Prolongation des mesures sanitaires pour Berlin et le Brandebourg

Par Eva Delmas | Publié le 17/03/2022 à 13:32 | Mis à jour le 17/03/2022 à 16:59
Photo : © Adam Niescioruk - Unsplash
Covid Mesures Sanitaires

Le « Freedom day », jour de levée des mesures sanitaires, initialement prévu le 20 mars est repoussé à début avril pour Berlin et le Brandebourg.

 

Une prolongation des mesures sanitaires pour Berlin

Lors d’une réunion au Sénat tenue ce mardi, Franziska Giffey, maire de Berlin, a décidé de maintenir les mesures sanitaires en vigueur jusqu’au 31 mars. Il faudra donc attendre le 1er avril pour assister à un allégement des mesures sanitaires. L’obligation du port du masque dans les transports publics, les hôpitaux et maisons de retraite sera malgré tout maintenue. L’obligation de test pourra également être maintenue dans certains lieux, ce qui est actuellement le cas dans les écoles et ce qui pourrait perdurer au-delà du 1er avril.

Le Sénat décidera de la mise en œuvre des mesures lors d’une réunion qui se tiendra samedi 19 février.

 

Seul changement à partir du vendredi 18 mars, les salons de coiffure, les instituts de beauté et les hôtels sont désormais accessibles au public sans qu'il soit nécessaire de respecter la règle 3G.

A partir du 20 mars, il ne sera plus nécessaire de présenter un test à l'entrée des boîtes de nuits, mais la règle 2G reste de mise.

Dans les écoles, le port du masque reste nécessaire, ainsi que les tests hebdomadaires (au moins jusqu'au 2 avril). Pour les petits de plus d'un an en Kita, les tests doivent être effectués deux fois par semaines.

 

Des mesures toujours en vigueur dans le Brandebourg et qui pourrait être renforcées

Pour ce qui est du Brandebourg, les mesures sanitaires doivent être prolongées jusqu’au 2 avril selon le porte-parole du gouvernement Florian Engels. Certaines règles sanitaires pourraient même être renforcées d’après un rapport du quotidien Bild. Ce rapport prévoit le maintien des restrictions d’accès, l’obligation de porter un masque et la distance de sécurité dans les magasins, les transports publics, les établissement culturels et de santé. Pour ce qui est des écoles, les masques médicaux devraient être obligatoires pour les élèves et les personnes non vaccinées et convalescentes devraient subir des tests trois fois par semaine. Les modalités concrètes seront discutées ce jeudi 17 mars.

 

Maintien de la règle 3G 

La règle 3G continue à s’appliquer dans les restaurants, les hôtels, les lieux culturels et sportifs. La ministre de la Santé Ursula Nonnemacher souhaite supprimer la limite de participants pour les grandes manifestations, tout en conservant la règle 2G+. Celle-ci est aussi valable pour les discothèques et les clubs. De plus, un test antigénique devrait être imposé pour les visiteurs des lieux de santé.

Ces règles doivent être appliquées du 18 mars au 2 avril et pourraient être renforcées si nécessaire, en fonction de la situation sanitaire. Malgré tout, le parti du CDU insiste sur la nécessité d’un assouplissement rapide. Ce qui engendrerait la suppression des masques dans les écoles et un assouplissement pour les hôtels et restaurants.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale