Mardi 18 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRADITIONS - La folie de la loterie de Noël en Espagne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 20/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 20/12/2015 à 19:40

Mardi 22 décembre aura lieu le tirage de la Loterie de Noël que des milliers d'Espagnols suivront avec l'espoir de remporter le premier prix, chanté en direct par les enfants de l'école de San Ildefonso. Cette année, le spot publicitaire promotionnant la loterie a particulièrement ému le public, mais c'est certainement l'augmentation du montant de la cagnotte qui a le plus séduit. Présentation des caractéristiques de l'édition 2015 de la loterie la plus importante et la plus suivie à Noël.

Plus qu'un jeu de hasard, la Lotería de Navidad est une véritable institution sur laquelle repose la magie de Noël en Espagne. La tradition veut que l'on offre des tickets aux personnes que l'on aime le plus, obtenus après de longs moments d'attente dans les files des points de vente de la loterie. Les numéros vendus le sont par série de dix dixièmes à partager, voilà pourquoi un numéro gagnant fait plusieurs heureux, que se soient des amis ou des collègues qui ont acheté une série ensemble ou des voisins qui ont acheté leur ticket individuel au même vendeur du coin de la rue. Sont mis en jeu le premier prix, le fameux Gordo, quatre autres gros prix allant de 125.0000 à 60.000 euros, la pedrea, qui constitue une liste de "petits" lots allant de 20.000 à 1.000 euros, et enfin le reintegro, des lots de consolation à 200 euros, permettant de rembourser le montant de l'investissement (la série de 10 numéros valant 200 euros).
La Lotería de Navidad estime que les ventes s'élèveront cette année à 3,6 milliards d'euros, pour une dépense moyenne de 71,28 euros par habitant. Les prix distribués atteignent un total de 2,52 milliards d'euros.

La Grossa, la loterie version catalane
En 2013 La Grossa de Cap de l'any a vu le jour en Catalogne. Il s'agit de la première loterie de fin d'année en marge de la Lotería de Navidad nationale. Un total de 80.000 numéros sont produits, du 00000 au 79999, avec une série de 100 billets pour chaque numéro. Chaque billet coûte 5 euros (500 euros pour une série de 100 billets d'un même chiffre). Le tirage est réalisé le 31 décembre. Les gagnants du premier prix remportent 100.000 euros par billet acheté, le second prix distribue 32.500 euros par billet, le troisième 15.000 par billet, le quatrième 5.000 par billet et enfin 2.500 par billet pour le cinquième prix. Les billets de La Grossa peuvent être achetés uniquement en Catalogne. A son lancement, la loterie catalane avait d'ailleurs fait baisser les ventes de tickets de la Lotería de Navidad dans la région. L'année dernière, le numéro gagnant de La Grossa, le premier prix, n'avait pas été vendu. Pour éviter le problème, la région a émis 20.000 numéros en moins cette année, afin de donner "20% de chances en plus de remporter la Grossa".

La cagnotte qui grimpe en 2015
Cette année, la Lotería de Navidad augmente la cagnotte du très attendu "Gordo". Le premier prix s'élève à 4 millions d'euros (soit 100.000 euros de plus que l'année dernière). Chaque porteur d'un dixième du numéro gagnant empochera donc 400.000 euros. Le second prix passe quant à lui de 1 million d'euros à 1.250.000 la série (soit 125.000 par dixième), alors que le troisième prix représente comme l'année dernière 500.000 euros, soit 50.000 à chaque dixième.

Hacienda, toujours gagnante
En France, les gains perçus à la loterie sont exonérés d'imposition, bien que les sommes gagnées seront taxables au titre de la fiscalisation du patrimoine pour les investissements réalisés. Le capital gagné n'est donc pas imposé, mais les revenus du capital le sont bien. En Espagne en revanche, les gains très importants distribués chaque année sont devenus imposables depuis le 1er janvier 2013. Désormais, les impôts espagnols récupèrent 20% de la somme gagnée à partir de 2500 euros de gains aux jeux et loteries organisés par Loterías y Apuestas del Estado (LAE), la Organización Nacional de Ciegos Españoles (ONCE) ou la Cruz Roja. Rien qu'avec le gros lot de 4 millions d'euros, Hacienda sera la grande gagnante avec 799.500 euros récoltés (79.950 euros par dixième gagnant), correspondant à 20% de rétention de la somme imposable. Cette année, l'impôt sera directement prélevé avant que les prix ne soient versés aux gagnants, de sorte qu'il ne sera pas nécessaire d'inclure le gain dans la prochaine déclaration de revenus.

Jeu de piste à Valence cette année
La Lotería Castillo de Alaquàs dans la communauté valencienne, a organisé un jeu de piste en suivant les traditionnels juegos del Castillo locaux. L'administration a caché 50 dixièmes du numéro 81118, d'une valeur unitaire de 1000 euros, dans des lieux bien choisis de la localité. A travers des énigmes et des indices fournis par la Loterie, les participants avaient 72 heures pour retrouver les tickets cachés. L'épreuve s'est déroulée mercredi et jeudi dernier où ont été retrouvés 40 dixièmes de numéro. La chasse aux trésors s'est soldée le vendredi avec une épreuve spéciale au cours de laquelle la série restante (de dix dixièmes) était gagnée par une seule et même personne.

Des numéros et de l'émotion
Chaque année, une vidéo d'annonce de la Loterie vient promouvoir l'évènement dès le mois de novembre. Les montages réalisés mettent en avant la solidarité en période de fête, la famille, l'amitié, et surtout l'espoir. De 1998 à 2005, l'acteur britannique Clive Arrindell, surnommé "le chauve de la Loterie" ("El calvo de la lotería") a rendu populaire les spots d'annonces de la loterie de Noël. A partir de 2006 à la fin du contrat de l'acteur, les vidéos d'annonce de la Loterie commencèrent une nouvelle ère avec des réalisations inédites. La vidéo de cette année, réalisée cette fois-ci uniquement avec des personnages d'animation, a particulièrement touché les téléspectateurs. Voici une sélection des annonces de la Lotería de Navidad les plus émouvantes :

Edition 2015 : "Justino, le gardien de la fabrique de mannequins"

Edition 2014 : "Le plus grand prix, c'est de le partager"

Edition 2008 : "Le côté humain de la chance"

Edition 2004 : "El Calvo de Navidad"

Edition 1998 : "El Calvo de Navidad"

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 21 décembre 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet