Berlin sous les bombes dans une vidéo fictive

Par Eva Delmas | Publié le 22/03/2022 à 20:30 | Mis à jour le 22/03/2022 à 20:30
Photo : © @L_Thinktank - Twitter
Berlin Guerre Bombes

Après la vidéo de Paris bombardée, c’est maintenant au tour de la capitale allemande. Une vidéo publiée sur Twitter dimanche matin illustre à quoi pourrait ressembler Berlin sous les bombes.

 

Une semaine après la vidéo de Paris bombardée dans un tweet du Parlement Ukrainien, c’est désormais au tour de Berlin de connaître de manière fictive ce scénario.

 

 

Dans cette vidéo, nous pouvons voir différents monuments emblématiques de la ville se faire bombarder. La porte de Brandebourg ou encore la tour de la télévision sont touchés par les missiles russes. Le but de ce tweet et de cette vidéo est de faire comprendre l’enjeu de la guerre en Ukraine et de sensibiliser à sa cause. L’objectif est aussi de montrer que tous les européens sont concernés. En effet, à la fin de la vidéo nous pouvons lire : « La guerre est proche », « L’Ukraine se bat pour ses valeurs », « Stop à l’agression Russe », « Supportons l’Ukraine. » Une vidéo choc et des messages frappants pour marquer les esprits et faire bouger les choses.

 

Le Parlement Ukrainien a l’habitude de partager des messages forts depuis le depuis de la guerre Ukrainienne. Il interpelle les dirigeants européens afin de leur faire prendre conscience des mesures à prendre. Ce mardi, un tweet a été publié visant directement le chancelier allemand, Olaf Scholz.

 

 

Nous pouvons lire sur ce tweet : « Votre peuple est plus courageux que vous ne l’êtes, M. Olaf Scholz. Pas vrai ? », « Soyez courageux », « Vous pouvez faire plus », « Arrêtez les transactions avec la Russie », « Excluez la Fédération Russe des institutions internationales », « Procédez au Tribunal International. »

La première partie de la publication fait référence à la manifestation contre la guerre qui a rassemblé plus de 100.000 personnes, selon la police, le 27 février dernier à Berlin. Désormais, l’Ukraine demande au chancelier allemand des mesures fortes pour condamner la Russie. Ce même tweet a aussi été réalisé pour Emmanuel Macron. 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale