Mardi 20 août 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COOPERATION SCIENTIFIQUE - Le programme MERLION fête ses 10 ans !

Par Cécile Brosolo | Publié le 21/03/2016 à 11:00 | Mis à jour le 22/03/2016 à 01:19
Merlin coopération scientifique

«MERLION» est le programme de coopération scientifique franco-singapourien. Piloté par le service scientifique de l'Ambassade de France à Singapour, il initie et favorise les échanges entre laboratoires de recherche des deux pays en finançant la mobilité des chercheurs. Depuis sa création en 2006, près de 180 projets ont été soutenus.

Des échanges scientifiques et technologiques croissants entre la France et Singapour

Composante majeure du rayonnement de la France sur la scène internationale, la diplomatie scientifique s'effectue au sein des services de coopération et d'action culturelle des ambassades, désormais regroupés dans le vaste réseau des Instituts Français pour développer des partenariats à travers le monde.

A Singapour, l'Institut Français Singapour (IFS) conduit et développe la coopération en matière culturelle, audiovisuelle, scientifique et universitaire. La section scientifique soutient et facilite le développement de projets de recherche, de laboratoires conjoints et les relations avec l'industrie, et elle aide les établissements d'enseignement français à tisser des liens académiques, afin de renforcer la place des sciences et technologies françaises à Singapour et accroitre les échanges entre les deux pays.

Depuis une quinzaine d'années, à l'instar de l'essor de la recherche à Singapour, les relations franco-singapouriennes n'ont fait que s'accroître. Durant les dix dernières années, les entreprises françaises sont devenues de plus en plus actives en R&D à Singapour[1]; quatre Unités Mixtes Internationales (UMI), sur les six présentes en Asie du Sud-est, et un Laboratoire International Associé (LIA) ont été créés à Singapour, faisant de Singapour la 2ème représentation du CNRS au monde. De nombreux projets sont en cours de création et des chercheurs français reconnus internationalement se sont installés de façon temporaire ou permanente à Singapour. On estime que plusieurs centaines de chercheurs français sont actuellement présents dans la Cité-Etat et ont ainsi décidé de faire une partie de leur carrière scientifique à Singapour, un nombre qui va croissant depuis des années.

Depuis 2014, le bureau régional pour l'ASEAN du CNRS est installé à Singapour, ce qui illustre l'importance de Singapour dans le paysage des coopérations scientifiques internationales. En 2014 toujours, l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) et son homologue singapourienne, la National Research Foundation (NRF), ont signé un accord dont le but est de financer des projets de recherche franco-singapouriens. Le premier appel à projets, lancé en 2014, finance des projets de recherche focalisés sur les matériaux, les nanotechnologies et les nano systèmes. Les projets sélectionnés seront financés, à partir de 2015, durant 3 ans à hauteur de 250 k? par l'ANR et 430 k$ par la NRF.

Le programme MERLION - Soutenir la mobilité des chercheurs.

PHC_MERLION_IFSMERLION est l'un des 67 programmes bilatéraux de soutien à la mobilité des chercheurs, appelés Partenariats Hubert Curien (PHC), en hommage au physicien cristallographe français, considéré à juste titre comme le père de l'Europe spatiale. Les PHC concernent tous les domaines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales et constituent un instrument privilégié de la coopération scientifique française avec ses partenaires.

Le programme finance les déplacements de chercheurs et d'étudiants entre la France et Singapour, dans le cadre de projets de recherche pour lesquels a minima un laboratoire français et un laboratoire singapourien se sont associés. Le financement direct des projets de recherches n'est pas concerné.

MERLION se décline en trois branches : MERLION PROJECT apporte son soutien, à hauteur de 30 000 EUR maximum sur deux ans, pour des missions de courtes durées entre la France et Singapour de chercheurs, post-doctorants ou étudiants en thèse ; MERLION WORKSHOP permet de financer, à hauteur de 30 000 EUR, des séminaires en France ou à Singapour autour d'un thème commun et susceptible de déboucher sur une collaboration de recherche formalisée ; enfin, MERLION Ph.D contribue au financement de séjours en France de doctorants de Singapour travaillant sur un projet commun de recherche dans les deux pays, jusqu'à 6 mois et 23 000 EUR sur 3 ans.

« Depuis sa création en 2006, près de 180 projets ont été soutenus, dans tous types de sujets de recherche. Plus précisément, le programme permet à près de 100 chercheurs et doctorants des deux pays de faire le voyage chaque année », explique Dr. François-Xavier LANNUZEL, attaché de Coopération Scientifique et Universitaire à l'IFS. « Tous les domaines des sciences et technologies sont concernés, et les thématiques principales sont la santé, les sciences de l'ingénieur, la chimie, la physique et les technologies de l'information et communication. Toutes les grandes institutions de recherche françaises sont représentées : CNRS, CEA, INSERM, Institut Pasteur, INRA, INRIA, ? et la majorité des universités françaises et des grandes écoles d'ingénieur. Au total, plus de 200 partenaires français impliqués », ajoute Yohan BA, Adjoint et Chargé de Mission.

L'équipe de la section scientifique / MERLION de l'Institut Français Singapour

L'équipe de la section scientifique / MERLION à l'institut Français Singapour.
De g. à d. : Antoine De Marassé-Enouf, chargé de mission sciences de l'ingénieur; Audrey Tay, assistante; 
François-Xavier Lannuzel, responsable du service scientifique ; Yohan Ba, chargé de mission scientifique

MERLION, au même titre que chaque PHC, est financé à parité par la France (ministère des Affaires étrangères et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche (MESR)) et ses partenaires étrangers. Pour Singapour, les différentes institutions cofinancent les projets dans lesquels leurs équipes de recherche sont impliquées. La France est heureuse de compter de nombreux partenaires à Singapour, parmi les plus grands établissements universitaires et de recherche : la Nanyang Technological University (NTU) porte 40% des projets, viennent ensuite la National University of Singapore (NUS) avec 30%, puis l'Agency for Science, Technology and Research (A*STAR) pour 20%, et enfin le Singapore University of Technology and Design (SUTD), le Singapore Eye Research Institute (SERI) et la Singapore Management University (SMU) qui représentent ensemble 10% des collaborations.

Les principaux partenaires singapouriens du programme MERLION          Principales thématiques scientifiques représentées dans le programme MERLION

Programme MERLION : institutions singapouriennes partenaires et thématiques principales des projets financés

 

Pour célébrer les 10 ans du programme MERLION, votre édition lepetitjounal.com à Singapour s'associe avec l'Institut Français Singapour et vous proposera chaque mois un projet et un portrait de ces chercheurs qui représentent l'excellence scientifique française à Singapour et dans le monde.

 

Sources : Ambassade de France à Singapour, Institut Français Singapour, Campus France Singapore.


[1] Thalès a inauguré en octobre 2014 son premier centre de R&D implanté en dehors de l'Europe. Airbus, EDF, PSA, Renault, Sanofi, Danone, Steria, Ubisoft, Suez, AXA, Renault et bien d'autres sont actives en R&D à Singapour.

Cecile Brosolo

Cécile Brosolo

Ingénieur de formation et passionnée par la photo, Cécile s'intéresse en particulier à la science et à la technique, à la photographie et à l'environnement.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Singapour ?

A gentleman’s tale, un tailleur en 3 dimensions

​​​​​​​Kenneth Chia et Lyn Chan sont en train de révolutionner la taille de costumes sur mesure, en apportant une touche technologique et en venant directement à la rencontre des clients sur leur lieu

Sur le même sujet