Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRADITION - Noël en Espagne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 18/12/2018 à 12:00 | Mis à jour le 20/12/2018 à 09:20
Photo : Creative Commons Luis García
navidad madrid

Pour les grands comme pour les petits, le Noël typiquement espagnol comporte de nombreuses traditions et distractions susceptibles d'enchanter cette période de l'année. Voici en quelques lignes les clés pour ne rien perdre de la fête

 

ami invisible

L´Ami invisible
Les Espagnols ont l´habitude de participer à ce jeu à cette époque de l´année, surtout entre amis, mais aussi en famille. Les règles sont simples : on écrit son prénom sur un morceau de papier, le plie et l´introduit dans un sac. Un tirage au sort est ensuite effectué dans le plus grand secret, puis on établit la date du rendez-vous et le budget maximum dédié aux cadeaux qui seront offerts. Le plaisir réside bien entendu dans le mystère qui plane sur l'origine des offrandes qui seront faites entre participants, mais aussi dans le fait de se retrouver autour d'un verre.


 


Les rois mages arrivent d´Orient
La tradition des rois mages est bien plus ancrée dans les coutumes espagnoles que celle du père Noël, qui n´est arrivé ici que depuis peu. Pratiquement tous les enfants espagnols ont leur roi mage préféré : Melchior, Gaspar ou Balthasar. Il peuvent ainsi lui adresser leur lettre, dans laquelle ils demandent des cadeaux, mais expliquent aussi comme il se sont bien comportés tout au long de l´année?histoire d´éviter la pire des surprises : un morceau de charbon (sucré), pour les moins sages. Il est possible de voir les rois mages et leurs pages, aux portes des grands magasins, et de leur révéler ce que l´on veut recevoir au matin du 6 janvier. Ils arrivent la nuit du 5 janvier, et comme il sont très fatigués, il n´est pas inutile de leur laisser un peu de paille pour les chameaux, du lait ou quelque chose à grignoter?ce qui constituera aux yeux des enfants, une preuve supplémentaire de leur passage.




La loterie de Noël
Durant tout le mois de décembre et parfois bien avant, les Espagnols achètent des tickets de la très fameuse Loteria de Navidad. Le précieux billet peut s'acquérir dans une multitude de lieux différents : au bar du coin, au travail, ou dans n'importe quel commerce de proximité?mais l´endroit le plus typique et le plus visité par les superstitieux reste, à Madrid, le kiosque de Doña Manolita, situé sur la Gran Vía. La foule se bouscule également sur les stands, souvent tenus par des gitans, situés autour de la cafétéria La Mallorquina, sur la Puerta del Sol.
Le tirage a lieu le matin du 22 décembre et est suivi par un autre tirage très important El sorteo del Niño, qui se tient le 6 janvier au matin.

 

 

Le repas de Noël 
Cette réunion familiale se tient autour d'un repas savamment orchestré, dont la formule peut certes varier, mais respectera en général les grandes lignes suivantes.
Les entrées sont à base de fruit de mer : crevettes, gambas, langouste, homard, crabe ou araignée de mer.
Le plat principal consiste, pour le poisson, en une belle daurade ou une soupe aux fruits de mer, tandis que pour la viande, on préfèrera de l'agneau ou de la dinde, accompagnée d'une compote de pommes.
Et si on pensait que les Espagnols n'ont pas vraiment de pâtisserie attirante, on gagnera à se laisser séduire par les sucreries typiques du mois de décembre : turrón (nougat), polvorón (pâtisserie à base d'amande), mazapán (massepain) se déclinent de mille et une façons originales et succulentes.

 

La Cabalgata
Les cadeaux ne sont donc pas offerts à Noël, même si les choses changent peu à peu. Ce sont les rois mages qui apportent le 6 janvier les offrandes tant attendues. L'évènement se fête dignement et à Madrid, un immense défilé est organisé en l'honneur de leur arrivée, le 5 janvier au soir. Un spectacle haut en féerie et en couleurs, avec ses chameaux, ses chevaux et ses carrosses, à l'occasion duquel des dizaines de pages en costumes d'époque jettent des bonbons à la foule, venue en masse pour l'évènement. Les bousculades sont au rendez-vous et certaines personnes s'installent des heures à l'avance sur le parcours du défilé pour ne rien en manquer. Astuce : un parapluie tourné à l'envers constitue un excellent récipient pour attraper les friandises lancées dans les airs.

 



Les déguisements
Chaque année des stands sont montés à proximité de la Plaza Mayor, où les commerçants proposent pléthore d'articles de farces et attrapes. C'est ainsi que l'on peut voir au cours du mois de décembre, nombre d'individus portant perruques et autres déguisements loufoques, déambuler dans le centre. Les enfants, eux, se délectent des petits cadeaux qui leurs sont offerts par leurs parents, du coussin péteur à la fausse araignée.



El aguinaldo
Il est déjà tard et vous vous apprêtez à dîner, quand on sonne soudain à votre porte. Vous ouvrez et, surprise, un couple de garnements entame d'une voix déraillée, ce que vous imaginez être un cantique. Vous avez d'ailleurs vu juste, et cette tradition s'appelle l'aginaldo, au cours de laquelle les enfants du quartier ont pour coutume d'aller de porte en porte, pousser la chansonnette. Il est conseillé d'offrir en récompense de ce grand moment musical, une petite pièce, ou encore une friandise.

 

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Joanès mer 19/12/2018 - 12:28

Navidad,Noël, fondement du christianisme a donc disparu remplacé par la fête de la famille, puis la fête de la consommation? On pourrait peut-être faire mention des sources dans les commentaires.

Répondre

Vivre à Madrid

FINANCE

Contrat assurance-vie français, résidence fiscale espagnole: attention

Le contrat d’assurance-vie est un des principaux véhicules d’épargne des Français. Une fois passés les Pyrénées, ces contrats de droit français restent souvent en l’état, cela peut poser problème.

Sur le même sujet