Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2263

Connaissez-vous les géoparcs ? L’Indonésie en compte 6 à ce jour

Par Suren Gevinian & Sandrine Leménager | Publié le 13/01/2021 à 22:30 | Mis à jour le 18/04/2021 à 10:21
geopark bali

Connaissez-vous les géoparcs ? Les géoparcs mondiaux UNESCO sont des outils de développement local. L'Indonésie en compte 6 à ce jour. Zoom sur le dernier-né des labels de l’UNESCO.

 

L’UNESCO gère notamment 3 labels de reconnaissance mondiale

- La liste des sites inscrits au patrimoine mondial, retenus au titre de leurs caractéristiques naturelles ou culturelles exceptionnelles;

- Les réserves de biosphère, vouées à améliorer les relations entre les individus et leur environnement et à sauvegarder des écosystèmes naturels;

- Et enfin les géoparcs, dont l’objectif est de reconnecter les hommes à la terre. Ce sont de larges territoires présentant un héritage géologique d’importance internationale, permettant aux populations de prendre conscience de leur patrimoine et de trouver les clés pour répondre au contexte géodynamique de la planète sur laquelle nous vivons tous.

 

Ils sont bâtis sur les piliers suivants : protection, éducation et développement durable.

 

Si les deux premiers labels sont axés sur la conservation de sites exceptionnels mais n’intègrent pas d’objectif en matière de développement local et d’appui aux communautés, c’est au contraire toute la plus-value recherchée par les géoparcs.

 

La plus-value des géoparcs

Ici, la reconnaissance du patrimoine géologique exceptionnel sert de base à un développement local impliquant les populations locales. La promotion du patrimoine local se veut un moyen de lutter contre l’exode rural. Dans les géoparcs, non seulement on raconte une partie de l’histoire de la planète, mais on relie également notre patrimoine géologique à tous les autres types de patrimoine.

En 2015, soit plus de quarante ans après la ratification de la Convention sur le Patrimoine Mondial, les géoparcs mondiaux ont été reconnus par tous les pays membres de l’UNESCO en tant que nouveau label.

 

Indonésie : une stratégie nationale

En 2019, le Président Joko Widodo a fait de l’Indonésie le seul pays au monde à ériger les géoparcs en priorité de développement.

La pandémie révèle aujourd’hui la pertinence de cette stratégie : la chute drastique du tourisme de masse représente en effet l’opportunité d’explorer les autres modes de développement. Ainsi, les investissements dans l’agriculture et la pêche durable, la gestion des déchets, les énergies vertes, la coopération scientifique, ou encore l’éducation, rendus possibles via l’appartenance au réseau mondial des géoparcs, peut améliorer directement la qualité de vie des populations locales.

 

Zoom sur les 5 géoparcs Indonésiens actuellement reconnus

 

Bali - Géoparc Batur 

Territoire couvrant 15 villages situés autour du célèbre volcan du nord-est de Bali. Il est reconnu au titre de la combinaison entre ses origines géologiques volcaniques, sa faune et sa flore endémiques, et le rôle culturel qu’il joue dans la vie des Balinais hindouistes. La carte de l’agrotourisme y est jouée, via la production des oranges de Kintamani, de café luwak, de petit artisanat en bois ou en bambou, et de bois sculpté.

geopark batur bali
©Administration of Toba Caldera Geopark, Indonesia

 

 

Java Ouest - Géoparc Ciletuh, Pelabuhan Ratu

La “première terre de Java ouest”. Situé sur la zone de subduction entre la plaque tectonique eurasienne et la plaque indo-australienne, qui depuis 5 à 8 millions d’années continuent à converger à vitesse de 4mm/an, ce géoparc comprend des formations rocheuses aux allures animales, des cascades et des sources d’eau chaude. Il couvre 74 villages et promeut la pêche et le tourisme sportif (surf, canyoning, randonnées, plongée...).

geopark java
©adhel-rabbani-for-unsplash                                                        ©Ciletuh-Palabuhanratu Unesco Global Geopark

 

 

Java Est - Géoparc Gunung Sewu

S’étirant sur 120 km d’est en ouest, ce géoparc couvre une dépression bordée au nord par les volcans Merapi et Lawu, et au sud par l’océan indien. Il est riche en traces de vie préhistorique, que l’on retrouve sur plus de 1800 km2. L’activité économique locale est tournée vers l’agriculture et les services.

geopark sewu java
©Gunung SewuUNESCO Global Geopark, Indonesia

 

 

Lombok - Géoparc Rinjani

“Pont tropical entre l’Asie et l’Australie”. Ce géoparc couvre à nouveau une importante zone de subduction où la plaque de l’océan Indien passe sous celle de l’Asie du sud-est. Il est situé autour du volcan Rinjani, plutôt jeune (6000 ans) et second volcan le plus haut d’Indonésie avec 3726 m, juste derrière le Kerinci 3805 m, situé à Sumatra. Le parc présente des types de forêts variés, allant des savanes aux forêts tropicales de montagne à feuilles persistantes.

geopark rinjani lombok
©Photo by ROMAN ODINTSOV from Pexels                                                 ©Photo by Ella Wei from Pexels

 

 

Sumatra -  Géoparc Toba Caldera

Ce territoire comprend le fameux lac Toba. Ce lac volcanique est en fait une caldeira volcanique. Il mesure 100 km de long sur 35 km de large, il est situé au milieu de la partie nord de Sumatra à 905 m d'altitude. C'est le plus grand lac volcanique du monde, sa profondeur maximale avérée est de 505 m. Le géoparc reconnaît la faune et la flore endémiques, les sites archéologiques, mais également les connaissances détenues par la population locale sur les risques naturels géologiques (tremblements de terre, tsunamis de lacs, activité volcanique...). L’économie locale est basée sur l’agriculture (production de riz, haricots, piments, maïs, etc), l’élevage, et le tourisme.

geopark sumatra toba
©Photo by Irfannur Diah on Unsplash                                                                            ©AdministrationofToba Caldera Geopark, Indonesia

Géoparc Belitung

nouveau geoparc Belitung UNESCO

Dernier désigné, le géoparc de Belitung et ses tors granitiques, formations rocheuses que l'on retrouve au sud de l'île  caracterisent ce géoparc.

 

Aujourd’hui, 6 autres géoparcs sont en projet à  : Ranah Minang  Sumatra, Raja Ampat en Papouasie, Maros Pangkep en sud-Sulawesi, Mont Tambora à West Nusa Tenggara et Bojonegoro à Java est.


 

0 Commentaire (s) Réagir