Suneung (examen coréen d'entrée à l'université) : J-2

Par La Rédaction Séoul | Publié le 13/11/2017 à 15:50 | Mis à jour le 13/11/2017 à 15:50
suneung examen éducation corée du sud université test pression société

Dans deux jours, près de 600,000 candidats passeront l'examen national d'entrée à l'université. En Corée, le suneung (nom de l'examen) n'est pas quelque chose à prendre à la légère...

 

Dans un pays où la carrière est très influencée par le cursus universitaire, passer l'examen est une étape cruciale dans la vie des étudiants.

Les candidats s'apprêtant à passer l'examen devront se rendre dans les salles de classe avant 8h10 et y rester jusqu'à 17h40. Cette année, 593,527 candidats réfléchiront sur les sujets, soit 1,180 salles de classe dans 85 écoles à travers le pays.

Le nombre de candidats à l'examen connaît une tendance à la baisse depuis 2012.

 

Le ministère de l'éducation de la Corée du Sud a annoncé le 24 octobre des mesures spéciales sur la circulation et le contrôle du bruit afin de minimiser les distractions des étudiants. Comme la plupart des élèves se rendront dans leur salle de classe entre 6h et 8h, tous les bureaux du gouvernement reporteront l'heure d'entrée des employés de 9h à 10h. Le ministère a conseillé aux entreprises privées d'en faire autant.

Les heures de pointe pour le transport en commun seront prolongées de 7h à 9h et l'interdiction quotidienne des taxis avec certaines plaques d'immatriculation - une mesure pour maintenir les volumes de circulation en ville à un niveau modéré - sera levée pour rendre tous les taxis disponibles pour que les élèves arrivent à leurs salles de classe à l'heure.

 

Le ministère prendra des mesures pour calmer la nation entre 13h10 et 13h35 lorsque le test d'écoute en anglais de l'examen est planifié. Les aéroports situés à proximité des sites d'essai interdiront le décollage ou l'atterrissage des avions, tandis que les transports en commun, comme les bus et les trains, devront naviguer lentement à proximité des lieux d'examen - et ne jamais klaxonner. Le gouvernement a également averti les chantiers de construction, les grands magasins et les événements en plein air prévus autour de la période de prendre en considération les étudiants.

"Fournir des conditions de circulation fluides et contrôler le bruit pour les étudiants qui passent l'examen exige la coopération non seulement des bureaux du gouvernement mais aussi du public", a expliqué le ministère.

 

Alors que le gouvernement est occupé à préparer la journée, les magasins ont déployé des produits créatifs pour souhaiter bonne chance aux étudiants: des glaces au goût de boisson énergisante, des cartons de lait avec des noms d'universités prestigieuses, etc.

 

Les documents et feuilles de réponses ont été imprimés et commencent à être distribués depuis lundi. Les sujets seront gardés sous haute sécurité jusqu'au jeudi matin tôt, quand ils seront remis aux administrateurs des tests dans les 1,180 salles où l'examen aura lieu, a annoncé le ministère de l'Education.

 

A savoir : 

 

L'importance donnée à la réussite de cet examen est très élevée et soumet les élèves à une énorme pression sociale et familiale. Non seulement les candidats passent leur scolarité à se préparer pour cet examen, mais les parents ont également recourt à toute sorte de méthodes pour s'assurer de la réussite de leurs enfants. Prières et offrandes sont monnaie courante quand il s'agit du suneung.

 

 

Sur le même sujet
logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale