performance de coudre un bouton sur une coquille d’œuf. À la suite de cette création, l’artiste réalisera de nombreuses œuvres reprenant l’image de l’œuf et du bouton avec des photographies, des portraits de l’objet dans différentes situations, et des dessins.

 

André Thomkins Art Exposition Knopfei
André Thomkins, Knopfei, 1958/1977, Photo : Stefan Altenburger Photograph, Zürich.

 

De nombreuses manières de créer son expérimentées par André Thomkins. La réalisation de dessins, l’utilisation de peintures à l’huile, d’aquarelles ou d’encres, l’invention d’objets, mais aussi l’écriture font partis des domaines de création de l’artiste. Orfèvres des mots, André Thomkins exploitait les lettres, les mots, les phrases afin de jouer avec des anagrammes (réarrangement des lettres d'un mot ou d'une phrase pour créer un nouveau sens) et des palindromes (mots et phrases qui se lisent de la même façon à l'endroit et à l'envers). En allemand, en anglais ou en français, le jonglage avec les mots et son humour font sourire. L’exposition propose des œuvres représentant cet exercice, ainsi qu’un espace où le public peut encrer des anagrammes et palindromes sur des cartes postales.

 

André Thomkins Art Exposition
Anagrammes et palindromes d'André Thomkins.

 

André Thomkins Art Exposition
Le public peut encrer les anagrammes et palindromes de l'artiste sur des cartes postales.

 

André Thomkins, sa bibliographie

L’artiste Suisse est né en 1930 à Lucerne. Il a partagé très tôt une amitié avec Serge Stauffer, lui aussi enthousiasmé par le Dadaïsme et le surréalisme. Il a fréquenté l’école d’arts appliqués de Lucerne, puis a étudié à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris. André Thomkins était en relation avec de nombreux artistes en Suisse, de la Ruhr et de la Rhénanie. Cela lui a permis de réaliser des expositions avec ses collègues artistes comme Daniel Spoerri, Karl Gerstner et Dieter Roth pour l’exposition Freunde (ami) à Düsseldorf. L’artiste fût aussi professeur de peinture et d’arts graphiques à l’Académie de Düsseldorf et à l’Académie des Arts de Munich. Le 9 novembre 1985, André Thomkins meurt d’une insuffisance cardiaque après avoir assisté à une réunion de l’Académie des Arts de Berlin, où il était membre depuis 1978.

 

Informations pratiques :

La collection est ouverte du mardi au vendredi de 10h à 18h et le week-end de 11h à 18h. 

Collection Scharf-Gerstenberg

Schlossstraße 70
14059 Berlin

Réservez vos billets via ce lien.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale