TEST: inter

Coronavirus : l’état d’urgence est décrété en Afrique du Sud

Par Déborah Collet | Publié le 16/03/2020 à 16:35 | Mis à jour le 16/03/2020 à 16:44
Afrique du Sud Coronavirus

À son tour, le président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa a annoncé "l’État de catastrophe nationale" pour son pays où 61 personnes sont affectées par le nouveau coronavirus. 

 

Le pays ferme ses frontières et ses écoles

 

Lors d’un discours télévisé, Cyril Ramaphosa a déclaré ce dimanche 15 mars la fermeture de ses frontières avec tous les pays à risques dont la France, l’Italie, l’Iran, la Corée du Sud, l’Espagne, l’Allemagne, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine. Les écoles du pays seront fermées à partir de mercredi prochain pour une durée de trois semaines. Les rassemblements de 100 personnes sont désormais interdits.

 

"Il est inquiétant de constater maintenant des cas de transmission locale", a confirmé Cyril Ramaphosa. Le pays ne compte pas de décès, mais le nombre de personnes touchées par le coronavirus progresse avec 61 cas recensés. Ces personnes reviennent, pour la plupart, de déplacements à l’étranger.

 

L’Afrique comptabilise 7 décès pour près de 300 patients atteints du virus, majoritairement présents en Égypte. Mais ces quarante-huit heures, plusieurs pays d’Afriques subsahariennes rapportent l’apparition de premiers cas du Covid-19.

 

L’économie, va-t-elle être impactée ?

 

Des mesures d’accompagnement pour subvenir à l’économie nationale ont été présentées par le chef d’État : "Cela consistera en un train de mesures notamment fiscales qui seront prises en accord avec les entrepreneurs et le monde syndical."

 

Le tourisme, l’un des secteurs qui rapporte le plus d’argent à l’économie du pays sera violemment impacté dû à la suspension des liaisons aériennes.

 

Le chômage en Afrique du Sud touche déjà près d’un tiers de la population. Dans un contexte de crise financière et de chute de la monnaie nationale (le Rand), les entreprises du pays doivent faire face à divers enjeux comme la progression de l’épidémie du coronavirus.

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique