Mercredi 14 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOP 10 des aéroports à éviter

Par Vincent Villemer | Publié le 13/11/2017 à 18:21 | Mis à jour le 13/11/2017 à 18:18
Photo : Les tentes en guise de terminal pour les voyageurs à l’aéroport de Djuba.
Top 10 pires aéroports du monde

Chaque année, le site Sleeping in airports établit son classement des pires aéroports du monde. Un top 10 peu glorieux, dans lequel on retrouve trois terminaux grecs et un aéroport… français. Des aéroports à éviter, enfin si vous le pouvez !

 

La France représentée…

Pourtant fier d’être le « troisième aéroport de Paris », Beauvais a eu la mauvaise surprise de voir son terminal faire partie du top 10.
« Si vous comptez passer par l’aéroport de Beauvais, vous avez intérêt à bien planifier votre séjour ». Voici l’avertissement lancé par Sleeping in airports, un site collaboratif qui consiste à recueillir les avis des voyageurs. Tous les ans, le site rédige le classement des pires aéroports du monde, et cette année, la France peut avoir honte de voir l’un de ses terminaux trouver sa place dans le top 10. En effet, l’aéroport de Beauvais, connu pour être un hub des compagnies low-cost, se classe à la 9ème place du classement.

 

Une enquête basée sur des critères définis

Pour réaliser cette étude, le site sonde ses utilisateurs sur plusieurs critères définis tels que les services mis à disposition, le confort, la sécurité, l’amabilité du personnel, l’espace pour dormir en cas de longues escales, et la sécurité. Plus d’une dizaine de milliers de voyageurs ont répondu à l’enquête et les résultats sont ensuite publiés  chaque année entre octobre et novembre. Concernant l’aéroport de Beauvais, de nombreuses raisons expliquent sa présence dans le classement. Au-delà de la propreté des lieux et de la qualité du personnel, c’est surtout le côté pratique qui fait défaut. Tout d’abord son positionnement. S’il est normal qu’un hub aérien soit en périphérie de la métropole, sa distance avec Paris est beaucoup trop importante, il faut presque compter une heure et demie pour se rendre en Picardie depuis la capitale. De plus, le terminal ferme ses portes de 23 heures à 06 heures du matin ! Impossible donc d’y dormir en attendant un vol matinal. D’autant que les hôtels environnants ne sont pas assez nombreux et leurs prix beaucoup trop élevés selon les voyageurs.

Selon une précédente étude (le sondage eDreams paru en 2016), Orly ou Roissy n'étaient pas en reste. Orly était cité comme le 10e des aéroports les moins bien classés en raison de son accès par le RER B, un mauvais souvenir pour un certain nombre de passagers. Idem pour l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle qui arrivait juste après... La capitale française a des efforts à faire en termes d'accessibilité, en vue notamment des Jeux Olympiques, ce qui est prévu avec le projet d’une ligne ferroviaire directe pour Paris, la CDG express.

La Grèce et les aéroports, ça fait deux

Beauvais pourra toujours se consoler de ne pas être le pire aéroport au monde en consultant le reste du classement. En effet, la Grèce semble avoir beaucoup de mal avec les aéroports puisqu’elle a réussi l’exploit de placer trois de ses terminaux dans le top 10 : Héraklion, en Crète, se trouve 4ème, alors que ceux de Santorin et de Rhodes se trouvent respectivement à la 6ème et 8ème place. Ils ont tous les trois le point commun d’être des aéroports insulaires et rassemblent les mêmes plaintes : terminaux trop petits, files d’attente interminables, manque de places assises, et c’est toute l’organisation qui est impactée. La grande majorité des vols sont en retard simplement à cause de la lenteur des procédures d’embarquement.

 

Djuba, le pire du pire

Mais la « palme d’or » du pire aéroport du monde 2017 revient à l’aéroport international de Djuba, la capitale du Soudan du Sud, le plus jeune État du monde. Le choix s’est fait sans équivoque car il est au cœur de problèmes plus graves et inédits par rapport aux autres aéroports du classement. Et pour cause, les travaux du terminal s’éternisent à cause de la corruption et de l’instabilité du pays, ce qui retarde le financement et l’aboutissement du projet. Pourtant, l’aéroport est bel et bien actif ! Alors que les conditions d’accueil sont pitoyables, les voyageurs attendent leur vol sous une tente, sans climatisation, pour le reste, les aspects pratiques, la sécurité et la propreté sont totalement délaissés.

 

TOP 10 des pires aéroports du monde (Sleeping in airports) :

1°   Djuba (Soudan du Sud)

2°   Djeddah (Arabie Saoudite)

3°   Port Harcourt (Nigéria)

4°   Héraklion (Grèce)

5°   Lagos (Nigéria)

6°   Santorin (Grèce)

7°   Dar es Salam (Tanzanie)

8°   Rhodes (Grèce)

9°   Beauvais (France)

10° Tachkent (Ouzbékistan)

vincent villemer

Vincent Villemer

Journaliste sportif radio/web. Passionné par le ballon rond, la culture urbaine et sa musique.
5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jean mer 15/11/2017 - 20:00

Casablanca-Mohamed V avec ses files d'attente interminables en sortie

Répondre
Commentaire avatar

marc mer 15/11/2017 - 15:56

Roissy Charles De Gaule n'est pas mal non plus genre pagaille et parcours interminables, sans parler des innombrables grèves et inconvénient divers. Plus jamais, car pas fiable pour les voyageurs internationaux !

Répondre
Commentaire avatar

Elveniva M mar 14/11/2017 - 16:38

Aussi ROISSY 2E

Répondre
Commentaire avatar

achelbe mar 14/11/2017 - 02:44

et Paris-Roissy 1 ne serait pas 11eme ??

Répondre
Commentaire avatar

ness mar 14/11/2017 - 13:10

tout a fait d'accord!! j'ai beaucoup voyagé en passant par des villes comme Tokyo, Sydney, Berlin, etc, Roissy est de loin le plus vieux, plus sale, et le personnel le moins sympathique!

Répondre

Culture

Beyrouth Appercu
SALON DU LIVRE DE BEYROUTH

Véronique Olmi : « Bakhita est un emblème d’espoir »

L’ouvrage racontant l’histoire de cette ancienne esclave, devenue religieuse avant d’être canonisée a été récompensé du Prix « Le Choix Goncourt de l’Orient » lors du Salon du livre de Beyrouth en 201

Voyage

Rome Appercu
HISTOIRE

Singeries et superstitions des rues romaines

Au détour de quelques rues du centre historique, au numéro 18 de la via dei Portoghesi, on peut voir s’ériger une tour aux allures médiévales : la Torre della Scimmia du Palazzo Scapucci.

Sur le même sujet