Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 8
  • 0

10 expressions valenciennes pour parler comme un local

Peut-être que vous en avez déjà entendu une, sans en comprendre le sens, préférant alors l'ignorer. Il faut dire que les expressions pullulent en valencien, et certaines sont assez énigmatiques de prime abord. C’est pourquoi nous avons sélectionné dix des dictons les plus courants à Valencia. Quoi de mieux pour se fondre dans la culture valencienne et gagner le cœur des locaux ?

femme aux cheveux courts en train de parler avec les mainsfemme aux cheveux courts en train de parler avec les mains
@engin akyurt, Unsplash
Écrit par Océane Coulange
Publié le 3 juin 2024, mis à jour le 8 juin 2024

 

1- “Pensat i fet”

L’expression « pensat i fet », littéralement traduite par « pensé et fait », est un état d’esprit qui met en avant la spontanéité. En France, pour parler d’une décision prise sur un coup de tête, on utilise l’équivalent : “aussitôt dit, aussitôt fait”.

une personne en train de sauter
@Unsplash.

Par exemple : “J’ai vu l’autre jour que le Mercadona recrutait, pensat i fet, je suis allé déposer un CV.”

 

2- “Fem foc o fugim?”

Une autre expression fréquemment utilisée est “fem foc o fugim ?”. Son emploi a lieu lorsqu’un choix doit être fait, mais que la situation reste indécise. Elle se traduirait en français par “on fait un feu ou on y va ?”. Son objectif est de forcer une décision sur le moment. Par exemple : “Bon, est-ce que ce soir on mange de la paella ? Cela fait 10 minutes qu’on hésite ! Fem foc o fugim ?

 

10 choses à ne JAMAIS faire à Valencia

 

3- “Et vull més que un bon cagar”

La troisième expression, aussi surprenant que cela puisse paraître, peut être employée pour exprimer une grande affection envers quelqu'un. Après tout, aller aux toilettes n’est-il pas un signe de bonne santé ? D’où la comparaison. Littéralement, l’expression signifie aimer une personne encore plus que le fait d’aller aux toilettes. Cela se passe d'exemples, non ?

toilettes
@Jan Antonin Kolar, Unsplash

 

4- “A fer la mà”

La signification de l’expression “a fer la mà” peut varier suivant les situations. Bien que sa traduction en français serait « serrer la main », son sens en valencien n’a rien à voir avec ce geste de politesse quotidienne. En ajoutant au début de l’expression le verbe “estar” (qui signifie “être”), on cherche à se plaindre de la distance entre deux points.

une personne regardant dans des jumelles
@mostafa meraji, Unsplash. 

Par exemple : “Bilbao se situe à l’opposé de Valencia, on ne va pas y aller ! Está a fer la mà !”.  A l’inverse, l’expression seule peut être utilisée de manière insultante pour envoyer balader quelqu’un. Par exemple : “J’en ai marre de me disputer avec toi ! A fer la mà !”.

 

5- “Per collons”

Cette cinquième expression valencienne décrit une situation inévitable et souvent désagréable. Sa traduction française, « par le cou », ou de manière plus vulgaire « par les testicules », laisse comprendre que l'on agit à contrecœur, qu'on le veuille ou non.

Par exemple : « Comme tout le monde, nous payons tous nos impôts per collons. »

 

6- “Au cacau”

Si vous souhaitez étendre encore plus votre vocabulaire valencien, voici une expression que vous pourrez ressortir facilement. Plutôt que de saluer à la manière espagnole avec un “hasta luego” ou un “adiós”, adoptez cette formule plus expressive et vernaculaire : “au cacau” !

personnes en train de dire au revoir
@Freepik

 

7- “El mocho” (au lieu de la “fregona”)

Voici un exemple qui peut en confondre plus d’un ! Si vous apprenez l’espagnol et que vous vivez à Valencia, vous serez surpris d’entendre le mot “mocho” utilisé systématiquement à la place du terme “fregona” (qui selon la RAE est le seul à signifier “serpillère”). Eh bien, c’est simplement qu’ici, le mot valencien est totalement entré dans l’usage et dans la langue de Cervantes… à tel point que de nombreux Valenciens croient de bonne foi employer un terme espagnol alors qu’ils utilisent un mot de leur langue locale. De quoi désorienter les expatriés fraîchement arrivés... et quelques Espagnols !

serpillères sur un mur rouge
@PAN XIAOZHEN, Unsplash

 

8- “¡De categoría!” (ce n’est pas du valencien)

En français, « de catégorie » n'a pas de sens particulier. Cependant, à Valencia, l'expression « ¡De categoría! » est utilisée pour qualifier quelque chose de merveilleux, supérieur ou spécial. En résumé, c'est une manière de dire que tout est parfait pour vous et que rien de mieux ne pourrait arriver.

Par exemple : « Aujourd’hui il fait super beau pour se balader à l’Albufera ! ¡De categoría! »

 

Parc Naturel de l’Albufera : un écrin de nature près de Valencia

 

9- “Hacer frescoreta”

Bien que Valencia soit connue pour son soleil et sa chaleur, la ville connaît également des périodes plus fraîches. « Frescoreta » décrit le froid maximal, contrairement au « caloret » (la chaleur). Même si les températures restent douces en hiver, l'humidité peut donner une sensation polaire… le soir ou le matin.

bouldogue français sous une couverture pour se protéger du froid
@Matthew Henry, Unsplash

Par exemple : « Hace frescoreta en cette journée de janvier ! »


 

10- “Xé, Nano o Tete”

“¡Xé!” est une interjection synonyme de “¡Hombre!”, “ ¡Mira! ou encore “¡Vaya!”. C’est une manière d’interpeller quelqu’un. “Nano” et “Tete”  permettent de s’adresser à un ami ou un proche de la même manière que “tío/tía” en espagnol.

Par exemple : “¡Xé, Nano !” “¡Xé, Tete ! Comment tu vas ?”. 

 

Et pour finir, une dernière petite expression en bonus !

 

Et... 11- “Agua natural”

Plutôt entendue dans les restaurants, voire dans les bars, demander une “agua natural” ne consiste pas à boire une eau naturelle et sans artifices. Elle se traduit plus comme une eau à température ambiante et sans glaçons.

bouteille d'eau
@Steve Johnson, Unsplash

Par exemple : “En boisson je prendrai seulement une agua natural car il ne fait pas très chaud aujourd'hui.”

Voilà un avant-goût des expressions typiques de Valencia (cette liste est bien sûr loin d'être exhaustive). En ajoutant ces formules authentiques à votre vocabulaire, vous passerez pour un véritable natif de la région.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions