Mardi 20 avril 2021
Varsovie
Varsovie

ÉPIPHANIE - K+M+B et le cortège des Rois Mages

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 05/01/2021 à 11:30 | Mis à jour le 05/01/2021 à 11:47
épiphanie rois mages

Le jour férié de l'Epiphanie fut instauré dans l'entre-deux guerres, mais annulé en 1960 par les communistes. Une loi passée en septembre 2010 rétablit finalement ce congé religieux. Les Polonais peuvent ainsi, désormais, respecter les traditions liées à cette fête.

 

Le 6 janvier, les catholiques vont à la messe au cours de laquelle ils achètent un sachet contenant de l'encens et un morceau de craie. Après la bénédiction, l'encens doit être brûlé dans chaque maison et la craie sert à inscrire trois lettres sur la porte d'entrée : K+M+B, soit les initiales polonaises des Rois mages, Kacper, Melchior et Balthazar, suivies de l'année. Les superstitions attribuaient en effet à ce morceau de calcaire des pouvoirs magiques. On entourait ses biens d'un cercle tracé à la craie pour les protéger des mauvais esprits et des voleurs. On dessinait aussi des croix sur les têtes de ses animaux. L'encens béni à l'église était utilisé pour fumiger la maison et la protéger des maladies.

Une tradition plus récente dans quarante villes polonaises veut que le périple des rois mages, qui viennent « de l'Orient » guidés par une étoile vers Bethléem à la rencontre de l'Enfant Jésus, soit reconstitué. A Varsovie, l'événement rassemble des milliers de fidèles mais aussi de nombreux figurants et animaux. C'est en effet l'occasion de voir de près de vrais chameaux et rois mages sur la place de la Vieille Ville. Bien entendu, cette année, l'événement n'aura pas lieu.

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Milan Appercu

Zero, la nouvelle série Netflix qui se déroule à Milan

La série Netflix emmène les spectateurs dans une exploration inédite de Milan, à travers un groupe de jeunes italiens de première et deuxième génération, les « invisibles » des périphéries.

Sur le même sujet