Jeudi 18 juillet 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FORMATION - Les MOOC, une vraie révolution de la formation et de l’éducation ?

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 27/03/2017 à 11:23 | Mis à jour le 28/03/2017 à 08:56
computer-472016_640

Qu'il s'agisse de développer ses compétences en informatique, d'apprendre les nouvelles tendances culinaires ou d'obtenir un certificat de gestion de projet, les MOOC, ou Massive Online Open Courses, donnent accès à des formations dans des domaines variés de manière interactive et flexible. Pour les expatriés, cette nouvelle forme d'apprentissage et de formation représente souvent une aubaine pour ceux qui changent de vie. Origine et Décryptage de ce phénomène en pleine expansion.  

 

Les Etats-Unis, précurseurs de la formation en ligne 

Les MOOC trouvent leurs origines aux Etats-Unis où ils ont été largement popularisés par des prestataires tels que CourseraUdacity et edX, souvent associés aux meilleures universités américaines pour développer un nouveau format de formation en ligne. Ils offrent aujourd'hui près de 4000 cours.  A l'origine, simples cours uniques ouverts gratuitement à tous, ils s'ouvrent aujourd'hui à des spécialisations plus approfondies validées par des certificats payants et plus récemment à des diplômes dans certains cas.

 

La France propose également une offre de MOOC riche et variée émanant à la fois du public et du privé

Si le mouvement vient des pays anglo-saxons, les MOOC se déclinent également en français avec entre-autres la plateforme Openclassrooms ou le groupement d'intérêt public FUN pour France Université Numérique. 

Openclassrooms offrait déjà en 1999 des tutoriaux de programmations informatiques et les a convertis en MOOC à partir 2012. Elle en compte aujourd'hui plus de 1000, en français essentiellement mais aussi en anglais et en espagnol, produit par le prestataire lui-même ou en partenariat avec des universités ou des entreprises. 

La plateforme FUN est quant à elle une initiative lancée par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche en octobre 2013 et vise à fédérer les projets des universités et écoles françaises pour leur donner une visibilité internationale. Le catalogue de cours disponibles s'est continuellement enrichi pour proposer une variété de formations répondant aux besoins de tous les publics et qui couvre de nombreuses thématiques : de la fiscalité («TVA et collectivités territoriales : ayez les bons réflexes ») à l'aéronautique («  Comment vole un avion ?) en passant par la technologie  (« Fabriquer un objet connecté ») avec plus de 170 cours.

 A noter également que Coursera, le leader américain des MOOC, collabore désormais avec 11 prestigieuses écoles françaises dont Polytechnique, l'ENS, ESCP Europe, CentraleSupélec, HEC et Sciences Po avec lesquelles il partage les revenus générés.

 

/Singapour/book-2869

Singapour, un gouvernement pro-actif en matière d'éducation et de formation en ligne

La cité-Etat qui caracole en tête les classements TIMS, Pisa et Shanghai pour l'éducation secondaire et le supérieur a vu dans les MOOC l'opportunité de faire évoluer son enseignement supérieur vers un système de formation permanente à la carte où chacun améliore ses compétences au fur et à mesure de sa carrière en relation avec son entreprise. Depuis le 1er janvier 2016, Singapour accorde à tous les citoyens de plus de 25 ans un droit annuel à la formation de 500 euros. Cette somme leur permet de suivre des cours dans les domaines qu'ils choisiront auprès de 500 MOOC répertoriés par le gouvernement.

 

La formation continue pour entreprise et l'éducation des exécutifs, l'avenir des MOOC ? 

Cet axe de développement génère une vraie appétence de la part de nombreuses entreprises qui proposent à leurs salariés des opportunités d'e-learning plus interactives, plus ludiques et moins couteuses grâce aux MOOC ou aux COOC pour corporate online open courses

De nombreuses initiatives lancées par Coursera for Business notamment ont déjà séduit de nombreuses entreprises en France telles que L'Oréal, Air France, Criteo, Booking.com ou encore Gemalto qui utilisent l'outil pour proposer à leurs employés des formations sur des besoins très spécifiques comme la programmation ou plus généraux pour répondre aux intérêts des employés. C'est un outil de formation mais aussi de recrutement et de rétention des employés. 

L'éducation des exécutifs représente un vrai relai de croissance pour les acteurs de l'enseignement supérieur et les prestataires de formations continues et attise de nombreuses velléités de business puisque ce marché table sur un objectif d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2020 en France, contre 400 millions aujourd'hui d'après le rapport Germinet. Il ne reste que trois ans !

Les MOOC semblent avoir trouvé un système économique autonome pour démocratiser et ré-imaginer l'éducation et la formation.Ils offrent des cours de grande qualité et donnent accès à des intervenants de prestiges gratuitement ou à moindre coût avec une grande flexibilité puisque la contrainte logistique est grandement réduite. Mais hélas le format a encore du mal à retenir ses participants car moins de 10% des inscrits complètent les cours. Le taux d'échec est néanmoins relatif au degré d'implication : gratuit vs payant. Pour une proposition gratuite environ 8% des personnes inscrites  finissent un cours contre 65% pour les formations payantes avec un certificat à la clef. 

Une offre pléthorique de cours qu'il faut savoir sélectionner 

Aujourd'hui les 3 catégories les plus populaires en nombre d'apprenants et en revenus sont le business, la technologie et les « data ». Le cours le plus populaire dans le monde avec plus de 2 millions d'apprenants est « Apprendre à apprendre » (Learning how to learn) de l'Université de Californie à San Diego, délivré par Coursera. Ce cours permet d'acquérir facilement des techniques d'apprentissage utilisées par de nombreux experts dans le domaine des arts, de la musique, de la littérature, des mathématiques, des sciences, du sport et bien d'autres, et permet de comprendre comment notre cerveau utilise différents modes d'apprentissage.

En France ce cours prend également la première place, suivi de « Apprentissage automatique » (Machine learning) de l'Université de Stanford, délivré par Coursera. Ce cours couvre les fondements théoriques de l'apprentissage, de l'intelligence artificielle, du savoir-faire requis pour appliquer ces techniques à de nouveaux problèmes et des meilleures pratiques en ?uvre dans la Silicon Valley.

Au milieu de l'offre pléthorique, il est difficile de se repérer et de savoir lequel choisir. Sélection de cours qui ont attisé notre curiosité: 

-Etablir une présence professionnelle à travers une communication interculturelle efficace (Establishing a Professional ?Self' through Effective Intercultural Communication) de la National University of Singapore délivré par Coursera.  Ce cours permet d'apprendre à communiquer efficacement grâce à 7 principes de communication verbale, non verbale, intra et interpersonnelle et à établir des relations avec ses collègues dans un environnement international culturellement diffèrent. 

-Lancer son entreprise innovante (Launch your innovative venture) par l'école Polytechnique délivré par Openclassrooms. Ce cours s'adresse aux futurs entrepreneurs qui ont converti leur idée en projet structuré et souhaitent désormais lancer leur business. Ce cours les accompagnera dans l'établissement des projections financières, du business plan, de la ?story line' et dans l'art du pitch.

-Développer son intelligence professionnelle : Apprendre à se vendre (Becoming Career Smart: How to Sell Yourself) de l'Université de Deakin délivré par FutureLearn. Ce cours s'adresse aux personnes en recherche d'un nouveau challenge professionnel et leur permet d'identifier leurs forces et compétences apprendre à se vendre. 

-La pleine conscience au service du bien-être et de la performance (Mindfulness for Wellbeing and Peak Performance) de l'Université Monash par FutureLearn. Ce cours introduit les participants aux techniques de pleine conscience et méditation pour réduire le stress et améliorer ses performances personnelles et professionnelles.

-Le chinois pour les débutants (Chinese for Beginners) de l'Université de Pékin délivré par Coursera. Ce cours est une initiation aux Chinois, incluant une introduction aux phonétiques et expressions courantes. Il a pour objectif de pourvoir l'étudiant d'une connaissance linguistique lui permettant de soutenir une conversation basique. 

-L'essentiel de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à travers le monde (Essentials of child and adolescent psychiatry across the world) de l'Université Paris Sud délivré par FUN. Ce cours est destiné à un public souhaitant apprendre les notions de base en pédopsychiatrie et couvre notamment la dépression, l'autisme, les problèmes d'attention, l'hyperactivité ainsi que l'accompagnement et le traitement de ces maladies.

-Introduction aux méthodes de la police scientifique (Introduction to Forensic Science) de la Nanyang Technological University délivré par Coursera. Nous avons tous suivi des séries télévisées sur la police scientifique mais quelle est la réalité de terrain ? Quelles sont les vraies techniques utilisées ? Le cours a pour objectif d'éclairer sur le travail des scientifiques et est illustré par de nombreux cas réels à Singapour notamment.  

 

Il ne vous reste désormais plus qu'à vous connecter aux plateformes de MOOC pour découvrir ces multiples opportunités de se cultiver, de se former, se professionnaliser ou de s'enrichir à la carte et adopter dès aujourd'hui la révolution numérique.

 

Géraldine Gauthier-Bachelier, www.lepetitjournal.com/singapour,  mardi 28 mars 2017

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Anthony Chaumuzeau – Passionné de coopération et d’action culturelle

​​​​​​​Rencontre avec Anthony Chaumuzeau, Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France à Singapour. L'occasion d’évoquer notamment le prochain festival Voilah!, qui se tie

Vivre à Singapour

Visas : Ouverture du centre VFS à Singapour

M. Vinay Malhotra, Regional Group Chief Operating Officer (Middle East, South Asia & China) àVFS Global, M. Marc Abensour, Ambassadeur de France à Singapour et Mme Sandrine Lelong-Motta, sous-directri

Sur le même sujet