Samedi 31 juillet 2021

En Asie du Sud-est, la vaccination semble manquer d’enthousiasme

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 18/06/2021 à 02:59 | Mis à jour le 18/06/2021 à 05:36
Photo : REUTERS/Willy Kurniawan - Le chef de la police du district Galih Apria (Indonésie) offre un poulet vivant à un villageois qui vient de recevoir sa première dose, lors d'une vaccination contre le Covid en porte-à-porte, 15 juin 2021
Un homme recoit un poulet apres sa vaccination en Indonesie

Vaches à gagner, congés payés, appartement à dix million… De la Thaïlande à l'Indonésie en passant par Hong Kong, la vaccination en Asie du Sud-est nécessite quelques encouragements

Relativement peu affectées par le COVID-19, certaines nations d'Asie du Sud-Est se battent contre une certaine réticence à se faire vacciner.

L’arrivée de variants plus contagieux du coronavirus en Asie du Sud-Est ces dernières semaines ne semble pas pousser davantage les populations à se jeter sur le vaccin, et les autorités, qui tiennent à atteindre leurs objectifs de taux de vaccination, ont décidé d’intéresser la chose en organisant des tombolas ou en offrant directement des cadeaux à ceux qui se font vacciner.

Dans un district de la province de Chiang Mai, dans le nord la Thaïlande, où la plupart des habitants sont des éleveurs, les autorités ont par exemple mis en place une tombola hebdomadaire mettant en jeu une vache. L’opération s'avère être un succès.

"C'est le plus beau cadeau que j’ai jamais reçu", a déclaré Inkham Thongkham, 65 ans, après avoir remporté une vache d'un an d'une valeur de 10.000 bahts (265 €) après avoir reçu son vaccin contre le Covid-19.

Alors que la campagne entre dans sa deuxième semaine, les autorités affirment que la tombola a incité plus de 50% des 1.400 habitants du district – de nombreuses personnes âgées et appartenant à des groupes à haut risque – à s'inscrire pour leurs vaccins. Il reste 27 vaches à faire gagner sur les six prochains mois.

Un gagnant de la tombola de la vaccination decouvre la vache qu'il vient de gagner
Dans la province de Chiang Mai, le gagnant de la tombola de Mae Chaem pour les vaccinés découvre son lot, une vache, le 8 juin 2021. Photo REUTERS/Stringer

Pour l’heure, 4,76 millions de personnes en Thaïlande ont reçu au moins une dose d'un vaccin COVID-19 (Sinovac ou AstraZeneca) et un peu moins de 2% seulement de la population est complètement vaccinée.

En Asie du Sud-est, region peu touchée par la pandémie en 2020 et où le taux de mortalité du Covid-19 reste encore relativement bas malgré les récentes poussées épidémiques, de nombreuses personnes hésitent à se faire vacciner.

Cela d’autant que l’efficacité et la dangerosité de ces vaccins suscite encore des doutes, auxquels s’ajoutent dans certains endroits des considérations religieuses.

Un appartement à 1 million d'euros à gagner

À Hong Kong, où la pandémie a été largement maîtrisée jusqu'ici, les autorités craignent que le faible taux de vaccination n’expose le territoire chinois à une possible nouvelle épidémie.

Les autorités ont donc décidé de proposer à ceux qui se font vacciner de participer à des tirages au sort avec des lots à gagner tels que des bons d'achat, des billets d’avions ou encore un appartement neuf d'une valeur de 10,8 millions de dollars HK (1,17 million d’euros).

De leur côté, certaines entreprises offrent des congés payés à ceux de leurs employés qui se font vacciner. 

D’autres préfèrent recourir aux sanctions, comme un club de sport privé, qui exige de son personnel qu’il se fasse vacciner d'ici la fin juin sous peine de se voir refuser de futures primes, promotions et augmentations de salaire.

Dans la province thaïlandaise de Buriram, le gouverneur avait menacé en mai les personnes jugées à risque de poursuites pouvant mener à des peines de prison, si elle ne venaient pas se faire vacciner.

0,7% de la population infectée

Même dans les pays de la région les plus touchés par le coronavirus, comme l'Indonésie, les autorités ont eu du mal à apaiser les craintes liées aux vaccins.

Il faut dire que malgré le fait qu’elle soit le pays de l’ASEAN comptant le plus de décès du Covid-19, l'Indonésie figure malgré tout à la 116e place du classement Worldometer au nombre de morts par million d'habitants (tableau ci-dessous).

Tableau statistique du Covid-19 et du Sars-Cov-2 en Asie du sud-est

Ce grand pays de plus de 276 millions d’âmes a vu jusqu’ici 0,7% de sa population infectée par le coronavirus (1,9 million de personnes) depuis le début de la pandémie - ce taux est de 0,3% en Thaïlande.

Même si des études récentes sur des échantillons de sérum sanguin montrent que la propagation du virus pourrait être 30 fois plus élevée, il n’en reste pas moins que l’Indonésie a déploré 53.280 décès du Covid (soit 0,019% de mortalité sur 18 mois).

Vaccin halal

Là-dessus, parmi les musulmans - qui représentent plus de 85% de la population du pays – beaucoup s'inquiètent de savoir si les vaccins sont considérés comme halal, autorisés par l'islam. Dans une note, le secrétariat de l’ASEAN rappelle d’ailleurs que les vaccins en Indonésie doivent obtenir la certification halal avant leur utilisation.

Des personnes vaccinees en Indonesie recoivent un poulet en recompense
Des habitants de Sindanglaya en Indonésie ont reçu un poulet après leur première dose de vaccin anti-Covid dans le cadre d'une vaccination au porte-à-porte le 15 juin 2021. Photo REUTERS/Willy Kurniawan

Les autorités de Cipanas affirment qu'il est particulièrement difficile de persuader les personnes âgées que les vaccins sont sûrs et halal. Et comme en Thaïlande, elles se sont mises à offrir des cadeaux attrayants pour la population d’éleveurs, offrant des poulets vivants directement à chaque personne âgée se faisant vacciner.

"Les personnes âgées ne veulent pas se faire vacciner pour diverses raisons, certaines disent qu'elles veulent mais ne viennent pas, certaines ont même peur", a déclaré le chef de la police du district, Galih Aprian.

Les risques du vaccin et ceux du Covid en balance

En Thaïlande, les autorités ont dévoilé cette semaine des taux d’effets indésirables sévères chez les personnes vaccinés, nécessitant une hospitalisation, allant de 0,020% pour Sinovac à 0,024% pour AstraZeneca, rapporte le journal Bangkok Post. Des chiffres qui ont de quoi faire réfléchir certains au regard du taux de mortalité du Covid-19 dans le royaume (0,002%).

La Thaïlande, qui visait à vacciner la moitie de sa population d’ici la fin de l’année, a un peu moins de 2% de sa population ayant reçu les deux doses. Toutefois, le faible taux de vaccination ne saurait être imputé uniquement à une quelconque hésitation des Thaïlandais mais davantage à la stratégie vaccinale des autorités qui ont pris leur temps et fait des choix quelques peu risqués semblant profiter d’un bilan Covid parmi les plus bas au monde en 2020.

Selon les données du ministère indonésien de la Santé, 8,8 millions de personnes (5% de la population) ont été complètement vaccinées, bien loin de l'objectif de 181,5 millions de personnes d'ici la fin de l'année.

En revanche, Singapour, qui est le leader de la vaccination dans la région, affiche un taux de plus de 30% de la population entièrement vaccinée. La cité-Etat a même autorisé la vaccination pour les enfants à partir de 12 ans.

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Bangkok ?

CINÉ

Les treize films thaïlandais passés par le Festival de Cannes

Le cinéma thaïlandais a fait son entrée pour la première fois à Cannes en 2000. Lepetitjournal.com s’est plongé dans les archives pour trouver les 13 films thaïlandais qui sont passés par le festival.

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
PHOTO

Covid-19 : les anti pass-sanitaire et antivax manifestent au Congrès à Nouméa

Retour en images sur la manifestation de ce samedi 31 Juillet devant le Congrès de Nouméa, cortège formés d'anti-vaccins et d'anti-pass sanitaire qui exultent leur droit à la liberté individuelle.