Le tourisme revient à la normale sur la Costa del Sol

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 01/06/2022 à 18:52 | Mis à jour le 02/06/2022 à 10:30
Photo : Nerja (Martijn Vonk)
Nerja playa

Selon les données de l'association Aehcos, les établissements hôteliers de la Costa del Sol ont clôturé le mois de mai avec un taux d'occupation similaire à celui de 2019, avec 78,74% d’occupation hôtelière; de bons chiffres pour le secteur hôtelier de Malaga grace au long week-end du début du mois et le beau temps qui s’ensuivit.

Le retour des touristes étrangers 

Outre la reprise des chiffres d'occupation, l'arrivée de touristes internationaux en ce mois de mai, avec 65 % du total des voyageurs ayant séjourné dans la province, sont un chiffre qui invite à être positif pour l’été prochain.

Les destinations les plus prisées

Les destinations les plus prisées des touristes en mai ont été Malaga-ville, Benalmadena, Fuengirola, Antequera et Marbella, avec un taux d'occupation moyen compris entre 87 et 76,9%.

Confiance pour les mois à venir 

 

Nous voulons être optimistes

Le Président de l'association Aehcos, M. José Luque, se dit confiant pour les chiffres prévus pour les mois d'été, se basant sur le volume de sièges disponibles pour l'aéroport de Málaga-Costa del Sol, supérieur à 2019, ce qui l’amène à penser que "les résultats de l'été seront similaires à ceux de l'année pré-pandémique". La présence internationale devrait augmenter pour atteindre 70 % du total, ce qui constitue un "coup de fouet" pour le secteur, avec la reprise des marchés européens traditionnels

En ce qui concerne les destinations, l'association Aehcos note peu de variations entre juin et juillet, tandis qu'en août, certaines municipalités comme Benalmádena, Fuengirola, Marbella et la capitale, auront un taux d'occupation qui va avoisiner les 80 %.

Encore des incertitudes pour l’automne 

Selon le comité exécutif de l'Aehcos le dernier trimestre de l'année sera décisif pour la clôture de 2022 afin de savoir si la destination a retrouvé sa normalité. Les indicateurs restent autour de six ou sept points en dessous de 2019, mais il existe des incertitudes dues à l'issue de la guerre Russie-Ukraine qui peut marquer les préférences des destinations de voyage.

Sur le même sujet
81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale