En Andalousie, un numéro pour les femmes victimes d’agression

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 29/09/2022 à 18:30 | Mis à jour le 29/09/2022 à 22:32
Photo : @IAMjunta #PrimaNoTeCalles, Loles Lopez (@loleslopez)
@IAMjunta #PrimaNoTeCalles Instituto andaluz Mujer

Afin de lutter contre les violences sexistes, l'Instituto Andaluz de la Mujer (l’Institut Andalou de la Femme), un service dépendant du gouvernement régional (la Junta de Andalucia) a mis en place un numéro de téléphone 900 200 999, un service gratuit et permanent, disponible 24 heures sur 24, tous les jours de l'année, de jour comme de nuit. Anonyme et confidentiel, ce numéro est accessible sur l'ensemble du territoire de la Communauté autonome et son personnel est spécialisé.

Le Conseil municipal et le maire de Málaga observent 2 minutes de silence en mémoire de 2 dernières víctimes de la violence machiste  
Le Conseil municipal, avec le maire de Málaga, observent 2 minutes de silence en mémoire de 2 dernières víctimes de la violence machiste  

 

Ce qu’offre le n 900 200 999

Plusieurs services sont disponibles via ce numéro de téléphone, il permet notamment:

  • de canaliser les plaintes relatives à la discrimination au travail, etc.
  • Propose des conseils juridiques spécialisés pour les femmes victimes de violences sexistes.
  • Propose un refuge d'urgence pour les femmes victimes de violence.

Comment cela fonctionne

Gratuit, disponible 24h/24h, tous les jours de l'année, le numéro de téléphone 900 200 999  est anonyme et confidentiel et donne un accès immédiat pour résoudre les problèmes.

Quelques raisons pour appeler le 900 200 999

Appelez le 900 200 999 si vous êtes victime de violence physique : viol, harcèlement sexuel, agression sexuelle, mauvais traitements car, en cas de maltraitance, il permet une mise à l'abri immédiate si nécessaire.

Il vous aide aussi en cas de violence psychologique, qui comprend tout comportement, verbal ou non verbal, qui dévalorise les femmes ou les fait souffrir par des menaces, des humiliations, des exigences d'obéissance ou de soumission, la coercition, des insultes, l'isolement, la culpabilisation ou la limitation de leur liberté.

Et pour des violences économiques, c’est à dire la privation intentionnelle, et non légalement justifiée, des ressources nécessaires au bien-être physique ou psychologique de la femme et de ses enfants ou la discrimination dans la disponibilité des ressources partagées au sein du couple ou le fait de rendre impossible l'accès des femmes au marché du travail afin de générer une dépendance.

Instituto Andaluz Mujer

 

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale