Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2238

Pour le PM thaïlandais, il est temps d’apprendre à vivre avec le Covid-19

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 17/06/2021 à 02:56 | Mis à jour le 20/06/2021 à 23:28
Photo : Reuters
Prayuth-annonce-TV-Thailande

Le Premier ministre thaïlandais a déclaré mercredi que son pays accueillerait de nouveau les voyageurs sans restrictions d’ici 120 jours, soulignant qu’il était temps d’inverser l’ordre des priorités.

"Le moment est venu pour nous de regarder vers l'avenir et de fixer une date à laquelle nous pourrons ouvrir complètement notre pays et commencer à recevoir des visiteurs", a déclaré mercredi le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-O-Cha dans un discours télévisé, annonçant que la Thaïlande rouvrirait sans restrictions aux voyageurs venant de l’étranger à partir de la mi-octobre. 

"La réouverture de la Thaïlande est essentielle pour réduire les souffrances des personnes qui ont perdu leur source de revenus", a-t-il poursuivi.

L’annonce intervient alors que la vaccination de masse contre le Covid-19 connait des retards et que, pendant ce temps, la prolongation des restrictions sanitaires ruine l’économie et jette des millions de Thaïlandais dans une dangereuse précarité.

Une vingtaine de décès par jour

La Thaïlande a été jusqu’ici relativement peu touchée par la pandémie elle-même, même si la dernière poussée épidémique, la pire que le royaume ait connue, a causé la mort de 1.431 personnes depuis début avril, soit une vingtaine de décès par jour en moyenne.

"Lorsque nous prenons en considération les besoins économiques des gens, le moment est venu pour nous de prendre ce risque calculé" a déclaré le Premier ministre, soulignant que le pays ne peut pas se permettre d'attendre la fin de la vaccination ni la disparition du virus.

"Notre politique nationale doit maintenant évoluer et nous devons considérer ce virus de la même façon que nous le faisons pour de nombreuses autres maladies qui existent dans le monde et avec lesquelles il nous a fallu apprendre à vivre", a insisté l’ancien général.

"Je fixe donc comme objectif de déclarer la Thaïlande entièrement ouverte d’ici 120 jours à compter d'aujourd'hui et plus tôt encore pour les destinations touristiques qui sont déjà prêtes", a-t-il dit.

Plusieurs dizaines de milliards d'euros de pertes

La Thaïlande s’apprête déjà à lancer début juillet un projet pilote de réouverture sans quarantaine sur l’île de Phuket, l’un de ses sites touristiques phares, qui vise à vacciner au préalable 70% de sa population locale.

Mais un certain nombre de contraintes et de restrictions imposées aux visiteurs sur ce coup d’essai, ternissent quelque peu l’enthousiasme des professionnels du tourisme qui n’espèrent pas plus de 130.000 entrées sur le troisième trimestre sur cette ile qui recevaient habituellement entre 2 et 3 millions de touristes par trimestre.

La Thaïlande a perdu plus de 40 milliards d'euros de revenus touristiques l'année dernière, soit un baisse de 82% des recettes habituelles.

Objectif de 10 millions de doses par mois

Même s’il a déclaré que "nous ne pouvons pas attendre que tout le monde soit complètement vacciné avec deux injections pour ouvrir le pays" Prayuth Chan-O-Cha a exhorté le public à se faire vacciner le plus rapidement possible, affirmant qu’il attendait des autorités compétentes une gestion efficace du programme de vaccination.

Il a indiqué que la Thaïlande avait signé des accords avec six laboratoires pour se procurer 105,5 millions de doses de vaccin anti-Covid pour cette année, et préparait l’approvisionnement pour l'année prochaine.

Il a ajouté que les autorités sanitaires du royaume prévoyaient d'atteindre le rythme de 10 millions d'injections par mois en moyenne à partir de juillet.

0 Commentaire (s) Réagir