Jeudi 27 janvier 2022
TEST: 2240

Les adieux détonants et en musique d’Angela Merkel

Par Miryam Harrat | Publié le 03/12/2021 à 13:35 | Mis à jour le 03/12/2021 à 14:46
Photo : Großer Zapfenstreich pour Angela Merkel - Ihr Programm (ZDF)
Cérémonie d'adieux à Angela Merkel

Hier soir avait lieu la cérémonie d’adieux d’Angela Merkel, à moins d’une semaine de son départ de la chancellerie. Une cérémonie protocolaire très codifiée et en musique à laquelle le punk est-allemand s’est invité.

 

Une cérémonie très codifiée

Hier s’est tenu la cérémonie du « Grosser Zapfenstreich » durant laquelle l’armée a rendu hommage à Angela Merkel après 5 860 jours au pouvoir. Une cérémonie très codifiée et créée par Frédéric-Guillaume III, roi de Prusse. Cette cérémonie qui n’a lieu qu’en de rares occasions, notamment lorsqu’un président fédéral, un chancelier, un ministre de la défense ou encore un gradé de l’armée comme un amiral ou un général quitte ses fonctions. Cette cérémonie a également lieu lorsqu’il s’agit de marquer un événement. C’était notamment le cas, le 13 octobre dernier devant le Reichstag lors de la fin de la mission de la Bundeswehr en Afghanistan.

 

Quand le punk est-allemand s’invite à la cérémonie

Si cette cérémonie a beaucoup fait parler d’elle ces jours derniers, c’est notamment en raison du choix musical d’Angela Merkel. Parmi ses trois choix musicaux figure le tube culte de la diva punk Nina Hagen datant de 1974, « Du hast den Farbfilm vergessen » (« Tu as oublié la pellicule couleur »).

 

 

Un souhait largement commenté dans la presse mais qui s’explique en raison du fait qu’Angela Merkel vient de RDA. En effet cette dernière après sa naissance à Hambourg a rejoint la RDA avec sa famille où elle a grandi et vécue jusqu’à la chute du Mur en 1989. Cette tranche de vie à l’Est l’a énormément marquée et a influencé en grande partie sa politique, notamment avec l’accueil des migrants en 2015.
Lors d’une conférence de presse jeudi, elle a été questionnée sur ce choix musical surprenant. Elle a déclaré « Cette chanson a été un moment fort de ma jeunesse (...) La chanson vient également d’Allemagne de l’Est et, par coïncidence, elle est encore jouée dans une région qui était ma circonscription électorale. Tout s’accorde donc aujourd’hui. » Cette dernière lors de son discours d’adieu a rendu hommage à une culture est-allemande qui tend à disparaître de la mémoire collective depuis la Réunification de 1990. Cet hommage vibrant et riche en émotion marque ainsi la fin de l'ère Merkel après 16 ans à la tête du pouvoir. Cette dernière quittera la chancellerie mercredi prochain après que son successeur Olaf Scholz aura été investi chancelier. 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Nous vous recommandons
Capture d’écran 2021-09-08 à 22.55.45

Miryam Harrat

Journaliste et blogueuse à ses heures perdues, passionnée de voyages, de photographie, de Berlin et d’Allemagne.
0 Commentaire (s) Réagir