Lundi 20 mai 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

UN QUARTIER 10 ADRESSES – Le Gótico : quelques coins secrets de la zone la plus connue de BCN

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 09/07/2015 à 22:00 | Mis à jour le 13/12/2018 à 10:22

Retour de notre chronique catalane de cartes de quartier. Nous vous proposons à chaque fois une sélection de 10 adresses à ne pas manquer dans un quartier de Barcelone, parmi les nombreux bars, restaurants et lieux d'intérêt de la ville. Non pas un guide touristique mais plutôt un guide de vie dans Barcelone, cette chronique vous présente les lieux appréciables et appréciés par les habitués et amoureux de la ville. Mais chut ! Gardez le secret pour vous…


Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître la carte dans Google Maps. Ensuite, il suffit de cliquer sur les points colorés pour lire notre commentaire et l'adresse de l'endroit sélectionné !

 

 


Organisé autour de l'impressionnante cathédrale construite au XIIIe siècle, le quartier gothique de Barcelone est probablement la zone la plus connue de la ville. Bien que l'authenticité gothique de nombreux édifices ait été contestée, puisque l'on sait qu'ils ont été arrangés il y a moins d'un siècle, le quartier n'en perd pas moins de son charme. Voici un parcours passant par des lieux moins connus mais qui valent le détour. Nous n'y citerons pas forcément les adresses les plus célèbres, mais vous proposons au contraire un circuit alternatif pour une belle journée dans le quartier.



Les "granjas" de la calle Petritxol


Rien de mieux qu'un peu de douceur pour démarrer la journée. Dans les "granjas", ces bars de quartier catalans, on sert des desserts à la cuillère, du chocolat chaud et des churros comme cela se fait depuis toujours. La rue Petritxol vous fera retomber en enfance le temps d'un goûter ou d'un petit déjeuner. Il sera difficile de choisir entre les deux établissements mythiques de la ruelle : au numéro 1, la Granja La Pallaresa, ancienne laiterie construite en 1947, qui propose des viennoiseries (ensaimadas, churros, croissants…) et dans laquelle vous pourrez déguster un véritable "menjar blanc" fait maison, ce dessert catalan à base de crème d'amande. En face, la Granja Dulcinea est un véritable temple du churros et du chocolat chaud, qui s'y déguste version française (avec un peu de lait), version suisse (avec de la chantilly), mais toujours accompagné d'excellents churros. L'histoire raconte que ce lieu, ouvert depuis 1803, était fréquenté par Salvador Dali entre autres artistes.
C/ Petritxol, 1 et 2


 

A relire :


UN QUARTIER 10 ADRESSES – Le Born, un labyrinthe de rues médiévales
Le quartier du Born est un lieu chargé d'histoire médiévale. Le quartier accueillait les rassemblements et toutes les fêtes populaires au XIIe et XIIIe siècle. Situé à proximité de la mer, mais également tout proche du quartier Gótico et des murailles de la ville, le Born était un point de d'activité sociale et économique... Lire la suite


UN QUARTIER 10 ADRESSES – La Barceloneta : où être à la page, malgré les touristes
Barceloneta est l'ancien quartier de pêcheurs de la ville. Au XVIIe siècle, ce sont les personnes travaillant dans le milieu portuaire ou dans la pêche qui sont venues les premières s'installer dans cette zone collée à la mer, et presque inhabitée... Lire la suite

UN QUARTIER 10 ADRESSES - Gràcia, quartier traditionnel, quartier bohème
Gràcia est un quartier catalan traditionnel et bohème. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, c'était une municipalité à part entière à la périphérie de Barcelone. Voilà ce qui explique cette ambiance de village et de quartier populaire qu'a su conserver la zone... Lire la suite

Colonnes du Temple Augusto


A l'époque de l'antiquité romaine, Barcelone n'était qu'une colonie du nom de "Colonia Iulia Augusta Faventia Paterna Barcino". La ville garde encore quelques traces de cette époque. Dans le quartier gothique, vous trouverez les restes d'un temple dédié à l'empereur Augusto. Quatre colonnes de 9 mètres de haut rappellent l'importance du sanctuaire construit au Ier siècle avant J-C. Ces colonnes sont les derniers vestiges la cité antique de "Barcino", et surement l'un des héritages romains les mieux conservés de la ville.
C/ Paradis, 10.



Plaza Sant Felip Neri


Le temps s'arrête lorsque l'on se rend sur cette petite place de la vieille ville de Barcelone, tant le lieu est chargé d'histoire. Tout d'abord, la place fut construite sur l'ancien cimetière médiéval de Montjuic. Mais elle est surtout connue pour les terribles événements qui s'y sont déroulés durant la guerre civile. Le 30 janvier 1938, l'aviation italienne, alliée de Franco, attaque la ville. Sur cette place tombera un violent bombardement. Les voisins tenteront de se réfugier dans le souterrain de l'Eglise Felip Neri avec les enfants de l'école toute proche, mais n'y parviendront pas le temps. 42 personnes y ont perdu la vie, en majorité des enfants. Les murs de la place portent encore les marques faites par les débris de l'explosion. Une horreur difficile à imaginer aujourd'hui avec le calme qui règne sur la place, bercée par les cris des enfants de l'école qui est toujours présente.


