Mardi 22 juin 2021
Barcelone
Barcelone

Comment bien protéger sa santé en Espagne ?

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 15/12/2020 à 18:26 | Mis à jour le 15/12/2020 à 19:29
Photo : Matheus Ferrero
protection santé espagne

Les données extraites du baromètre dédié aux Français de l’étranger, réalisé par lepetitjournal.com, sont claires : il existe une véritable préocupation des Français expatriés concernant les soins de santé réalisés hors de l'Hexagone, mais peu de préparation de leur part à cet égard. 

 

Ainsi, il ressort que 53% des Français expatriés déclarent que la protection sociale "à la française" et le système de soins font partie de ce qui leur manque le plus à l’étranger.

Pas surprenant quand on sait la partie émotionnelle qui rentre en jeu quand il est question de mettre sa santé entre les mains d'un professionnel. À l'étranger, s'ajoute souvent à ces enjeux la barrière de la langue. Sans parler de la différence culturelle qui caractérise l'approche médicale d'un pays à l'autre.

En Espagne aussi le décalage avec la France peut s'avérer important, même si la qualité du système de santé du pays est régulièrement mise à l'honneur.  

Sophie, jeune maman barcelonaise, raconte ainsi "l'abandon" qu'elle a ressenti lors de sa grossesse. "Je parlais mal espagnol, et comprenais très peu les discours du médecin", explique-t-elle. "J'ai donc passé des mois à ne pas avoir de réponse à mes questions, on ne m'expliquait presque rien, je me suis préparée toute seule au final".

Cette sensation d'abandon, nombre d'expats l'auront peut être sentie dans leur rapport courant avec le service de santé. Dans le service public espagnol, le rapport avec le médecin de famille si caractéristique du système français n'existe pratiquement pas. Les médecins traitants sont tenus à respecter un rythme élevé de consultations quotidiennes, qui les oblige à traîter les patients de façon efficace, certes, mais chronométrée. 

Conséquence, peu de temps est dédié à l'écoute et à la compréhension, alors qu'en France on est très sensibilisé à cette question. En France, aller chez le docteur, c'est aussi parler avec quelqu'un qui saura vous écouter au-delà de vos symptômes, et souvent avec quelques mots simples, vous rassurer quant aux inquiétudes que vous pouvez avoir... Le traitement administratif reçu dans le pays de Cervantès constitue toujours un petit choc pour le patient français.

Dominique Grauvogel, médecin conseil auprès du Consulat de France à Madrid, constate : "Beaucoup de Français arrivent en Espagne sans connaître les spécificités du système de santé local. Cela les entraîne à mal comprendre les frais qu'ils peuvent être amenés à payer et à croire qu'ils vont être pris en charge comme en France. Or ce n'est pas forcément le cas, loin de là". 

Le système de santé espagnol encadre et restreint fortement la relation du patient avec le médecin traitant et les différents spécialistes qui sont appelés à intervenir. Tout d'abord, parce qu'il fonctionne via le regroupement des médecins généralistes et pédiatres, au sein des dispensaires publics, appelés "centros de salud", ou encore "centres d'atenció primària" en Catalogne. Ensuite, et c'est inévitablement un des écueils de ce système gratuit : les délais d'attente au dispensaire peuvent s'avérer plus longs que souhaitable. Armez-vous de patience et préparez-vous à un séjour parfois prolongé dans une ambiance surchauffée et chargée de microbes. S'il faut prendre rdv à l'avance, l'attente n'en reste pas moins souvent longue, surtout sur les créneaux les plus concurrencés, tandis que le temps passé devant le docteur peut s'avérer, on l'a dit, particulièrement... bref. Surtout, les délais pour obtenir un rdv auprès d'un spécialiste peuvent eux aussi s'avérer rédhibitoires. Il y a des listes d'attente qui peuvent, dans le cas d'examens complémentaires ou spécialisés, faire s'éterniser le traitement d'une pathologie. Et c'est la même chose pour les interventions chirurgicales.

Avec la crise du Covid, tout est encore plus complexe. Afin d'éviter les agglomérations dans les salles d'attente, une grande partie des consultations sont désormais réalisées de façon téléphonique. Au plus fort de la pandémie, les centres d'appel des dispensaires se sont trouvés particulièrement débordés par le flot de sollicitations, et les délais de rappel des patients se sont sensiblement rallongés.

En Espagne, les mutuelles d'assistance santé constituent un système de santé parallèle au système public, avec ses généralistes, ses spécialistes et même dans certains cas, ses hôpitaux. Les compagnies d'assurance qui couvrent la santé établissent avec les clients (les patients donc) un contrat privé, dont le montant va définir la hauteur des prestations qui peuvent y être réalisées sans frais supplémentaire. Elles mettent à disposition de leurs clients une liste de médecins traitant affiliés, auxquels le patient peut faire appel.

Protégez votre Santé en Espagne à travers l’agence Contigo France

Pour vous aider à vous installer en toute confiance en Espagne, le Groupe Crédit Mutuel vous propose son agence Contigo France, offrant des solutions banque et assurances en français, pour toute la famille, y compris des contrats d’assurance santé. 

Vous pouvez protéger votre santé en Espagne avec Saludmedic, l’assurance offerte par Contigo France, qui vous permet d’accéder à un réseau de 39.000 professionnels de santé, avec différentes modalités de garanties et une carte de tiers payant pour ne pas faire l'avance des frais. 

De son côté, Dentalmedic vous offre des prestations de qualité sur toute l’Espagne, avec la prise en charge complète des soins et traitements préventifs, pour faire face à vos dépenses bucco-dentaires. De plus, en cas d'accident grave, les frais de soins dentaires et odontologiques peuvent être entièrement couverts.

Les conseillers francophones de Contigo France sont à votre écoute.

Pour en savoir plus.
 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir