Mercredi 17 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Seollal : le Nouvel An lunaire coréen

Par La Rédaction Séoul | Publié le 07/02/2018 à 20:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 02:58
seollal nouvel an lunaire coréen tradition fête coutumes rituels national corée histoire coréenne séoul corée du sud busan daegu

La semaine prochaine, la Corée célébrera Seollal, le premier jour de la nouvelle année du calendrier lunaire. A cette occasion, nous vous proposons de revisiter l’histoire et les coutumes de cette fête traditionnelle coréenne.


 

Seollal : qu’est-ce que c’est ?

 

Seollal fait référence à la célébration du Nouvel An lunaire et est sans doute la fête nationale la plus importante en Corée. Célébrée dans d'autres pays asiatiques tels que la Chine, la Mongolie et le Vietnam, les origines de cette fête en Corée restent floues.

Bien que ses origines ne soient pas claires, beaucoup disent que les rituels de Seollal remontent au 6ème siècle. C'est au cours de la période des Trois Royaumes de l'ancienne Corée que le calendrier lunaire a été adopté pour la première fois. 

 

Typiquement, Seollal se produit lors de la deuxième nouvelle lune après le solstice d'hiver. Habituellement, les jours qui précèdent et suivent Seollal sont également fériés pour créer un congé de trois jours.

A l'occasion, les familles se réunissent autour de plats traditionnels, et pratiquent des jeux et rites ancestraux. 

 

 

Les coutumes

 

Charye : Comme pour Chuseok, cette cérémonie est réalisée dans le foyer familial en face d’un autel couvert d’offrandes aux ancêtres.

La préparation de la table et de ce qui s’y trouve est méticuleuse et doit suivre la tradition. La table doit être orientée face au Nord et la nourriture doit y être placée dans un ordre particulier qui peut varier selon les familles.

Une fois la table terminée, les membres de la famille – généralement les hommes – s’inclinent plusieurs fois devant la table en signe de respect aux ancêtres.

Cette cérémonie est suivie d’un grand repas lors duquel la nourriture préparée est consommée par la famille.

 

Sebae : Après le repas, les jeunes membres de la famille s'inclinent devant les aînés et échangent les souhaits et les bénédictions du Nouvel An pour une bonne santé et une bonne fortune.

bokjumeoni seollal fête traditionnelle nouvel an lunaire corée du sud histoire coréenne tradition argent pochette

En retour, les aînés leur donnent le "sebae-don" (l'argent du Nouvel An). Cet argent est habituellement mis dans une petite pochette : bokjumeoni. Ces pochettes sont en soie ou en coton avec un cordon de serrage, ornées de divers symboles qui sont supposés apporter la bonne fortune (voir photo).

 

 

Selon le sexe, le sebae se réalise de façon différente (voir vidéo).

 

 

Les traditions

 

Vœux : Tout comme notre "Bonne année" français, les coréens ont une formule unique pour souhaiter le Nouvel An lunaire.

"새해 복 많이 받으세요" (se-hae bok mani bad-eu-se-yo) qui signifie "Recevez beaucoup de fortune pour la nouvelle année".

 

Cadeaux : Au cours de la semaine précédant Seollal, les coréens achètent des cadeaux pour offrir aux membres de leur famille. Les cadeaux incluent des fruits frais, du ginseng, du miel, des paniers-cadeaux (avec du thon, du spam, des bonbons traditionnels, du poisson séché), des articles de toilette et de l'argent.

 

Hanbok : Les Coréens portent les vêtements traditionnels (hanbok) pour célébrer des événements importants comme Seollal. De nos jours, ce sont majoritairement les jeunes et les enfants qui portent le hanbok lors de Seollal.

 


Plats traditionnel :

 

recette gâteau de riz tteogguk tradition seollal sucre encas cuisine coréenne séoul corée du sud

 

Tteokguk : Cette soupe de gâteaux de riz est la nourriture traditionnelle de Seollal. Le plat représente la piété, la dignité et la nouvelle année. Les Coréens la mangent avec les membres de leur famille le matin de Seollal. Dans la tradition coréenne, manger un bol de cette soupe signifie vieillir d'un an.

 


 

Jeux traditionnels :

 

Yut-nori : Parmi les jeux populaires joués lors de Seollal, le yutnori est un jeu traditionnel coréen, populaire depuis des années, qui se joue en lançant des bâtons de bois sur un plateau.
 

Jegichagi : Ce jeu se fait généralement en plein air et consiste à lancer un jegi en papier dans les airs et tenter de le maintenir en l'air avec ses pieds. Un jegi est similaire à un volant et est fait de papier enroulé autour d'une petite pièce de monnaie. 
 

Go-stop : Un jeu de carte qui se joue généralement par 2 ou 3 personnes. (Vous pouvez découvrir les règles du jeu en cliquant ici.)

 

 

Que faire à Seollal en tant que français ?

 

Pendant la période de Seollal, la plupart des Coréens rentrent chez eux pour célébrer en famille et retournent parfois dans leur ville natale. En tant qu’étranger, il n’est pas facile de vivre l’expérience traditionnelle à la coréenne à moins d’y participer chez des amis coréens.

Mais de nombreuses activités sont à votre disposition pendant ces quelques jours !

Voici quelques idées de lieux que vous pourrez visiter pendant Seollal : Village Hanok de Namsangol, Village folklorique coréen (한국민속촌), les palais (ex: Gyeongbuk-gung, Changdeok-gung), Musée Folklorique National, etc.

 

 

A savoir

Cette nouvelle année lunaire est placée sous le signe chinois du Chien.

Découvrez en plus ici.

Nous vous recommandons

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Séoul ?

MUSIQUE

Les 7 Chansons Kpop les plus populaires de l’été 2018

Au cours de la dernière décennie, la vague hallyu a atteint dans le monde entier. Cette vague a introduit le monde à la culture coréenne à travers les drama, la nourriture et en particulier la musique

Sur le même sujet