Lundi 24 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Top 3 des raisons de louer un appartement meublé quand on est expatrié

Par My expat | Publié le 27/04/2018 à 15:16 | Mis à jour le 27/04/2018 à 17:54
top3desraisonsdelouerunappartementmeublé- myexpat

De plus en plus utilisée, la location meublée - par opposition à la location vide - offre un cadre rassurant pour réaliser un investissement locatif réussi. Entre rentabilité plus élevée, régimes fiscaux alléchants ou encore vacances locatives diminuées, découvrez plus en détails les 3 raisons majeures de l'intérêt de louer en meublé.
 

Une rentabilité plus élevée

La location meublée a le vent en poupe. Son offre locative a plus que doublé en 30 ans. Cette option séduit donc de plus en plus, et aussi bien les locataires que les investisseurs. Pour ces derniers, les loyers perçus sont en moyenne supérieurs de 10 à 30 % à ceux des logements vides. En région parisienne, un logement de moins de 20 m² est loué 12 % plus cher, tandis qu’avec un logement de 20 à 30 m² cette différence atteint 26 %. Cet écart de prix est encore plus accentué en province. Résultat : comme les frais d’ameublement sont rapidement amortis, la rentabilité locative d’un meublé est bien souvent meilleure que celle d’un logement loué vide.

 

Des régimes fiscaux favorables

Pas de bon investissement locatif, sans un bon régime fiscal ! Cela tombe bien, lorsque vous louez un logement meublé, vous relevez du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP). Ainsi, vous déclarez vos revenus dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

 

    Régime micro-BIC

Jusqu’à un seuil de 70 000 euros de recettes annuelles, le régime simplifié du micro-BIC s’applique et vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50% sur vos revenus locatifs. Et cela, sans avoir à apporter le moindre justificatif ! Pour les revenus locatifs issus d’un bien non meublé, l’abattement forfaitaire est seulement de 30 %.

 

Vous pourriez aussi lire : La fiscalité immobilière des expatriés non-résidents

 

    Régime réel simplifié

Si le bien engendre des coûts conséquents, vous avez tout intérêt à déclarer vos frais réels. Et là encore, vous avez une carte intéressante à jouer. Vous allez pouvoir déduire de vos revenus locatifs : les frais de notaire, les frais d'entretien et de réparation, les impôts locaux, les frais de gestion et d'assurances, l'amortissement du mobilier et même les intérêts d’emprunt ! Ce régime est moins simple à gérer que le micro-BIC, puisque vous devez tenir une comptabilité, mais cela peut vous permettre de déduire une part importante de vos frais, voire, en cas de déficit, de les imputer sur les années suivantes et ainsi réduire durablement votre imposition.

 

Une forte demande locative

Les biens meublés attirent une clientèle spécifique. Situés en majorité dans des zones urbaines et souvent d’une taille plus réduite que les biens loués non-meublés, ils conviennent parfaitement aux étudiants à la recherche d’un studio tout équipé. En l’occurrence, il existe une forte demande sur ce type de logement. Pour le propriétaire, c’est la garantie de louer facilement. Le risque d’impayés est également moindre, les étudiants bénéficient le plus souvent de garants, leurs parents, qui vont prendre en charge les loyers. Enfin, les professionnels en mobilité sont également friands de meublés. Dans ce cas, les loyers sont généralement réglés par leurs sociétés.

 

>> Contactez My expat <<

 

 

Nous vous recommandons

my-expat-investissement-immobilier

My expat

My expat organise les projets immobiliers des expatriés.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat & Vie Pratique

ASSOCIATION

Au secours, je rentre en France !

L’association France Retour Accueil organisait la semaine dernière son café de rentrée. L’occasion pour ses membres de se serrer les coudes dans une période de transition souvent délicate, le retour..

Ma Vie d'Expat

Bucarest Appercu

COUPLE FRANCO-ROUMAIN - Amandine et Laurentiu

Pour cette rentrée, la rédaction est allée à la rencontre d'un couple franco-roumain qui va vous redonner du peps, une Française, Amandine, illustratrice indépendante et Laurentiu, un acteur roumain q

Le Mag

Afrique du Sud: le fruit du baobab, au bonheur des dames

Longtemps, Annah Muvhali a vécu sous les baobabs en ne profitant guère que de leur ombre. Cette Sud-Africaine s'est aujourd'hui lancée avec succès dans la vente de leurs fruits, un "super-aliment"