Achat d'entrées online: OCU alerte contre les arnaques à la revente de billets

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 21/06/2022 à 17:00 | Mis à jour le 22/06/2022 à 14:04
un concert de musique bondé

L'organisation espagnole de consommateurs déconseille l'achat de billets par le biais de la revente. Même des sites web apparemment légaux, comme Viagogo, recueillent toutes sortes de plaintes concernant la vente de faux billets et les commissions de vente abusives.

 

L'Organisation des consommateurs et des usagers (OCU) met en garde contre une éventuelle fraude lors de la revente des billets des différents concerts ou festivals de musique en plein air qui commencent à se tenir. En fait, OCU déconseille l'achat de tout type de billets par le biais de la revente, car même les sites de revente apparemment légaux tels que Viagogo ont fait l'objet de toutes sortes de plaintes et de réclamations.

 

Le paiement doit être effectué par carte, et non par virement bancaire, car cela rend difficile toute réclamation ultérieure.

Concrètement, les mauvaises pratiques dénoncées par l'OCU à l'encontre de Viagogo sont très variées: commissions de vente abusives, vente de faux billets (déjà vendus auparavant à d'autres personnes), prix trois ou quatre fois plus élevés que les prix officiels, processus d'achat qui se terminent brutalement sans billets et avec l'argent encaissé, etc.

 

UFC Que choisir aussi porte plainte

Et cela ne se passe pas seulement sur le site espagnol de Viagogo: d'autres organisations européennes de consommateurs ont reçu des plaintes similaires. C'est le cas par exemple de UFC Que choisir, qui a porté plainte contre ce site en 2020. Or, il est compliqué d'engager une action en justice contre cette société britannique basée en Suisse.

 

Les risques d'acheter en revente

L'OCU prévient également que, même s'il s'agit d'un billet valide, si le concert est annulé ou si la date de la représentation est modifiée, le droit au remboursement portera sur le prix nominal du billet et jamais sur le surcoût généré par l'achat en revente du fait des commissions et des intermédiaires.

 

Si vous décidez malgré tout d'acheter un billet sur un site de revente, l'OCU recommande de vérifier que le site choisi comporte le logo du cadenas à côté de l'url et, une fois à l'intérieur, qu'un numéro d'identification fiscale (ou numéro de TVA) figure à côté du nom de la société. Le paiement doit être effectué par carte, et non par virement bancaire, car cela rend difficile toute réclamation ultérieure. Il est conseillé de vérifier sur le site officiel du festival que les dates et l'aspect du billet correspondent à ceux annoncés.

 

 Même s'il s'agit d'un billet valide, si le concert est annulé ou reporté, le droit au remboursement portera sur le prix nominal du billet

Il n'existe pas de réglementation en Espagne sur la revente de billets en ligne, comme c'est le cas pour la revente dans la rue (qui était très utilisée pour les places de football ou de corrida), qui stipule que "la majoration ne peut dépasser 20% du prix indiqué pour le cas de la vente directe au public aux guichets ou aux points de vente de l'entreprise elle-même".

 

Festivals d'été: droits des visiteurs

OCU rappelle également le droit des participants à disposer gratuitement d'eau du robinet en plus de ce qui est proposé par les stands de restauration des festivals. Si ce service est refusé, l'utilisateur peut demander un formulaire de plainte (hoja de reclamaciones); et si l'établissement déclare qu'il n'en a pas, le consommateur doit appeler la police locale pour qu'elle se rende sur les lieux.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale