Samedi 27 novembre 2021
TEST: 2271

La France, invitée d’honneur du IVe Congrès Industrie Connectée 4.0

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 15/10/2021 à 14:12 | Mis à jour le 15/10/2021 à 14:18
Photo : Inauguration du du IVe Congrès Industrie Connectée 4.0, à Madrid / lepetitjournal.com
Inauguration du du IVe Congrès Industrie Connectée 4.0, à Madrid

Le Congrès Industrie Connectée 4.0, organisé par le ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme espagnol, a lieu cette semaine à Madrid. Cette année, la France est l’invitée d’honneur de la quatrième édition de ce forum économique, qui compte également une importante retransmission avec l’Amérique Latine. C’est dire que cette édition permet aux entreprises de se faire connaître et de mettre en valeur leurs projets.

 

Le thème du IVe Congrès Industrie Connectée 4.0 est «encourager la numérisation dans l'industrie post-covid». La ministre française de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, qui est à la tête de la délégation française, a ainsi rappelé que la numérisation de l'industrie est « un pilier majeur du plan de relance français ». 

En effet, la crise du COVID-19 a mis en évidence les vulnérabilités du tissu productif et sa modernisation permettra de « renforcer la compétitivité de l'industrie européenne ainsi que l'autonomie stratégique du continent. Cette priorité de digitalisation des chaînes de production est largement partagée au niveau européen, et notamment par l’Espagne ». 

 

La place d’honneur de la France reflète la coopération entre les deux pays

La délégation française est composée de représentants du ministère de l’Industrie ainsi que de nombreux industriels de l’automobile, de la pharmacie et de la défense qui peuvent exposer et partager avec leurs confrères espagnols les savoir-faire de ces entreprises en matière d’industrie 4.0

La place d’honneur de la France à ce Congrès Industrie Connectée 4.0 reflète la coopération entre les deux pays. Il faut en effet rappeler que la France constitue le principal partenaire commercial de l’Espagne, avec une présence importante dans l'industrie espagnole. Ainsi, les deux pays ont échangé en 2020 plus de 65 milliards d’euros de biens; la France reste le premier client de l’Espagne, son troisième fournisseur et l’Espagne est le quatrième fournisseur et le quatrième client de la France. Les investissements croisés sont substantiels et ils se renforcent au fil des ans, avec environ 50 milliards d’investissements français en Espagne et 25 milliards d’investissements espagnols en France. 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet