Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2263

Le curcuma, une épice aux nombreuses vertus

Par Nelly Bertini | Publié le 21/04/2021 à 22:30 | Mis à jour le 22/04/2021 à 10:11
Le curcuma une épice aux nombreuses vertus

Le Curcuma, kunyit ou turmeric est une épice bien connue des amateurs de cuisine. Il est originaire d’Asie du sud-est. L’Inde en est le plus grand producteur et consommateur. Mais il est également très utilisé dans la cuisine indonésienne.

Nommé «  safran des Indes », le curcuma est considéré comme une épice sacrée par les Hindouistes. Employé au cours de cérémonies religieuses, il est également utilisé lors de nombreux rituels de beauté. Cependant, ses utilisations à travers le monde et ses vertus sont nombreuses. En effet, cette épice parfume, colore, corrige lacidité des plats mais est aussi utilisée comme complément alimentaire et dans de nombreux produits dans le milieu de la santé et du bien-être.

 

Le curcuma : côté jardin …

Le curcuma frais, principalement cultivé en Inde, en Chine, en Indonésie ou encore au Sri Lanka, pousse à partir de semis de rhizomes de la plante. Issu de la famille des zingibéracées, même famille que le gingembre dont les bienfaits sont également reconnus, il regroupe une quarantaine de variétés comestibles et ornementales. L’espèce la plus utilisée est le curcuma longa Linné (scientifiquement désigné comme curcuma Domestica Valeton).

Toutes les variétés sont constituées de feuilles lancéolées et d’un rhizome à chair orange vif ou jaune d’or. C’est une plante vivace à tige courte, mesurant entre 60 et 100 cm dont les fleurs stériles qui peuvent mettre trois ans avant de fleurir seront, selon les variétés, blanches, roses vifs, rouges, jaunes ou orangées.

Le rhizome est composé d’une partie volumineuse plutôt ronde : « la mère » et de ramifications plus petites « les doigts ». Le curcuma mère à une teneur plus concentrée en saveur et curcumine, il est donc utilisé pour les préparations médicinales et il est considéré comme le curcuma de luxe à la consommation.

fleur de circuma epice aux nombreuses vertus
@Lisa_tanti

Les doigts sont eux aussi utilisés frais ou en poudre mais la qualité est diminuée : il est moins parfumé et sa concentration en curcumine est réduite. Il est cependant indispensable comme semis dans la culture du curcuma.

 

Le curcuma : coté science …

Les principaux constituants du curcuma sont : l’amidon, les huiles essentielles et les curcuminoïdes. La science a validé les nombreux bénéfices des molécules actives du curcuma, les curcuminoïdes, pigments naturels présentant des propriétés anti-oxydantes.

A savoir : Afin de majorer ses vertus thérapeutiques, il faut associer le curcuma à du poivre noir fraichement moulu (pipérine), ce qui facilite son absorption intestinale.

 

Le curcuma : côté santé…

La racine de curcuma possède nombre de vertus pour notre santé, elle est considérée comme un alicament naturel. Elle est largement utilisée en médecine traditionnelle chinoise, thaïlandaise, japonaise et indonésienne, notamment dans la boisson traditionnelle médicinale : le Jamu.

On pourra la consommer en décoction ou en gélules, frais ou en poudre, par voie interne mais aussi en cataplasme selon vos besoins.

  • Renforce les défenses immunitaires et agit sur le vieillissement cellulaire

Antioxydant puissant, la curcumine et les curcuminoïdes présents au coeur du rhizome ont une action de renfort sur le système immunitaire comparable à celle des vitamines C et E (aussi présentes dans la racine). En cas de fatigue passagère, il vous donnera le coup de fouet nécessaire pour retrouver votre énergie.

  • Anti-Inflammatoire et anti bactérien

Il a été démontré que l’utilisation régulière de la racine permet de soulager les douleurs induites par les inflammations chroniques comme les rhumatismes, l’arthrose, les tendinites…Dans la médecine sportive, il est un allié car il augmente les capacités de récupération et soulage les douleurs musculaires d’effort.

En application externe, il améliore la prise en charge des pathologies cutanées comme l'eczéma, le psoriasis ou les mycoses.

En bain de bouche, le curcuma va combattre les bactéries et rétablir le bon équilibre. Ainsi une infusion de poudre de curcuma en bain de bouche pourra soulager efficacement gingivites et petits maux. Et surprise, comme le charbon, il a une action blancheur sur l’émail. Il suffit de brosser vos dents directement avec la poudre pendant 3 minutes, laisser agir encore quelques minutes, rincer et procéder à un lavage classique.

De plus, le curcuma moulu est une source de fer favorisant la bonne circulation sanguine et donc la cicatrisation.

  • Ses bienfaits sur le système digestif

Son action anti inflammatoire influent sur le bien être intestinal. La plante favorise la digestion en augmentant la sécrétion biliaire, diminue les ballonnements, calme les nausées, et stimule l’appétit. Le curcuma est une plante alcalinisante et aide donc à réduire les troubles digestifs liés à l’acidité gastrique.

    • Cataplasme

    Mélanger une cuillère à café de poudre de curcuma avec un peu deau pour bien humidifier la poudre et quelle puisse adhérer à la peau. Incorporer également un peu de gel daloé vera, apaisant et cicatrisant.

    Appliquer cette préparation sous forme de cataplasme dans les zones à traiter. Laisser agir 10 à 15 minutes puis retirer.

    • Dentifrice de soin blancheur

    Mélanger dans un petit bol 4 cuillères à soupe de curcuma en poudre, 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et 3 cuillères à soupe dhuile de noix de coco. Ces trois ingrédients étant bénéfiques pour votre santé buccale, les associer renforce leurs bienfaits.

    Cette préparation est un soin à utiliser ponctuellement et non comme un dentifrice quotidien. Pour une utilisation régulière, retirer le bicarbonate qui est agressif pour les gencives en cas d’utilisation répétée.

     

    Une cure de curcuma, pourquoi pas ?

    En poudre : les recommandations pour une cure sont un apport de 200 à 300 mg par jour de curcuminoïdes, soit 4 à 6 g de curcuma en poudre par jour, l’équivalent d’une petite cuillère à café.

    Frais : une infusion est préparée en dix à quinze minutes avec 2 g de curcuma infusés dans 150 ml d'eau bouillante. La posologie est de deux tasses chaque jour. Faites appel à Ibu Jamu.

     

    Le curcuma : côté bien-être

    Le curcuma est recommandé dans le traitement de lacné. Grâce à ses propriétés antiseptiques naturelles, il réduit la prolifération des bactéries et son action anti-inflammatoire atténue rougeurs et boutons.

    La curcumine présente dans la plante éclaircit le teint et ravive la peau terne. Elle permet aussi d'atténuer les cernes par son action anti-inflammatoire et éclaircissante. Le curcuma protège la peau des dommages du soleil et du vieillissement, il hydrate et revitalise la peau.

    Il peut aider à diminuer lapparence des vergetures en appliquant une préparation pâteuse sur la zone affectée à raison de 2 fois par jour.

    Il stimule la croissance des cheveux, apaise l’irritation du cuir chevelu et traite les pellicules.

    Il a cependant un inconvénient : il colore la peau d’un hâle jaune, mais il peut se retirer facilement avec un exfoliant pour le visage et pour les ongles et les doigts la solution hydro-alcoolique est efficace.

     

    Masque et traitement du visage

    Mélanger ½ cuillère à thé de curcuma et 1 c. à soupe de miel et un peu de lait de coco pour lier.

    Appliquer et laisser agir pendant 10 minutes. Rincer à leau tiède.

     

    Le curcuma : coté cuisine

    Légèrement poivré, âcre et musqué, le curcuma dégage des arômes à la fois intenses et subtiles, surtout si on lutilise frais. Il entre en scène en cuisine dans de nombreuses cultures pour la composition de mélanges d’épices dont les plus connus sont les massalas (curry), le colombo, le garam massala, le ras-el-hanout .

    Dans la cuisine indonésienne, on le retrouve dans la préparation de nombres recettes savoureuses (rendang, soto ayam, ayam et ikan bakar, gulai, nasi kuning..) ainsi que dans la traditionnelle boisson médicinale du Jamu kunyit.

    On utilise son pigment (oléorésine de curcuma) comme colorant alimentaire pour donner la couleur jaune vive (nasi kuning, paella...). Il est aussi très efficace en teinture dans le milieu du textile. Alors n’oubliez pas de mettre des gants pour le manipuler ou huiler vos mains pour éviter d’avoir des colorations persistantes.

    Les bonnes associations à connaitre : le piment, le cumin, la fleur de sel, le thym, le gingembre, la coriandre, la muscade, le safran, le laurier, la vanille, la cannelle, jus et zeste de citron vert, combava, lait de coco.

     

    Recette : Infusion au curcuma

    • Quelques graines de poivres concassées 
    • 1 blanc de citronnelle émincée (herbe connue pour ses vertus bactéricides et ses bienfaits sur le système digestif)
    • Quelques rondelles de gingembre
    • 3 rondelles de curcuma frais, épluchées ou bien émincées selon les préférences
    le curcuma et la cuisien indonesienne

     

    Le curcuma : côté marché

    On le trouve très facilement frais en Indonésie dans tous les marchés et les supermarchés au rayon fruits et légumes. En poudre au rayon épices, préférez-le biologique.

     

    Vous pouvez trouver des recettes avec du curcuma sur le blog de Nelly : Papote Popote et Tablier

    Nous vous recommandons
    22c3688d-418a-4462-887c-ba7280da704b_1_105_c

    Nelly Bertini

    Passionnée de cuisine, Nelly partage ses découvertes et ses recettes dans son blog Papote popote et tablier
    0 Commentaire (s) Réagir