Dimanche 25 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JOYEUSES FÊTES - Petit tour des célébrations de Noël en Europe

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 24/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 24/12/2018 à 07:09
rome

En ce 24 décembre, lepetitjournal.com de Tunis vous souhaite un joyeux Noël, et par avance, une excellente année 2019
Si Noël est fêté jusqu'en Tunisie, c'est en Europe que l'on trouve les plus beaux hommages à cette tradition magique, initialement dédiée à la célébration de la naissance de Jésus et devenue fête de la famille des enfants

FRANCE : Joyeux Noël

Le Père Noël vient du ciel en traîneau. Il dépose les cadeaux dans les souliers des enfants déposé au pied du sapin richement décoré, dans la nuit du 24 au 25 décembre. Le plus souvent, on fête Noël en famille. Le repas de Noël est le plus souvent constitué de dinde et bûche de Noël. Le vin chaud est aussi souvent à l'honneur dans les campagnes.

En provence, le réveillon de Noël ne peut se concevoir sans les 13 desserts traditionnels : la célébration de la Nativité en Provence garde un caractère de fête religieuse et familiale. La coutume des treize desserts est assez ancienne. Elle pourrait avoir pris naissance parmi les membres du "Cremascle", une association marseillaise de la fin du XIX siècle. Les 13 desserts symbolisent, au moment de la Cène, Jésus entouré de ses 12 apôtres. Elle regroupe aussi différents symboles, comme :
- celui de quatre ordres religieux mendiants,
- la coutume de rompre la pompe à l'huile, en souvenir du "pain rompu" par le Christ. Si on la coupe on est ruiné dans l'année,
- les fruits d'Afrique font référence aux Rois Mages,
- les nougats, blanc et noir, représenteraient le bien et le mal.

NOEL PARIS

ANGLETERRE : Merry Christmas

Les préparations commencent bien en avance, par l'envoi de cartes de Noël et l'installation d'un arbre de Noël dans l'endroit principal de la maison. La tradition de l'arbre de Noël (Christmas tree) a commencé grâce au mari de la Reine Victoria, le Prince Albert, qui a amené cette coutume de l'Allemagne en 1840.
Certaines maisons sont décorées avec des plantes vertes à feuilles persistantes, qui ne perdent pas leurs feuilles en hiver. On met également une couronne de houx sur la porte de devant et des guirlandes de houx, de lierre et de branches de sapin à l'intérieur, des bouquets de gui au dessus des portes - chaque couple passant en dessous devant s'embrasser ! On prépare de la nourriture traditionnelle : les célèbres "mince pies", le copieux "Christmas cake" et le fameux "Christmas pudding".
Les cadeaux sont placés sous l'arbre de Noël, la nuit précédant le jour de Noël (Christmas Eve). Pratiquement tout le monde s'assoit pour son dîner de Noël, tôt dans l'après-midi du jour de Noël, pour prendre le repas traditionnel composé de dinde rôtie (roast turkey), mais certaines familles préfèrent l'oie (goose) ou le boeuf rôti (roast beef). On fait suivre la dinde du Christmas pudding, qui est servi flambé au Brandy.

ESPAGNE : Feliz Navidad

Pour les espagnols, Noël est avant tout une fête religieuse. On fête la naissance de Jésus-Christ.  Le 24 décembre veille de Noël "la Nochebuena" : Certains des plats typiques des célébrations de "la Navidad " en Espagne sont le porc et l'agneau (préparé dans beaucoup d'endroits de Castille), la dinde, et la dorade sur les côtes. Les desserts sont le turron, le mazapán et les polvorones. Après le plus grand dîner de l'année, beaucoup se rendent à minuit à la « messe du coq » (la misa del gallo), appelée ainsi parce que le coq est considéré comme le premier annonciateur de la naissance de Jésus et aussi parce que la messe se termine à peu près au chant du coq, vers 4-5 heures du matin.
Le 25 décembre, jour de Noël : le jour de Noël on déjeune habituellement en famille, et il arrive que le Père Noël passe, mais cette coutume n'est pas aussi populaire que dans les autres pays d'Europe, les Espagnols attendent traditionnellement la journée des Rois Mages pour la distribution des cadeaux.

BELGIQUE : Zalige Kertfeest

Saint-Nicolas vient le 6 décembre avec son âne chargé de jouets. Près de la cheminée, les enfants déposent un navet et une carotte pour l'âne. Les enfants reçoivent beaucoup de friandises et de chocolat ce matin-là. La veille, on mange souvent des spéculoos en forme de Saint-Nicolas.

Dans les villes universitaires, les étudiants désertent les salles de cours et se rassemblent pour défiler, chanter et boire jusqu'à plus soif. Cette "guindaille" est en partie financée par une collecte que les étudiants effectuent dès le levé du jour, une chope à la main. Traditionnellement, les bourgeois récalcitrants à verser leur contribution sont aspergés de farine et bombardés d'oeufs.
De nombreuses villes de Belgique organisent des "marchés de Noël", les odeurs de pâtisserie et de vin chaud se répandent partout. Au réveillon, on retrouve comme presque partout la coûtume de la Dinde de Noël, ou de l'Oie. Puis il est coûtume de déguster, dans la région de Nivelles et à Andenne, des cougnous ou cougnolles, délicieux petits biscuits figurant l'enfant Jésus. A Liège, on fait sauter des boukètes, qui sont des crêpes à la farine de sarrasin agrémentées de raisins de Corinthe ou de ronds de pommes, frites à la poêle avec du beurre, et servies saupoudrées de sucre fin ou de cassonade. On les accompagne d'un bon vin chaud.

ALLEMAGNE : Frohe Weihnachten - Frohliche Weihnachten

Ce sont les allemands qui ont inventé la tradition du sapin de Noël, il y a 400 ans. Dans le nord du pays, c'est St-Nicolas qui apporte les cadeaux le 6 décembre. Il descend du ciel dans une luge. Mais dans le sud, c'est le Père Noël qui récompense les enfants qui ont été sages pendant l'année. Souvent, les Allemands mangent du pain d'épices orné d'un petit texte. Certaines familles préparent des calendriers très originaux avec des guirlandes et des petits paquets. Chaque dimanche de l'Avent, on allume une chandelle de la couronne.
La Sainte Barbara est la période où l'on met des branches de forsythia dans un vase qui fleuriront pour Noël.
Au repas de Noël, les allemands dégustent une oie grillée accompagnée de chou rouge et de pommes. Au sud, majoritairement catholique, les enfants croient que l'enfant Jésus personnifié par une jeune fille toute de blanc vêtue et coiffée d'un voile, apparaît le soir de Noël. À cause de la sécularisation et de l'influence des États-Unis, cette tradition tend à être remplacée par la figure du Weihnachtsmann (père Noël) dans les régions protestantes du Nord, du Centre et de l'Est. Les enfants lui écrivent une liste de cadeaux quelques semaines avant qui est envoyée à son adresse. Au matin du 24 décembre, les enfants posent une petite assiette avec de petits gâteaux de Noël et un verre à lait devant la fenêtre et attendent jusqu'au soir quand le Christkind apporte les cadeaux. Le son de la petite clochette, une fenêtre ouverte, les gâteaux entamés et le verre quasiment vide sont des signes qu'il est passé.
Le jour des Rois, des enfants déguisés en Rois mages écrivent les initiales des trois Rois sur les portes.

ITALIE : Buon Natale

En Italie, la fête de Noël dure 3 jours, du 24 au 26 décembre. Les traditions varient d'une région à l'autre, si bien que les petits Italiens ne reçoivent pas tous leurs jouets en même temps. Dans le nord, c'est le Père Noël "Babbo Natale" ou le Petit Jésus "Gesu Bambino" qui distribue les cadeaux le 25 décembre. Ailleurs, c'est Sainte Lucie "Santa Lucia" le 13 décembre.

Les derniers servis devront attendre jusqu'au 6 janvier, date sacrée où Befana, la vieille sorcière aux cheveux blancs passera. Vêtue de noir avec de vieilles chaussures toutes déchirées, elle se déplace sur son balai et distribue des friandises aux enfants sages et du charbon aux autres. Bien sûr, les enfants veillent à disposer des chaussettes vides dans un coin de la maison pour y accueillir les bonbons.

La crèche, l'un des symboles les plus significatifs de Noël, est originaire d'Italie. Selon la tradition, les familles italiennes l'installent neuf jours avant la naissance du Christ.
Bien sûr, pas de Noël sans le traditionnel "Panettone". Ce gâteau aurait vu le jour vers 1490 à Milan, mais bien vite on l'adopta dans toute l'Italie.
Les Italiens dégustent aussi le Pandoro originaire de Vérone, plus récent.
Enfin, le Panforte ou pain fort était à l'origine une friandise de Sienne, en Toscane, sa popularité s'est étendue sur toute l'Italie.

GRÈCE : Eftihismena Christougenna

La période des fêtes de fin d'année débute la veille de Noël jusqu'à l'Épiphanie, sur une période de 12 jours appelée Douzaine : de nombreuses coutumes sont célébrées à travers tout le pays, qui varient d'une région à l'autre. Elles résultent de fêtes chrétiennes et de croyances païennes que le Christianisme a tenté en vain de balayer. Ainsi les saints ont pris la place des héros et des dieux, protégeant et aidant selon leurs particularités. La persévérance et l'attachement d'une population pour la plus grande partie agricole, à des coutumes ancestrales, ont obligé l'Église d'accepter les comportements contraires à ses dogmes. Au point que vers la fin de l'époque romaine l'Église a remplacé toutes les fêtes païennes chères à la population comme les saturnales, les calendes et autres, en les transformant en fêtes chrétiennes. Traditionnellement, chaque maison s'ornait d'une maquette de bateau, en bois, décorée d'une guirlande lumineuse ou de petites bougies, aujourd'hui souvent remplacée par le fameux sapin.

La tradition de Saint Nicolas

Le 6 décembre on commémore saint Nicolas de Myre. Saint Nicolas vécut au ive siècle, à Myra, dans la Turquie actuelle. C'était un évêque. On dit de lui qu'il protégeait les enfants et les veuves et qu'il faisait plein de miracles. Il est mort un 6 décembre et il devient le patron des marins, des commerçants, des boulangers, des bouchers, des tailleurs, des tisserands, des voyageurs, des prisonniers, des avocats, des notaires, des prêteurs sur gage, des mendiants et surtout des enfants ! Depuis le xive siècle, la coutume veut que le 6 décembre saint Nicolas offre des cadeaux aux enfants.
Aujourd'hui, joué normalement par un membre de la famille et après que les enfants ont récité un poème, il lit son livre ?d'or? si ceux-ci ont été sages pendant l'année. Si tel est le cas, il leur donne des friandises ou des petits cadeaux. Mais ceux qui n'étaient pas sages doivent s'exposer au Père Fouettard accompagnant le saint Nicolas qui dispense des coups de fouet aux vilains garnements.

Les plus belles décorations de Noël :

Les plus beaux marchés de Noël se trouvent en : Allemagne, Belgique, Lorraine, Alsace, Autriche, Suisse, Angleterre et bien sûr à Paris : tous les ans, des touristes viennent du onde entier admirer les Champs Elysées illuminés, et les fabuleuses animées des Galeries Lafayette, ainsi que le sapin géant à l'intérieur du magasin, décoré par de grands noms du luxe comme Swarovski ou Chanel ...

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tunis

TOURISME

RASTANGELA - 3e édition du Festival de musique alternative

La troisième édition de " RASTANGELA " Festival de musique alternative, aura lieu à Bizerte du 22 au 25 août 2019. Le programme débutera avec ZÃY de Sabrine Jenhani, comprendra outre les concerts,

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet