Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Musée Casa Natal : Annie cohen-Solal nous révèle une face cachée de Picasso

Annie Cohen-Solal révèle comment, au milieu des tensions politiques, les services de sécurité ont pris Picasso pour cible en tant qu'anarchiste, dès 1901. C'est la première des nombreuses accusations qui constitueront un long dossier policier. Puis, dans une période qui couvre la brutalité de la Première Guerre mondiale, l'occupation nazie et les rivalités de la guerre froide, Picasso a dû se battre pour préserver son agence, jusqu'à ce qu'il quitte définitivement Paris en 1955. L'artiste n'a jamais été citoyen français, mais il a enrichi et dynamisé sa culture comme peu d'autres personnages dans l'histoire du pays. Cet ouvrage explique pour la première fois comment il y est parvenu.

Annie Cohen-Solal © Sijmen HendriksAnnie Cohen-Solal © Sijmen Hendriks
Annie Cohen-Solal © Sijmen Hendriks
Écrit par lepetitjournal.com Andalousie
Publié le 27 novembre 2023, mis à jour le 27 novembre 2023

Picasso, un rempart contre le fascisme 

Bien qu'il soit rapidement devenu le chef de file de l'avant-garde cubiste et à mesure que sa réputation grandissait dans le monde entier, l'art de Picasso a été largement exclu des collections publiques en France pendant près de quatre décennies. Le génie qui a conçu Guernica comme une déclaration contre le fascisme en 1937 s'est vu refuser la citoyenneté française trois ans plus tard, à la veille de l'occupation nazie. Dans un pays où la police et l'Académie des beaux-arts conservatrice représentaient deux des principaux piliers de l'oligarchie de l'époque, Picasso a été confronté à un triple stigmate: celui d'étranger, d'idéologue radical et d'artiste d'avant-garde. 

L’icône de Malaga, en avance sur son époque

L’ouvrage “Un extranjero llamado Picasso” (Un étranger appelé Picasso) aborde la carrière et l'œuvre de l'artiste sous un angle entièrement nouveau, en s'appuyant sur de vastes sources d'archives qui, bien que fascinantes, ont été trop longtemps négligées. Dans ce récit novateur, Picasso apparaît comme un artiste en avance sur son temps, tant sur le plan esthétique que politique. Il a choisi le sud plutôt que le nord, les provinces plutôt que la capitale et les artisans plutôt que les universitaires, tout en atteignant une grande renommée.

Annie Cohen-Solal, écrivaine reconnue

Annie Cohen-Solal, née en 1948 à Alger, professeur émérite à l'université Bocconi de Milan, a également enseigné dans les universités de Berlin, Jérusalem, New York et Paris est une écrivaine, connue principalement pour ses biographies de Jean-Paul Sartre, du galeriste new-yorkais Leo Castelli, ainsi que des peintres Mark Rothko et Pablo Picasso. Elle a été conseillère culturelle à l'ambassade de France aux États-Unis, une expérience qui l'a incitée à explorer le thème de l'art et de l'immigration à travers de nombreuses conférences, articles et expositions. 

En tant que commissaire d'exposition, elle a produit des expositions majeures telles que Magiciens de la terre : Revisiter une exposition légendaire (Centre Pompidou, Paris, 2014 avec Jean-Hubert Martin) et Picasso, l'étranger (Musée national de l'immigration et Musée national Picasso, Paris, 2021-22). Son dernier essai Picasso l'étranger (Prix Femina Essai, Fayard, 2021) a été publié par Farrar Straus & Giroux et Paidós. Elle vit entre Paris, Cortona et Milan. 

Annie Cohen-Solal Picasso
Présentation de Un étranger appelé Picasso

Dans le cadre du XXXVI Octubre Picassiano, Annie Cohen-Solal présente son ouvrage “Un étranger nommé Picasso: Dossier de police nº 74.664” (Paris: Fayard, 2021) traduit par Emili Manzano y Adrià Pujol “Un extranjero llamado Picasso” (Barcelona: Paidós, 2023) au Museo Casa Natal Picasso ce mardi à 19h. L’entrée est gratuite. 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024