Dimanche 21 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les origines du flamenco

Par Arthur Diaz | Publié le 25/06/2019 à 17:18 | Mis à jour le 26/06/2019 à 11:30
Photo : Photo by Stéphan Valentin on Unsplash
flamenco origines

En 2010, le Flamenco est devenu Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Retour sur les origines culturelles d’un art rassembleur. 


Le flamenco est un genre musical et une danse très populaire dans le sud de l’Andalousie né au XVIIIe siècle. Les origines de cet art restent encore floues. Bien que le dictionnaire de l’Académie Royale d’Espagne l’associe à l’ethnie gitane, une plus large croyance prétend que cet art serait issu de diverses cultures présentes sur le sol andalou : musulmanes, chrétiennes, juives, gitanes. Mais le flamenco va bien plus loin que l’ethnie, on peut affirmer que c’est un art folklorique des peuples andalous dans son ensemble, sans distinction ethnique ou religieuse. 

Le terme "flamenco" est arrivé au XIXe siècle et les origines du mot sont également diverses. Pour certains, il viendrait de l’arabe "Fellah Mengu", une ethnie pérégrine -une thèse très contestée car l’arabe n’avait plus d’influence dans le XIXe siècle espagnol. Le terme pourrait aussi faire référence aux Gitans ayant combattu pour l’Espagne en Flandre. Souvent, on fait une allusion au terme péjoratif que les Andalous utilisaient pour désigner les Gitans, traités de "flamencos" (Flamands, en espagnol).  
 

Cante, toque, baile

À ses débuts, le flamenco consistait en de simples chants (cante) interprétés à "palo seco", c’est-à-dire sans accompagnement. La guitare (toque), les castagnettes et d’autres instruments sont ensuite rentrés dans la tradition andalouse. La danse (baile) a ensuite fait son entrée, dont les caractéristiques de base se sont cristallisées à partir de 1869, jusque dans les années 1920, âge d’or du flamenco. Contrairement au chant qui peut être interprété seul, la danse est indissociable de la guitare. 

Le flamenco comporte plusieurs familles de chants. Chaque cante représente une structure musicale qui a son identité mélodique, rythmique et harmonique. La danse, pratiquée aussi bien par les femmes que par les hommes, va au-delà des mots pour traduire les sentiments. Les danses sont modelées par la joie et la souffrance, elles varient en fonction du sentiment exprimé. Elles peuvent amener à un état de transe, d’envoûtement ; la créativité de la danse rencontre une autre dimension, un véritable moment de grâce qu’on associe au "duende". 


Le nouveau flamenco

Les années 1970 et 80 ont changé le visage de l’Espagne, et du flamenco également ! Une nouvelle génération d’artiste l’a fait grandir, le fusionnant avec des courants musicaux contemporains, en cette époque de renouveau espagnol. Paco de Lucía en fut l’un d’entre eux : cet Andalou a mêlé le flamenco à des styles propre à l’Amérique du Sud, ou encore au Jazz, ouvrant la voie à un nouveau genre. 

Le nouveau flamenco s’est exporté en dehors des frontières d’Espagne, notamment en France avec Ricky Amigos. En 2019, la musique flamenca continue de s’exporter et connaît toujours un immense succès. Dernièrement, l’Espagnole Rosalía Vila connaît une reconnaissance mondiale en s’inscrivant dans le courant du Nouveau flamenco : sa chanson Malamente qui mêle la tradition avec du hip-hop se donne en scène dans un clip reprenant les racines mêmes des danses flamencas avec les palmas. 

Mais la modernisation des traditions soulèvent des controverses. Ainsi la même Rosalía recevait l'an dernier des accusations d’appropriation culturelle dans son clip vidéo des symboles et des traditions gitanes. Ce à quoi elle répondait dans El Mundo : "La musique n’a rien à voir avec le sang ni avec le territoire. Jamais de la vie. J’ai étudié le flamenco pendant des années, je le respecte plus que tout et je connais ses origines. Je sais que ça vient du mélange ethnique, qui est une fusion de gitan, noir, hébreu, arabe, espagnol… Le flamenco n’appartient pas aux Gitans. Il n’appartient à personne. Et il n’y a pas de mal à expérimenter avec lui. C’est sain".

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

FINANCE

Contrat assurance-vie français, résidence fiscale espagnole: attention

Le contrat d’assurance-vie est un des principaux véhicules d’épargne des Français. Une fois passés les Pyrénées, ces contrats de droit français restent souvent en l’état, cela peut poser problème.

Expat Mag

Les plus belles plages de France

L’Hexagone regorge de véritables trésors, parfois ignorés ou inconnus de ses habitants. Nous vous proposons une compilation des plus belles plages de France.

Sur le même sujet