TEST: 2240

BERLINALE 2022 : "Peter von Kant" de François Ozon ouvre le bal

Par Agathe Di Lenardo | Publié le 18/01/2022 à 15:30 | Mis à jour le 18/01/2022 à 15:30
Photo : © Daniel Seiffert
Salle de cinéma pour illustrer la Berlinale

Le film Peter von Kant, du réalisateur français François Ozon, inaugurera la 72ème édition du Festival international du film de Berlin. ⁠Une édition reconfigurée en raison du Covid-19

 

Un tour de force cinématographique   

« Un film qui apporte de la légèreté et de l'élan dans notre quotidien morose » : c'est ainsi que Carlo Chatrian, le directeur artistique de la Berlinale, décrit Peter von Kant.

Le dernier long-métrage de François Ozon, qui célébrera sa première mondiale dans l’immense salle du Berliner Palast, est une interprétation libre de l’œuvre Die bitteren Tränen der Petra von Kant (Les Larmes amères de Petra von Kant) de Rainer Werner Fassbinder. Ce film, sorti en 1972, est inspiré de la pièce de théâtre du même artiste. Dans la nouvelle version, comme l’indique le titre, le personnage principal féminin de Petra devient Peter, un réalisateur. Ainsi, François Ozon rend hommage non seulement au film original, mais aussi à Fassbinder lui-même.

 

« Entre les mains d’Ozon, le kammerspiel rassemble parfaitement l’amour, la jalousie, la séduction et l’humour – c’est-à-dire tout ce qui rend la vie et l’art si entremêlés », affirme Carlo Chatrian.

 

Peter von Kant réunira notamment Denis Ménochet et Isabelle Adjani pour la partie française du casting, ainsi que l’actrice allemande Hanna Schygulla.

Ozon est un habitué de la Berlinale : le réalisateur a déjà fait ses preuves lors de précédentes éditions du festival. En 2001, son film Huit femmes avait notamment reçu un Ours d’argent tandis le prix du jury avait été décerné à Grâce à Dieu en 2019. Selon lui, le festival international est le lieu idéal pour découvrir Peter von Kant, puisqu’il célèbre notamment son attachement à la culture allemande en tant que réalisateur français.

 

© C.BETHUEL, FOZ (Denis Denis Ménochet et Isabelle Adjani dans Peter von Kant)

 

Une reconfiguration du festival en raison de la situation sanitaire

Contrairement à l’an passé où le programme s’était déroulé entièrement en ligne, une grande partie de la Berlinale 2022, à savoir la sélection officielle, aura lieu cette année en présentiel. Elle sera cependant raccourcie à 5 jours au lieu de 10. Par ailleurs, le port du masque sera obligatoire et la règle du 2G+ s’appliquera, tandis que les jauges dans les salles de projection seront limitées à 50 %.  

La ministre pour la Culture et les Médias a commenté le choix de maintenir l’évènement  : « Nous souhaitons que le festival envoie un message à l’ensemble de l’industrie cinématographique, aux cinémas et aux cinéphiles, et à la culture dans son entièreté. Nous avons besoin du cinéma, nous avons besoin de la culture ».

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Agathe

Agathe Di Lenardo

Étudiante strasbourgeoise, Agathe a rejoint la rédaction berlinoise début 2022. Quand elle n'est pas sur son tapis de yoga ou devant son ordinateur, elle rêve de grandes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale