TEST: 2288

Découvrez comment Singapour traite ses déchets et ordures ménagères

Par Catherine Zaccaria | Publié le 20/01/2022 à 18:30 | Mis à jour le 27/01/2022 à 12:20
Photo : @splashabout
poubelles de tri dechets

À Singapour, plus de 7,2 millions de tonnes de déchets solides ont été générés en 2019 dont 2,95 millions de tonnes n'ont pas pu être recyclées ! Ce sont beaucoup de déchets qui doivent être gérés et éliminés avec soin et efficacité.


Qu’advient-il de nos emballages en plastique et sacs en papier une fois dans la poubelle ? Comment sont traités les déchets électroniques ?

La gestion des déchets est l'un des plus grands défis croissants auxquels nous sommes confrontés et qui devient de plus en plus sérieux d'année en année ! Rien qu'à Singapour, environ 930 millions de kg de déchets plastiques sont jetés chaque année, dont 96 % sont non recyclables et doivent être éliminés. Cela signifie qu'il est probable que presque tous vos sacs, bouteilles et contenants en plastique deviendront des déchets plastiques qui affecteront l'environnement, même s'ils sont traités correctement.

 

dechets plastiques recyclage
@jannerboy62

 

Outre les produits nocifs, les polluants toxiques, les risques pour la faune et la flore, il faut au moins 400 ans au plastique pour se décomposer naturellement, c'est long ! À Singapour, 7,23 millions de tonnes de déchets doivent être gérés, recyclés et éliminés.

 

Gestion des déchets dans un monde post COVID-19

Il existe 5 types généraux de déchets provenant de nos activités quotidiennes qui contribuent à la majeure partie de la production de déchets de Singapour en 2019.

Leu gestion devient de plus en plus complexe compte tenu des changements sociétaux qui ont un impact sur les modes de vie quotidien des Singapouriens (et des gens en général à travers le monde). Avec la livraison des repas à domicile ou les plats à emporter, les emballages (fourchettes et cuillères incluses) sont très probablement des déchets plastiques. Et les masques que nous portons tous les jours et partout où nous allons ? Ceux-ci deviennent également des déchets et peuvent contenir des germes et des maladies. De plus, le masque est également composé d'un composite de plastique, de fibres de tissu et de métal, ce qui le rend encore plus complexe à éliminer et presque impossible (et non hygiénique) à recycler sans aucun traitement.

 

Comment les déchets sont-ils gérés à Singapour ?

La gestion des déchets à Singapour est gérée par l'Agence nationale pour l'environnement (NEA), qui est chargée de gérer le système de gestion de tous les déchets, généraux et dangereux.

Quels sont exactement les types de déchets que nous générons à Singapour ? Eh bien, il existe trois catégories de déchets solides à Singapour, chacune apportant des défis uniques dans la façon dont ils sont collectés, manipulés et éliminés.

Les déchets d'emballage

En 2018, plus d'un tiers des 1,6 million de tonnes de déchets ménagers de nos foyers étaient constitués d'emballages, qui comprennent toutes nos bouteilles en plastique, briques de lait, sacs en papier, boites d’œufs et boîtes métalliques. Les contenants d'emballage à usage unique tels que les yaourts individuels, les jus d'orange et les bouteilles de boissons gazeuses sont l'un des principaux responsables des déchets d'emballage. Ces contenants, malheureusement, ne peuvent pas être recyclés s’ils ne sont pas nettoyés car ils contiennent de la nourriture.

 

emballages a recycler
@jasmin_sessler

 

Les déchets alimentaires

Le gaspillage alimentaire est l'une des plus grandes sources de déchets à Singapour et a augmenté de 30 % au cours des 10 dernières années ! En 2019, plus de 744 000 tonnes de déchets alimentaires ont été générées dont plus de 80 % ont été éliminées.

Certains de ces déchets alimentaires sont inévitables - comme les coquilles d'œufs, les carapaces de crabe, les arêtes de poisson et les os de poulet, il y a en fait une grande partie des déchets alimentaires qui peuvent être évités. Il s'agit notamment des aliments périmés, des fruits et légumes qui se gâtent à cause d'un stockage inapproprié et des restes d'un repas qui se périment.

 

dechets alimentaires
@BeverlyLloydroberts

 

Les déchets électroniques (E-déchets)

Que ce soit votre ancien téléphone portable ou votre ordinateur portable vieux de 10 ans, les déchets électroniques sont un type de déchets qui augmente à mesure que nous devenons plus riches et que la technologie continue de progresser et que de nouveaux gadgets sont inventés.

Singapour produit en moyenne 60 000 tonnes de déchets électroniques chaque année, dont moins de 6 % sont recyclés. Le défi avec les déchets électroniques est la présence de produits chimiques nocifs tels que le cadmium, le plomb et d'autres métaux lourds qui pourraient affecter la santé humaine et l'environnement s'ils ne sont pas éliminés correctement.

Les déchets électroniques sont l'un des types de déchets les moins recyclés à Singapour !

 

 

dechets electroniques
@pixabay

 

Collecte des déchets - Une tâche difficile gérée par les collecteurs de déchets publics

Avant que les déchets puissent être recyclés ou éliminés, ils devront être collectés. Cette tâche est gérée par des collecteurs de déchets généraux agréés (general waste collectors (GWCs)) qui gèrent la collecte des matières recyclables et des déchets pour les différentes parties de Singapour.

Comment nos déchets sont éliminés ?

Alors que le recyclage est la meilleure option pour traiter les déchets générés, environ 41% devront être éliminés et à Singapour, cette élimination se fait par le biais des usines d'incinération des déchets dans le but d’une valorisation énergétique ainsi que dans la décharge de Semakau.

Incinérer les déchets solides avec des usines de valorisation énergétique

L'incinération de déchets comme la nourriture, le papier, les déchets dangereux et médicaux contribue à réduire le volume des déchets solides d'environ 90 %. Cela se fait à travers quatre usines de valorisation énergétique des déchets qui sont : Tuas, Senoko, Tuas South et Keppel Seghers Tuas Waste-To-Energy Plant. Les cendres de l'incinération sont ensuite transportées vers la décharge de Semakau pour être enfouies.

Enterrer les déchets dans la décharge de Semakau

S'étendant sur plus de 3,5 kilomètres carrés, la décharge de Semakau est la première et la seule décharge de la cité-Etat située au large de Singapour. Les déchets non recyclables qui ne peuvent pas être incinérés (comme nos plastiques) sont envoyés ici pour être enfouis.

 

 

ile semakau

 

Alors qu'il est estimé que la décharge durera jusqu'en 2045, nos déchets sans cesse croissants mettent à rude épreuve cette échéance, obligeant le gouvernement à se lancer dans diverses initiatives de gestion des déchets tant avec des partenariats avec des entreprises qu’avec la population.

 

Que fait le gouvernement pour réduire nos déchets ?

Heureusement, le gouvernement a pris des mesures proactives pour aider le pays à réduire le défi des déchets en s'attaquant à la fois à la production et à la collecte des déchets. Deux de leurs initiatives comprennent l'accord sur l'emballage de Singapour ainsi que le partenariat volontaire national pour le recyclage des déchets électroniques.

L'accord sur l'emballage de Singapour rassemble les entreprises dans un engagement à réduire les déchets d'emballage non seulement pour aider à réduire les déchets générés, mais aussi pour réaliser des économies de coûts.

En juillet 2019, plus de 239 parties étaient impliquées avec une réduction de plus de 54 000 tonnes de déchets d'emballages et environ 130 millions de dollars singapouriens d'économies réalisées sur une période de 10 ans.

Le partenariat volontaire national pour le recyclage des déchets électroniques rassemble des partenaires de l'industrie pour sensibiliser le public à l'élimination des déchets électroniques en toute sécurité et en fournissant plus de points de recyclage physiques pour faciliter le dépôt de ces objets.

 

Faire notre part en recyclant à Singapour

En tant que consommateurs, nous contribuons tous directement à la production de déchets à Singapour et avons un rôle à jouer dans la réduction des déchets pour un Singapour plus propre et plus vert ! Nous pouvons le faire en pratiquant les 3 R dont vous avez probablement entendu parler : réduire, réutiliser et recycler grâce aux bacs de recyclage et aux services de collecte de recyclage.

 

 

poubelle de recyclage

 

Localiser et recycler correctement les articles dans les bacs bleus

Le gouvernement mène en ce moment une campagne sur Facebook pour sensibiliser les habitants à un recyclage précis dans les poubelles bleues. Tout ce qui est à base de papier ou carton ne se recycle pas et les citoyens ne le savent pas toujours. En effet, les papiers d'emballage de nourriture avec un film plastique, les briques de lait, les conteneurs de repas, les cartons de pizza, etc ne se recyclent pas comme un simple papier ou carton.

 

Comment réduire notre production de déchets à la maison et sur le lieu de travail

  • Commandez moins de plats à emporter et de livraisons de nourriture
  • Achetez des produits moins emballés
  • Apportez une bouteille réutilisable pour vos boissons tout au long de la journée
  • Réduisez l'utilisation de pailles, verres, fourchettes et cuillères en plastique
  • Optez pour des relevés électroniques (de vos banques et détaillants d'électricité)
  • Imprimez sur les deux faces du papier lorsque vous êtes au bureau
  • Utilisez vos propres couverts réutilisables et apportez vos propres boîtes à lunch au travail
  • Réduisez vos déchets alimentaires en cuisinant uniquement les portions de nourriture dont vous avez besoin
  • Conservez correctement vos denrées périssables comme les fruits et légumes au réfrigérateur
  • Cherchez à consommer plus d'eau que de boissons gazeuses (l’eau du robinet est potable !)
  • Compostez vos aliments indésirables tels que les coquilles d'œufs, le marc de café, les restes de fruits et légumes
  • Pratiquer le recyclage

Donnez (ou vendez) vos vieux vêtements à d'autres dans le besoin ou donnez-les à des organisations telles que l'Armée du Salut, It’s Raining Raincoats, …

Faites don de vos excès de nourriture (comme des conserves, des pâtes) à la banque alimentaire de Singapour dans leurs différentes boîtes bancaires situées à travers l'île.

Ramassez vos déchets de papier indésirables tels que les journaux, les boîtes en carton et les vieux livres et donnez-les au Karang Guni de votre quartier

Recyclez vos déchets électroniques dans des points de recyclage désignés

N'oubliez pas de vous assurer que vos articles (en particulier les plastiques et le verre) ne sont pas contaminés par des aliments ou des liquides.

Le recyclage peut devenir un peu compliqué, mais n'ayez crainte, nous avons un guide pratique pour vous aider à savoir comment et où recycler chacun de vos articles - du papier et des vêtements aux vieux téléphones portables et bouteilles en plastique.

 

Où vont les matières recyclables ?

Tous les déchets collectés dans les bacs bleus sont collectés et acheminés vers des centres de valorisation pour tri en déchets de type papier, verre, métal et plastique. Ils seront ensuite envoyés vers diverses installations de recyclage et convertis en matières premières pouvant être utilisées pour de nouveaux produits.

  • Les plastiques seront broyés en morceaux plus petits, mélangés, extrudés et coupés en petits granulés qui seront vendus aux entreprises.
  • Le verre est nettoyé et broyé en calcins qui peuvent ensuite être fondus en de nouveaux produits.
  • Les papiers sont déchiquetés et trempés dans une pâte, puis raffinés en feuilles de papier qui peuvent être utilisées pour fabriquer n'importe quoi, des blocs-notes aux sacs de transport.
  • Alors que les métaux sont d'abord triés, compactés, puis coupés en petits morceaux et fondus en de nouveaux produits.

Réduire ses déchets est la première étape pour passer au vert !

 

 

Catherine Zaccaria

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef de l'édition singapourienne de Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale