Lundi 20 septembre 2021

“Environ 8 200 emplois seront créés sur le Parc National Sierra de las Nieves”

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 01/07/2021 à 18:16 | Mis à jour le 02/07/2021 à 11:03
3 drapeaux flottent à l’entrée de la Sierra de las Nieves

Réuni à la mairie de Yunquera (Malaga) avec les maires des municipalités voisines, le président de la Junta de Andalucía, Juanma Moreno, a déclaré que la transformation de la Sierra de las Nieves en Parc National aura des conséquences positives très rapides pour les cités environnantes dans les secteurs du tourisme comme de l’emploi.

Des avantages pour les populations du Parc National…et pour l’Andalousie

Pour le Président Moreno, la qualité de Parc National pour les lieux environnants auront deux avantages.

Tout d’abord, cette distinction  est "un coup de pouce pour la relance" des 14 municipalités qui l'entourent, mais aussi pour la création d'environ 8 200 emplois verts, grâce à l'immense richesse des possibilités environnementales, économiques et sociales que cela ouvre pour la région. Sur le plan touristique seulement, le parc qui accueille actuellement 55,000 visiteurs par an, dans les 7 années à venir, selon Moreno, ce Parc national devrait recevoir 500.000 visiteurs.

 

Sierra de las Nieves

 

L’Andalousie, plus haut niveau de protection environnementale

Moreno a mis en lumière que, suite à cette déclaration, la communauté andalouse devient le territoire péninsulaire avec le plus de sites protégés avec un total de 163.000 hectares et avec aussi le plus haut niveau de protection environnementale.

L'Andalousie est l'un des poumons naturels de l'Espagne

 Le Président a souligné que ce fait reconnaît l'Andalousie comme "l'un des poumons naturels de l'Espagne à un moment où toute l'Europe accélère comme jamais auparavant son engagement pour un agenda vert.”

 

 

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir