Jeudi 24 septembre 2020

BON À SAVOIR – Tanz in den Mai, Quesaco ?

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 15/04/2015 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 14:01

Tanz in den Mai  (littéralement ?danse dans le mois de mai?) est une tradition païenne héritée de la Scandinavie il y a quelques siècles. Dans la nuit de Walpurgis, entre le 30 avril et le 1er mai, l'arrivée du printemps était célébrée par des feux de joie. Depuis, les pratiques ont changé, mais les berlinois continuent de fêter à leur manière le départ tant attendu de l'hiver.

Le soir du 30 avril, la nuit de Walpurgis est célébrée dans une bonne partie de l'Europe du Nord et de l'Est. Ou du moins l'a été. Fête païenne héritée des invasions barbares, elle est censée être la nuit durant laquelle les sorcières se rassemblent sur les montagnes pour faire leur sabbat, une réunion de forces occultes donnant lieu à de sombres cérémonies et autres orgies.

Fondamentale dans l'imaginaire collectif européen, cette nuit fut célébrée clandestinement pendant des siècles par des feux de joie. Elle inspira bien des auteurs de romans fantastiques : H.P. Lovecraft, Gustav Meyrink ou même Thomas Mann. On la retrouve aussi dans le Faust de Goethe, dans l'opéra du même nom de Gounod, et elle donne son titre à une ballade composée par Mendelssohn.

Avec le temps, cette nuit ésotérique a cependant laissé place à une fête bien plus populaire qui consiste en une nuit de danse. À la veille du 1er mai, aussi chômé en Allemagne en raison de la fête du travail, les Berlinois seront donc invités à s'éreinter sur les dancefloors de la capitale. Loin des coutumes païennes, la Walpurgisnacht est devenue une occasion supplémentaire d'envahir les discothèques de la ville.

Devenue donc une véritable célébration du printemps, Tanz in den Mai investit aussi la plupart des parcs berlinois dès la fin de l'après-midi du 30 avril. Si le soleil est au rendez-vous, les espaces publics s'animent de concerts, de spectacles, de cinéma en plein air, de kermesses ou de barbecues.

Les rues berlinoises seront aussi très animées durant la journée du 1er mai, durant laquelle le quartier de Kreuzberg accueille notamment le Myfest, festival devenu une journée incontournable du Kiez. Mais le 1er mai n'échappe pas pour autant aux enjeux politiques d'une telle journée, commémorant le 1er mai 1890, durant lequel les allemands n'avaient pas été autorisés à manifester à l'appel de la IIème Internationale ouvrière.

C.L.K. (www.lepetitjournal.com/Berlin) jeudi 16 avril 2015

En savoir plus :

Tanz in den Mai ? Partys in Berlin : http://www.berlin.de/clubs-und-party/party-tipps/tanz-in-den-mai/
Myfest 2015 : http://www.myfest36.de/

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

INTERVIEW

Amandine Thiriet, ambassadrice de la chanson française à Berlin

Amandine Thiriet est une artiste française habitant aujourd’hui à Berlin. Dans un entretien accordé à la rédaction, elle nous parle de son amour pour le chant, son parcours et le monde de demain.

Vivre à Berlin

Munich Appercu
Coronavirus

La liste des zones françaises classées à risque s'allonge en Allemagne

Les autorités sanitaires allemandes ont ajouté le 23 septembre au soir, trois nouvelles régions françaises sur leur liste déjà longue de zones à risque. Quelles sont-elles ?

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.

Sur le même sujet