Conesa


Besoin d'une pause déjeuner rapide et économique? D'accord, mais pas question de tomber dans la malbouffe. Heureusement, la calle llibreteria donnant sur la plaza San Jaume est connue pour abriter un local proposant (probablement) les meilleurs sandwichs de la ville. Chez Conesa, on propose des "entrepans" de qualité depuis 1951. En utilisant des techniques de cuisson à la plancha sans graisse ajoutée et en privilégiant la qualité des produits, Conesa est devenue l'adresse incontournable pour commander un sandwich sain et savoureux. Chauds, froids, végétariens et même sans gluten, tout le monde est servi.
C/ Llibreteria,1



Le jardin de la Casa Ignacio de Puig


Dans l'après-midi, une pause est nécessaire pour échapper à la chaleur et se ressourcer un peu. Nous vous proposons de faire une halte dans un petit jardin ombragé. Véritable oasis en plein cœur de ville, le jardin de la Casa Ignacio de Puig est encore l'un des rares endroits préservé des touristes trop bruyants. Les personnes qui viennent s'y prélasser sont généralement des habitués qui essaient de préserver le calme et la tranquillité du lieu. A vous d'en faire de même.
Deux entrées possible : calle Aroles ou calle Boqueria



La Clandestina


Ce salon de thé est un endroit chaleureux et déconnecté du monde extérieur. La décoration d'ambiance orientale vous fera rentrer dans l'univers singulier de La Clandestina. Le local propose de très nombreuses variété de thés : thé vert oriental à la menthe, thé blanc aux fleurs, thé hindou Massala Chai… On y trouve aussi des jus de fruits frais et des smoothies. Pour accompagner votre boisson, nous vous recommandons d'essayer l'une de leurs très bonnes pâtisseries maison.
Baixada Viladecols, 2



La Cerveteca


Plus qu'un bar à bières, La Cerveteca est un lieu de pèlerinage pour les amoureux de cette boisson. Ici, tout tourne autour du houblon. Vous pourrez bien sûr déguster de nombreuses variétés, mais aussi en apprendre beaucoup sur la fabrication des bières industrielles et des bières artisanales. Il est possible de participer à des ateliers, et même à des voyages thématiques organisés. Brune, blonde, blanche, à fermentation superficielle ou spontanée, l'art de la brasserie n'aura plus de secret pour vous après être passé dans cette "bièrothèque".
Calle d'En Gignàs, 25



Brasserie du Gothique


Le quartier gothique abrite de célèbres restaurants, que les résidents comme les touristes connaissent bien. Nous avons choisi de vous parler d'un restaurant plus discret, mais très intéressant. Le local est très simple, abrité au premier étage d'un hôtel. Comme beaucoup de personnes, vous êtes surement passé des centaines de fois devant sans savoir qu'un très bon restaurant s'y cache. La Brasserie du Gothique (oui, en français) propose une cuisine locale de qualité. Pour environ 25 euros par personne, vous pourrez déguster de très bon repas complets : paella, riz cuisinés, magrets de canard ou encore dorade, sans oubliez leurs délicieuses croquetas au chorizo.
C/ dels arc, 10



Sor Rita


Vous avez bien lu, l'endroit s'appelle "Sor Rita", à prononcer rapidement pour le jeu de mot (ceux qui maitrisent bien l'espagnol comprendront…). Motifs léopard, lampes avec tête de barbies, talons hauts multicolores, portrait de bonne sœur catin : un morceau de "locura" espagnole. Les gérants ont reproduit des scènes de films de Pedro Almodovar sur les murs, pour vous plonger dans son univers loufoque. Vous pourrez y déguster cocktails et tapas, et profiter des soirées à thèmes, qui tournent toujours autour d'un film d'Almodovar. Et tous les jeudis, Sor Rita vous invite dans son univers le plus kitsch : le kutreoké (karaoké cutre).
C/ Merce, 27



Plaza Real pour faire la fête


Pour finir la journée en beauté, la plaza Real est l'endroit idéal. Avec ses bars à ambiance et discothèques, vous trouverez forcement un local à votre goût. Le célèbre Jamboree mettra tout le monde d'accord. Ce bar discothèque ouvert depuis 1960 a vu passer de nombreux artistes dans ses murs : on y joue du jazz et du blues en live tous les soirs. Côté discothèque, de nombreux dj du monde hip hop. Les fans de rock et pop-rock seront également plaza Real, mais dans la discothèque le Karma, référence en la matière. Dans un autre angle de la place, le Side Car Factory ravira les amateurs de musique indie.

 


Perrine LAFFON 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet